Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Premier essai de l’Aston Martin DBX 707 : préparez-vous au décollage

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO
Aston Martin DBX 707 2023, avant
Photo : Aston Martin
Aston Martin DBX 707 2023, avant

Sardaigne, Italie – Nous sommes partis récemment dans ce très beau coin de l’Italie, et sommes entrés du coup dans un monde très exclusif. Celui des modèles de voitures où le rationnel n’a pas sa place. Cette catégorie de véhicule aspire à des titres de gloire. Avec le DBX 707, le PDG d’Aston Martin, Tobias Moers, vise le titre de VUS le plus rapide au monde.

Rien de mieux pour se démarquer de la concurrence que de mettre un moteur encore plus puissant, d’où le nom de 707 qui évoque le nombre de chevaux européens (qui se traduit chez nous par 697 chevaux). On parle alors du plus puissant VUS sur le marché devant le Lamborghini Urus et le Porsche Cayenne Turbo GT.

Il restera maintenant à faire mieux que 7 minutes 39 secondes sur le Nürburgring pour battre le Cayenne GT Turbo et obtenir officiellement ce fameux titre de VUS le plus rapide au monde.

Consultez les véhicules à vendre disponibles près de chez vous

Aston Martin DBX 707 2023, trois quarts arrière
Photo : Aston Martin
Aston Martin DBX 707 2023, trois quarts arrière

Le même moteur de base
Bien des gens vont demander pourquoi on ajoute plus de 50 000 $ à une facture déjà salée pour obtenir un véhicule encore plus puissant ? La réponse est plus complexe qu’une simple question de chevaux. Dans son autre vie, Tobias Moers était le patron d’AMG. Il en connaît long sur le moteur Mercedes-AMG qui a maintenant élu domicile sous le capot du DBX. Il a même amené avec lui chez Aston plusieurs ingénieurs d’AMG qui ont travaillé à améliorer ce moteur.

La base n’a pas changé – il s’agit toujours d’une V8 4,0-litres. Il y a toutefois beaucoup de nouveaux réglages, et le système comprend de nouveaux turbos à roulement à billes avec un système d'induction fortement révisé. La suspension avant a été raidie pour améliorer la réponse de la direction, les amortisseurs arrière ont été assouplis pour améliorer la traction sans nuire au confort. Aston a également retravaillé la nouvelle boîte automatique à embrayage humide à neuf rapports.

Résultat, la puissance est si élevée et les accélérations tellement rapides qu’il est pratiquement impossible de passer les rapports manuellement avec les palettes. Il faut mettre le tout en mode automatique si on veut mettre toute la gomme et, surtout, n’oubliez pas de vous accrocher au volant ! Le contrôle de lancement en mode Sport+ vous amènera de 0 à 100 km/h en 3,3 secondes, et c’est aussi ahurissant en vrai que sur la page, croyez-nous. Après, vous serez en mesure d’atteindre une vitesse de pointe de 310 km/h ou 5 km/h de mieux qu’un Lamborghini Urus. Un autre titre de gloire …

Aston Martin DBX 707 2023, profil
Photo : Aston Martin
Aston Martin DBX 707 2023, profil

Sauvage, bruyante et ridiculement rapide
Si vous êtes un adepte de la discrétion, ce VUS n’est vraiment pas pour vous. Dès que l’on démarre le DBX, le moteur rugit comme un lion qui n’a pas mangé depuis deux semaines. Dès que vous approchez l’accélérateur, le départ est sans appel. Vous avez d’énormes freins en carbone céramique (un peu bruyant) pour contenir toute cette puissance avec des pneus en option de 23 pouces (Pirelli P-Zero) assez larges pour défier les lois de la gravité.

Tenter de réconcilier l’irréconciliable
Je suis toujours incapable de comprendre les ingénieurs qui tentent de transformer des éléphants en ballerine. Un VUS est l’antithèse d’une voiture sport et peu importe les efforts qui seront mis, il y a des lois physiques qui sont impossibles à contourner. Citons seulement le centre de gravité plus haut et un poids de 2 245 kg avec une répartition du poids qui est loin d’être idéale.

Il est donc nécessaire d’en faire trop pour en faire assez. Par exemple, la direction doit être plus légère pour donner un ressenti qui ne révèle pas trop le poids du véhicule. À ce chapitre, c’est assez bien réussi même si on la trouve un peu trop légère cette direction. La réponse du volant est précise, mais sur les routes montagneuses et sinueuses de la Sardaigne, il y avait un défi de tous les instants pour convaincre le châssis de suivre le moteur. Le cœur y était, mais le poids et le centre de gravité exigeaient de la prudence avant d’attaquer un col.

Il faut toutefois saluer le comportement neutre du DBX qui restait bien à plat une fois que la courbe était engagée. Le système antiroulis réagit très bien.

Aston Martin DBX 707 2023, arrière
Photo : Aston Martin
Aston Martin DBX 707 2023, arrière

Il existe plusieurs modes de conduite et dès que le mode Sport est engagé, le DBX devient assez permissif et même si le contrôle de stabilité est en place, il vous permet quelques glissades à la sortie d’une courbe. Ses largesses augmentent en mode Sport +, et si vous voulez jouer au héros, il est possible de désactiver complètement le système, ce que nous n’avons pas tenté étant incapable de suivre la cadence en mode Sport+.

Notons qu’à travers tous ces changements pour transformer le DBX en bête de course, Aston n’a rien enlevé du confort lorsque vous conduisez le véhicule à vitesse légale. Les nouveaux sièges sport vous serrent plus fermement, mais après quelques kilomètres, nous étions à l’aise.

Quelques irritants dans l’habitacle
Notre principale critique concerne l’écran du tableau de bord qui n'est toujours pas tactile. Aston Martin fonctionne encore avec l’ancien système Command de Mercedes. Questionnés à ce sujet, les gens d’Aston Martin nous ont répondu que les ingénieurs sont sur le dossier et que la compagnie développe en ce moment sa propre interface.

L’habillage de l’Aston conserve cette noblesse propre aux modèles anglais. Certains trouveront que pour 271 000 $, on pourrait faire mieux, mais la qualité de construction et la sélection des matériaux sont irréprochables.

Aston Martin DBX 707 2023, volant, tableau de bord
Photo : Aston Martin
Aston Martin DBX 707 2023, volant, tableau de bord

Conclusion
Maniable, réactif et confortable, l’Aston Martin DBX 707 est le VUS aux performances les plus autoritaires que nous avons essayé. Il devient du coup la nouvelle référence sur le marché et Aston Martin estime que la moitié des DBX (qui compte déjà pour 40 % de toutes les ventes de la marque) seront des 707. Toutefois, si vous désirez une voiture sport, allez donc voir une DB11. Aussi compétent soit-il, un VUS ne deviendra jamais une voiture sport. Les éléphants et les ballerines, ça demeure deux espèces différentes.

On aime

Un moteur qui donne la chair de poule
Une tenue de route de haut niveau
Un système électronique permissif

On aime moins

Un système d’infodivertissement dépassé
Un poids excessif
Des freins en carbone-céramique bruyant

L'Aston Martin DBX 707 2023, au repos
Photo : Aston Martin
L'Aston Martin DBX 707 2023, au repos

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Aston Martin DBX 2023
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :Aston Martin
Photos de l'Aston Martin DBX 707 2023