Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Audi A6 2005

Audi A6 2005

Un avant goût Par ,

Audi A6 2005
Un avant goût

C'est dans de bizarres de circonstances que l'opportunité de conduire la nouvelle A6 s'est présentée à moi. Lors d'une visite chez un concessionnaire de Laval, j'ai aperçu l'édition 2005 de la nouvelle A6, qui, sur papier, ne me semblait pas très élégante. Sachant que le lancement de ce modèle n'était pas prévu avant le mois de novembre, je me suis demandé pourquoi cette voiture était chez un concessionnaire. J'ai compris, en observant la plaque d'immatriculation provenant du Michigan, que cette voiture n'était pas destinée à la vente et qu'elle n'était sur place uniquement pour que les gens de la concession puissent tâter le produit avant le public.

Curieusement, la voiture présentée au concessionnaire était loin de ressembler à ce que le marché canadien aura comme modèles. Tout d'abord, cette étrange A6 était équipée d'une sellerie de tissu et ne comportait aucune garniture décorative intérieure, comme des appliques de bois ou d'aluminium. Il s'agissait d'un modèle européen, équipé du moteur 3,2 litres, d'une boîte manuelle et dépourvue de la traction intégrale. Inutile de mentionner que cette configuration ne verra jamais le jour au pays, mais quoi qu'il en soit, il était tout de même intéressant de contempler ce modèle, qui donnait un sérieux avant-goût de notre prochaine A6.

Carrosserie

Malgré quelques ressemblances avec le modèle actuel, l'A6 2005 pourra, pour la première fois, offrir un look ayant une certaine force de caractère. La principale caractéristique de la nouvelle A6 est sans contredit son immense calandre qui plonge du capot pour rejoindre la partie inférieure du pare-chocs. Qu'on aime ou qu'on déteste, il faudrait s'y faire, car la prochaine génération de l'A4, prévue d'ici deux ans, suivra sa trace. Plus imposante, l'A6 est plus large et plus longue que la génération actuelle. Son toit en demi-lune est toujours présent ainsi que sa ceinture de caisse rectiligne, propre à la marque. Ma seule réticence au niveau esthétique concerne la partie arrière, qui n'est pas sans rappeler celle de l'actuelle Saturn L300. Ce n'est pas laid en soi, mais côté originalité, on aurait pu faire mieux.

Habitacle

À l'intérieur, l'A6 propose désormais un habitacle plus stylisé qui saura plaire à ceux qui apprécient l'originalité. Offrant une meilleure ergonomie, la planche de bord est désormais inclinée vers le conducteur, et comporte des boutons et commandes plus faciles à manipuler. L'équipement de série a également été rehaussé, et comprend notamment le système de téléphonie Bluetooth ainsi que la sellerie de cuir avec baquets avant chauffants.