Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Audi TTS 2016 : essai routier

Audi TTS 2016 : essai routier

La technologie au service du bien-être Par ,

Les nouvelles technologies nous donnent de merveilleux pouvoirs, dont celui d’adapter le monde qui nous entoure selon nos besoins et désirs précis. L’automobile constitue un parfait exemple. Les suspensions commandées électroniquement, les modes de conduite, les directions actives qui corrigent notre trajectoire et tant d’autres nous permettent de décider à quel point nous voulons prendre part à l’action au volant. 

L’Audi TTS 2016 est la preuve qu’il n’est plus nécessaire de sacrifier le confort de roulement au quotidien pour profiter d’une maniabilité et d’une tenue de route spectaculaires quand l’envie nous en prend. En fait, Audi a toujours eu le don de trouver un bel équilibre entre douceur et fermeté, entre détente et performance. La nouvelle TTS se veut donc une superbe alternative aux voitures sport de luxe d’entrée de gamme actuellement sur le marché.

L’influence de la R8
Plusieurs signes nous démontrent le sérieux de l’Audi TTS de 3e génération, à commencer par des lignes largement inspirées de la fabuleuse Audi R8, mais à l’échelle 7/8. Ses angles plus prononcés contrastent radicalement avec le coupé original de 1998, souvent jugé trop « mignon » et trop féminin par la presse automobile. Des phares avant, clignotants et feux arrière à DEL (de série) lui confèrent un look encore plus saisissant.

À l’intérieur, le design se veut un peu plus sobre. Du plastique noir texturé sur le tableau de bord s’agence avec le cuir blanc sur les sièges et les portières. Ce qui retient surtout l’attention et qui contribue à épurer le décor, c’est le fameux « cockpit virtuel » d’Audi : un grand écran ACL de 12,3 pouces avec carte graphique Nvidia qui réunit toutes les fonctions de la voiture devant le conducteur.

L’affichage est sublime, particulièrement lorsqu’on active le système de navigation. Les boutons sur le volant permettent de changer de menu; on découvre alors l’indicateur de vitesse et d’autres cadrans en compagnie des stations de radio préréglées et de la connexion Bluetooth pour appareils mobiles. Le seul défaut du cockpit virtuel, c’est qu’il est difficile pour le copilote de nous aider à entrer une destination dans le GPS ou à changer de station de radio, par exemple. Oui, il y a encore la molette MMI sur la console, mais la personne doit se pencher vers la gauche pour voir ce qui se passe à l’écran. Lors d’une balade dans les Laurentides, mon partenaire d’essai a pris 20 minutes pour reconfigurer l’affichage de la carte routière, alors vous imaginez!

La TTS exploite bien ses forces
Dans la catégorie des coupés sport de luxe, on retrouve toutes sortes de modèles. L’Audi TTS 2016 à moteur turbo et à rouage intégral rivalise notamment avec la Porsche Cayman à moteur central et la BMW M235i à propulsion. Au lieu d’essayer de reproduire l’équilibre exceptionnel de la Cayman ou le dynamisme légendaire de BMW, ses ingénieurs ont tout mis en œuvre pour maximiser les forces de la TTS.

Le système de transmission intégrale quattro est donc sollicité en tout temps pour gérer une puissance de 292 chevaux et un couple de 280 livres-pied. En désactivant les aides électroniques et en réglant le système Audi Drive Select en mode dynamique, l’Audi TTS est capable de valser comme les meilleures sportives de la planète sur une route sinueuse enneigée. Dès qu’on souhaite reprendre une trajectoire plus normale, cependant, les roues avant vont mordre et nous remettre sur le droit chemin sans le moindre petit drame.

Au niveau de la suspension, les amortisseurs adaptatifs à contrôle magnétique se montrent raisonnablement souples en mode confort, tandis qu’ils créent un lien plus étroit avec la chaussée en mode dynamique. On peut d’ailleurs en dire autant du comportement de la boîte à double embrayage S tronic à 6 rapports. La direction assistée, pour sa part, demeure légère dans presque tous les modes de conduite proposés, mais je n’ai senti aucun effet de couple dans le volant et le sous-virage s’est agréablement fait absent dans la plupart des manœuvres.

Conduire l’Audi TTS 2016 à fond n’est pas tant une communion avec la route qu’un accord à l’amiable pour que tous les participants s’amusent, y compris la machine. En même temps, les longues promenades sur l’autoroute ne vous feront pas regretter votre décision chaque fois que la suspension rencontre un joint de dilatation.

Envisagez-la sérieusement
En laissant à ses rivaux la frange des acheteurs de coupés sport de luxe qui s’intéresse vraiment à une conduite agressive, Audi offre une expérience ô combien plaisante pour à peu près n’importe qui. La nouvelle TTS fera votre bonheur 7 jours sur 7 et non juste la fin de semaine quand vous passez du temps sur l’autoroute et les circuits. 

Oui, ce choix de positionnement ne la rend pas aussi sportive ni déterminée que certaines de ses concurrentes, mais c’est un bien petit prix à payer. De toute façon, Audi a déjà la sensationnelle et explosive R8 pour viser la couronne mondiale des voitures sport. En créant une TTS qui s’adapte à son conducteur et à ses passagers sur la simple pression d’un bouton ou rotation d’une molette, la marque aux 4 anneaux s’assure de combler tous les acheteurs.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Audi TTS 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Audi TTS 2016
Audi TTS 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :B. Hunting
Photos de l'Audi TTS 2016