Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Audi Allroad 2003

Audi Allroad 2003

Par ,

Hybride aux stéroïde

Contrairement à Porsche, la firme allemande Audi, grande spécialiste de la transmission intégrale, a refusé de se dénaturer en ajoutant un véhicule utilitaire sport (VUS) à sa gamme; en lieu et place, on a plutôt joué la carte du véhicule hybride. Avec une touche plus sportive cependant, ce qui permet à la familiale Allroad de se démarquer de ses rivales.

Carrosserie

Comme l'ont fait Subaru et Volvo avant eux, les ingénieurs d'Ingolstadt ont élaboré leur véhicule hybride à partir d'un modèle qui existait déjà, soit la familiale A6 Avant, pour ensuite modifier de façon significative la carrosserie et ce qui se cache dessous. À l'extérieur, l'Allroad se distingue par son support à bagages sur le toit, ses phares antibrouillard, ses plaques protectrices à l'avant et à l'arrière, ses ailes élargies et une garde au sol plus élevée que celle de la familiale Avant.

Mécanique

Audi rime, bien sûr, avec Quattro, du nom de leur système de transmission intégrale. Révolutionnaire à l'époque, ce système demeure, deux décennies plus tard, LA référence. Très étoffée, la fiche technique propose également un moteur turbocompressé et une boîte de vitesses automatique à cinq rapports bimodale (avec mode séquentiel). On peut également se procurer une boîte manuelle à six rapports. Le moteur est un V6 de 2,7 litres, vitaminé par deux turbocompresseurs qui font grimper la puissance à 250 chevaux. Au chapitre des performances et des reprises, elle lamine la concurrence. Même si l'on garde la boîte de vitesses en mode automatique, l'Allroad accélère comme une flèche. Quant au freinage, il est directement proportionnel aux accélérations. C'est tout dire. L'énumération des dispositifs de sécurité active ressemble à un cours d'alphabétisation, avec le régulateur antipatinage ASR, auquel s'ajoutent le verrouillage électronique du différentiel (EDL) et le système d'antipatinage à l'accélération (ESP). Sans oublier IABS... Mais le fin du fin, c'est la suspension électronique à hauteur réglable de l'Allroad, qui permet d'augmenter la garde au sol. Le conducteur n'a qu'à actionner un commutateur au tableau de bord pour choisir parmi quatre niveaux de hauteur.