Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Audi RS 7 2014 : premières impressions

Audi RS 7 2014 : premières impressions

RS, deux lettres magiques Par ,

Excellente en matière de haute performance et fière de ses produits, Audi a entamé la conférence de presse sur la très attendue RS 7 2014 en répondant à une question sur la pertinence de tels modèles. Évidemment, ses dirigeants ont avoué ouvertement que les voitures haute performance occupent encore une place de choix au sein de la gamme. C'est quand même ironique venant d'une compagnie qui s'apprête à lancer des bolides « verts » tels que les A3 e-tron et g-tron, diamétralement opposés en termes de vocation.

L'Audi RS 7 2014 est un géant parmi les grandes voitures haute performance, un bijou exceptionnel qui réunit tous les aspects les plus importants pour ce type de véhicule – la vitesse, le style et la technologie – dans un emballage qui peut faire rêver n'importe qui.

Qu'est-ce que l'Audi RS 7?
L'Audi RS 7 2014 se veut l'expression ultime du grand coupé à 4 portes qu'est la A7. Avec son hayon, son coffre spacieux et son intérieur convivial, elle peut rendre de forts jolis services à une famille moderne et sophistiquée.

La RS 7 possède également une sportivité et une exclusivité dignes d'une supervoiture. Avec environ 100 unités disponibles au Canada à compter de la fin octobre, le propriétaire d'une RS 7 saura toujours se démarquer et faire l'envie de ses voisins.

Infos techniques
L'Audi RS 7 2014 exploite un V8 TFSI biturbo de 4,0 L qui génère 560 chevaux quasiment sans décalage ainsi que 516 livres-pied de couple. Ce moteur profite d'une technologie de cylindrée variable qui désactive la moitié des cylindres dans des conditions normales afin de réduire la consommation à une moyenne de 9,8 L/100 km.

Une boîte automatique Tiptronic à 8 rapports fait équipe avec la transmission intégrale quattro pour acheminer 60 % du couple à l'essieu arrière en temps normal. Inclus de série, le système de répartition active du couple sollicite quant à lui les roues qui ont le plus d'adhérence en s'ajustant au millième de seconde.

L'Audi RS 7 2014 comprend ensuite une direction électromécanique qui varie son assistance et son degré de communication. Fait unique, elle mise sur des disques de freins en forme de pétale qui allègent le poids de 3 kilos. Les freins en céramique sur le menu d'options éliminent pour leur part 10 kilos.

À propos, la légèreté est cruciale pour l'Audi RS 7 2014. Sa carrosserie se compose à 20 % d'aluminium, tandis que l'échappement, le différentiel central et le climatiseur ont tous subi une diète.

Le prix n'a pas encore été annoncé, mais attendez-vous à ce qu'il débute dans les 120 000 $.

Conduire l'Audi RS 7
L'Audi RS 7 2014 est tellement rapide qu'elle nous estomaque à la moindre pression sur l'accélérateur. Je n'ai pas vu un appétit aussi vorace pour le bitume depuis mon essai de la Ford Mustang GT500 de 662 chevaux. Même l'Audi R8 5.2 Plus de 550 chevaux que j'ai pilotée la veille n'était pas aussi obsédée par la vitesse et l'accélération. Des fois, on aurait dit Godzilla qui écrase la ville de Tokyo. De plus, le son d'échappement est vraiment enivrant.

Pour en arriver là, j'ai réglé tous les paramètres de la voiture en mode Dynamique, excepté la suspension (Confort). Ensuite, j'ai placé la boîte Tiptronic en mode manuel et je me suis servi des sélecteurs au volant. Les premiers rapports, très rapprochés, s'enchaînent rapidement et furieusement; embrayer tôt devient essentiel si l'on désire éviter le limiteur de régime.

Une fois maîtrisée, l'Audi RS 7 2014 s'élance de 0 à 100 km/h en 3,9 secondes et peut filer jusqu'à 305 km/h. Mon partenaire d'essai et moi avons atteint 260 km/h sur une section de l'Autobahn et la pédale était encore loin du bout de sa course.

Les freins se sont montrés incroyablement puissants et ne se sont jamais fatigués, même après plusieurs épingles. Par ailleurs, j'ai trouvé la direction bien dosée, précise et rassurante, surtout à haute vitesse. Loin d'être un poids plume, l'Audi RS 7 2014 contrôle brillamment ses transferts de poids dans lesdites épingles. Son adhérence latérale, accentuée par la répartition active du couple, a impressionné mon confrère et moi et nous a encouragés à y aller plus à fond.

Si la suspension pneumatique adaptative (de série) favorise un roulement plus confortable, la suspension sport RS avec contrôle dynamique du roulement émerveille par sa maîtrise du tangage et de la plongée. Par contre, je doute qu'elle convienne aux routes canadiennes.

Extérieur et intérieur de l'Audi RS 7
L'Audi A7 est déjà spectaculaire; ajoutez-y des roues de 20 ou 21 pouces ainsi que des parechocs au relief massif et vous obtenez une voiture d'allure sensationnelle avec une silhouette à faire craquer. Vêtue d'une robe Bleu Sepang, Gris Suzuka ou Gris Daytona, elle ne s'attire aucun commentaire négatif.

J'ai peu de choses à dire au sujet de l'habitacle de l'Audi RS 7 2014, si ce n'est qu'il vise en plein dans le mille côté design. On peut même accompagner les somptueux sièges enveloppants de boiseries Hugo Boss très raffinées.

L'Audi RS 7 et la concurrence
L'Audi RS 7 2014 se mesurera à la Mercedes-Benz CLS 63 AMG, à la Porsche Panamera Turbo S et à la BMW M6 Gran Coupé. Je suis incapable de faire un choix; ce sont tous de formidables bolides pour différentes raisons.
 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Audi RS 7 2014
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Audi RS 7 4.0 quattro 2014
    Audi RS 7 4.0 quattro 2014
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article