Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Aston Martin V12 Vantage S 2015 : premières impressions

Aston Martin V12 Vantage S 2015 : premières impressions

Comme un premier rendez-vous Par ,

Photos de l'expérience Aston Martin à ICAR

Il arrive qu’on croise le regard de quelqu’un dans une foule et qu’on ressente un truc profond. Un million de scénarios différents se mettent alors à jouer dans notre tête. Comme on ne veut pas en rester là, on décide de s’approcher et de faire connaissance.

Quand je suis tombée face à face avec la gamme de voitures Aston Martin qui m’attendaient au Circuit ICAR, à Mirabel, mes yeux se sont tout de suite posés sur une V12 Vantage S de couleur grise. Bouche bée et paralysée durant un instant, j’ai compris que je devais absolument l’essayer. Selon toute vraisemblance, j’allais tomber en amour. 

Amour ou luxure?  
Comment ne pas trembler d’excitation à la vue de sa calandre en fibre de carbone (dérivée de la Vantage GT), de ses phares d’allure gracieuse et de ses prises d’air grillagées sur le capot bombé? En scrutant son beau museau plongeant et ses épaules musclées, j’ai été saisie par tout le caractère qu’elle dégageait ainsi que toute l’harmonie entre les différentes lignes et surfaces. Cette voiture fait preuve de beaucoup d’audace, comme la fille qui porte une robe au décolleté très révélateur à un souper chic : on sait que c’est inapproprié, mais on ne peut s’empêcher de regarder quand même. 

Personnellement, je trouve que l’Aston Martin V12 Vantage S possède le plus beau derrière de toute l’industrie automobile. Rien à voir avec Kim Kardashian ou Jennifer Lopez, encore moins une de ces vedettes anorexiques comme les jumelles Olsen; son postérieur est parfaitement proportionné – diffuseur, embouts d’échappement et aileron inclus.

Quand j’ai finalement réussi à détourner mon attention du superbe extérieur et à me glisser à l’intérieur, j’ai découvert un univers d’opulence, de performance et de puissance brute, agrémenté du parfum d’un cuir de première qualité. Des sièges de course en Kevlar et en fibre de carbone (qui réduisent le poids de 17 kilos) jusqu’au tableau de bord ultra sophistiqué (il suffit d’insérer la clé en verre dans la fente, même pas besoin d’appuyer dessus), le décor de cette Aston Martin est une orgie de matériaux riches et de finis séduisants. J’aime particulièrement les sélecteurs de vitesses en fibre de carbone, le bouton sport de même que les commandes qui raffermissent la suspension et désactivent l’antipatinage.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Aston Martin V12 Vantage S 2015
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Aston Martin V12 Vantage S 2015
    Aston Martin V12 Vantage S 2015
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Photos :S.D'Amour
    Aston Martin experience pictures at ICAR

    Définitivement de la luxure
    L’action de démarrer la V12 Vantage S me fait penser à une première expérience sexuelle avec un nouveau partenaire : mystérieuse, invitante, excitante et un peu intimidante à la fois. Le désir est palpable et on a peine à se retenir. Le V12 de 6,0 L s’anime en rugissant, la voiture est fin prête à s’élancer et toutes les émotions montent à la surface. Pas de levier à déplacer; on utilise les sélecteurs pour engager le premier rapport.

    Malgré tous mes talents d’écriture, je suis incapable de bien décrire ma première véritable accélération avec l’Aston Martin V12 Vantage S 2015. Merde, c’est comme si le diable prenait une brosse dans un bar de karaoké – et l’orgasme vient aussi vite qu’un mec la première fois. 

    La relation entre l’homme et la machine est beaucoup plus viscérale et authentique que ce à quoi je m’attendais. Après tout, Aston Martin est une compagnie plutôt raffinée et politiquement correcte, si vous voyez ce que je veux dire. Là, j’avais l’impression qu’elle voulait m’attacher aux barreaux du lit pour m’en faire voir de toutes les couleurs. J’étais plus que d’accord pour me prêter au jeu. Chaque accélération subséquente n’a fait que resserrer les liens qui nous unissaient et amplifier les sensations que j’éprouvais. 

    Développant 565 chevaux et 457 livres-pied de couple, la V12 Vantage S atteint 100 km/h en seulement 3,9 secondes – que du plaisir pur! La boîte Sportshift III à 7 rapports qui l’accompagne fonctionne de manière irréprochable et, grâce à la commande électronique, elle réagit comme le ferait une boîte manuelle. J’ai pu comparer avec une V8 Vantage qui était munie de cette dernière et laissez-moi vous dire que l’automatique n’a rien à lui envier. 

    Qui dit un moteur puissant, dit des freins tout aussi puissants. Dans le cas présent, on retrouve des disques ventilés faits de carbone-céramique à l’avant et à l’arrière. Ceux-ci refroidissent les ardeurs de la bête avec une force époustouflante, ce qui est une très bonne chose.

    Par ailleurs, on pourrait presque qualifier la direction de télépathique. Bien que la V12 Vantage S ne soit pas la voiture sport la plus légère au monde, elle m’a paru très agile et beaucoup plus petite qu’en réalité. Son volant, Dieu merci, est dépourvu de boutons encombrants qu’on risquerait d’accrocher. Ce bolide est clairement fait pour une chose et rien d’autre : conduire. 

    Le prix de cette belle aventure
    Ici, l’amour a un prix. Un méchant prix, en fait. Il en coûte au minimum 148 400 $ pour se procurer une Aston Martin V12 Vantage S 2015 avec boîte de vitesses Sportshift III. Mais il s’agit bien plus que d’une voiture; c’est une expérience sensuelle et une véritable aventure qui vous attendent. 

    D’un côté, c’est ridicule de voir à quel point elle s’éloigne de la noblesse anglaise. D’un autre côté, avec son look et sa performance du tonnerre, vous passerez trop de temps à chercher votre souffle pour être capable d’en rire. 

    Un gros merci à Decarie Motors pour l’organisation de cette journée d’essai en piste et pour les magnifiques voitures Aston Martin mises à notre disposition.