Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Audi A8L 4.2 2008 : essai routier

Audi A8L 4.2 2008 : essai routier

Produit québécois Par ,

Je l'admets ! Quand j'affirme que la rutilante Audi A8L est un produit québécois, j'exagère un peu. Cependant, il n'en demeure pas moins que c'est un « p'tit gars » de chez nous, le styliste Dany Garand, qui a dessiné les lignes de cette voiture d'exception. Juste pour cette raison, je l'aime car je suis fier des gens de chez nous qui s'impliquent dans des sphères aussi élevées de la conception de voitures. Je suis encore plus fier quand on considère ces voitures intemporelles comme figurant parmi les plus belles.

Avec plus de 5 mètres de longueur, on a affaire à l'une des plus grosses berlines sur le marché.

Il est vrai que l'A8 est une voiture qu'on a développée dans le plus grand souci du détail; et croyez-moi, des détails, il y en a ! De l'extérieur, le respect s'impose car, avec plus de 5 mètres de longueur, on a affaire à l'une des plus grosses berlines sur le marché. Les proportions frisent la perfection; le long capot avec la calandre en trapèze, une caractéristique des Audi de nouvelle génération, la ligne de toit semi-circulaire, le coffre trapu et les énormes roues sont les premiers éléments qu'on constate. C'est sobre et classique.

Pour 2008, on a exécuté certaines retouches pour maintenir l'A8 dans le coup; il ne faut pas oublier qu'elle porte cette robe depuis 2004. Comme cette voiture se frotte à la crème dans l'industrie de l'automobile, l'excellence n'est pas une option. Le rafraîchissement est quasi nul. Je dois admettre que je suis un fanatique de cette voiture depuis le début et que j'ai dû prendre un certain temps pour voir les changements. Il y en a, mais ils sont vraiment mineurs. À titre d'exemple, le pare-chocs et les feux antibrouillard sont redessinés ainsi que les blocs optiques arrière, qui comportent maintenant des diodes électroluminescentes (DEL). Comme toutes les voitures de sa catégorie, elle est facilement reconnaissable à sa très forte personnalité. Évidemment, la finition est extraordinaire, et ce, sur l'ensemble du véhicule.

Si l'argent ne fait pas le bonheur...
... Il rend le malheur confortable ! Encore une fois, je mentirais si je niais que l'intérieur de l'A8 est une réussite qui la place parmi les plus grandes marques en matière de style et d'élégance. Malgré l'abondance de l'équipement, c'est simple et efficace. La console centrale est très courte, mais elle est récupérée par la partie centrale entre les occupants avant. Cette dernière est haute et donne une impression de proximité avec les commandes. L'instrumentation est regroupée dans la nacelle sous la forme de deux gouttes d'eau difformes; l'effet est très réussi. Un amalgame de matériaux, dont les cuirs fins Valcona (les portières sont en Alcantara), l'aluminium et les bois précieux, confère une allure d'une richesse digne de la voiture.

La console centrale est haute et donne une impression de proximité avec les commandes.