Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Audi RS 5 2013 : essai routier

Audi RS 5 2013 : essai routier

Discrètement délinquante Par ,

Margaret Thatcher a déjà déclaré : « Être puissant, c'est comme être une femme. Si vous avez besoin de le dire, c'est que vous ne l'êtes pas. »

De même, être un puissant véhicule va au-delà des prises d'air sur le capot, des ailes évasées, du système d'échappement bruyant, des temps rapides au quart de mille et des ailerons massifs. Pour faire une autre citation, la puissance n'est rien sans le contrôle (Pirelli) – et j'ajouterais la tenue de route, le sang-froid, la douceur et la sophistication. Il faut que le résultat impressionne et coupe le souffle.

L'Audi RS 5 2013 n'a peut-être l'air de rien, mais il s'agit pourtant d'une voiture exceptionnelle. Voilà justement l'une de ses plus grandes forces... au-delà de sa retentissante cavalerie et de son fameux système de transmission intégrale quattro.

Qu'est-ce que l'Audi RS 5?
La RS 5 est encore plus redoutable que la S5, une version survitaminée du coupé qu'Audi a lancé en 2007 (pour l'année-modèle 2008). Elle a vu le jour en 2010 et, en compagnie de sa jumelle décapotable (2013), elle incarne le summum de la puissance et de la vitesse au sein de la gamme A5.

Prix et spécifications de l'Audi RS 5 2013
Il va sans dire qu'une voiture aussi puissante et performante que l'Audi RS 5 2013 se vend à un prix considérable, soit 77 000 $. Or, ce n'est pas si cher quand on pense à tout ce qu'elle donne en retour. Les options dispendieuses de mon modèle d'essai, comme les freins en carbone-céramique (6 000 $), l'échappement sport (1 500 $) et les jantes de 20 pouces à 5 rayons (1 000 $), élevaient toutefois son prix à 91 450 $.

Le plus important, bien sûr, c'est le V8 FSI de 4,2 L qui se cache sous le capot et génère 450 chevaux, sans oublier un couple de 316 livres-pied. Tel que mentionné plus tôt, le tout est contrôlé par le système quattro, qui privilégie les roues arrière. L'accélération de 0 à 100 km/h prend seulement 4,7 secondes et, à 120 km/h, un subtil aileron arrière se déploie automatiquement pour rehausser l'aérodynamisme.

L'Audi RS 5 2013 jouit également d'une suspension haute performance RS surbaissée et d'une direction dynamique améliorée pour mordre la route et la déchirer en morceaux quand le besoin s'en fait sentir. On peut manipuler la boîte S tronic à 7 rapports via les sélecteurs au volant.

Conduire l'Audi RS 5 2013
Ce qui est fantastique avec l'Audi RS 5 2013, c'est qu'elle peut se montrer tantôt calme et conservatrice, tantôt dévergondée et diabolique. Merci au système Audi Drive Select et à ses 4 modes de conduite (confort, auto, dynamique et individuel) qui modifient les paramètres de la boîte de vitesses, du moteur, de la suspension et de la direction. Chacun donne à la RS 5 une personnalité distincte.

J'ai évidemment opté pour la stabilité du mode dynamique, avec le levier de vitesses sur le « S ». L'Audi RS 5 2013 conservait ainsi un régime de moteur plus élevé pour mieux extraire la puissance du V8 et produire un fabuleux son d'échappement lors des rétrogradations menant à l'arrêt. J'aurais aimé un peu plus de couple, certes, mais bravo quand même à la RS 5 pour ses accélérations extrêmement fluides.

Dans les virages, l'Audi RS 5 2013 entre et ressort avec un aplomb du tonnerre. On sent le derrière s'écraser et pousser le bolide vers la sortie, comme un lion qui s'accroupit avant de bondir férocement sur sa proie.

À l'inverse, en mode confort, la conduite devient beaucoup plus silencieuse, la boîte S tronic maintient les rapports moins longtemps et rétrograde le moins possible (sauf si on la force). Un peu plus de souplesse de la part de la suspension aurait été souhaitable, car le roulement demeure assez sec sur les chaussées endommagées.

Extérieur et intérieur de l'Audi RS 5 2013
Quelle calandre! Plutôt que de donner beaucoup de muscle aux flancs ou d'ajouter un gros aileron à l'arrière, les designers de l'Audi RS 5 2013 ont préféré miser sur un faciès aux ouvertures béantes, de belles lignes fuyantes, d'énormes roues de 20 pouces et une posture trapue.

Les fameux phares à DEL d'Audi sont bien présents à l'avant, tandis que le derrière se veut magnifiquement simple et élégant, les 2 gros embouts d'échappement étant intégrés aux coins du diffuseur.

À l'intérieur, l'Audi RS 5 2013 s'avère étonnamment spacieuse, même à l'arrière. J'ai facilement installé le gros siège d'auto Britax de mon garçon et il lui restait encore de la place pour ses jambes (pas comme dans la Jaguar XKR). Le volume du coffre est acceptable.

Je dois dire que les sièges de l'Audi RS 5 2013 sont confortables, mais ils ne respirent pas quand il fait très chaud. L'interface multimédia d'Audi demande une certaine adaptation, mais son fonctionnement est logique et convivial. La chaîne Bang & Olufsen en option m'a un peu déçue; je l'ai de loin préférée dans la A8.

L'Audi RS 5 2013 et la concurrence
Parmi les rivales directes de l'Audi RS 5 2013, on note la BMW M3 Coupé et la Ford Mustang Shelby GT500, qui proposent respectivement un peu plus de raffinement et une puissance plus explosive que la RS 5. Toutefois, si vous recherchez une voiture sport sobre (et légèrement plus spacieuse à l'arrière), cette dernière est le choix évident. C'est aussi la seule avec 4 roues motrices, donc l'unique alternative pour les amateurs de performance qui ne désirent pas faire de compromis en hiver.
 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Audi RS 5 2013
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Audi RS 5 4.2 FSI quattro 2013
    Audi RS 5 4.2 FSI quattro 2013
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article