Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Audi TT/TTS Roadster 2016 : premières impressions

Audi TT/TTS Roadster 2016 : premières impressions

La TT évolue Par ,

Majorque, Espagne — L'Audi TT est née en 1998 et a lancé une sorte de révolution en matière de design. Si certaines voitures évoluent à un rythme rapide, la petite Allemande a l'habitude de faire peau neuve tous les 8 ans environ. Le temps est maintenant venu.

Auto123.com a eu la chance de découvrir le nouveau coupé l'automne dernier, mais cette fois-ci, nous nous attardons au cabriolet. Encore une fois, allure exotique et performance sportive sont au rendez-vous, le but étant de nous faire vivre de beaux moments sur la route sans vraiment exiger de compromis.  

La TT, une affaire de style
La nouvelle Audi TT 2016 est une vraie beauté. Chaque angle présente un ou plusieurs détails qui captent notre regard, mais rien n'est plus génial que d'admirer la voiture dans son ensemble.

Bien sûr, la partie la plus distinctive de la TT Roadster est sa capote en tissu. Disponible en 3 couleurs différentes, elle se range ou se remet en place en seulement 10 secondes, et ce, à des vitesses allant jusqu'à 50 km/h. Son mécanisme en « Z » lui permet en outre de se replier sans réduire le volume du coffre, qui demeure à 280 litres en tout temps.

Pour le reste, on a droit à des lignes saillantes et à des formes sensuelles. Les phares au xénon ou ceux à DEL attirent particulièrement l'attention, eux qui sont accentués par les fameux feux de jour à DEL d'Audi. Les feux arrière à DEL reprennent le même design et bouclent joliment la boucle de la TT Roadster. Les parechocs ont des sculptures profondes et mettent de l'emphase sur l'aérodynamisme, tandis que les flancs se targuent de superbes ailes et de lignes de relief prononcées.

Pour deux, mais le conducteur d'abord
Le poste de pilotage très centré sur le conducteur crée un net contraste avec la géométrie parfaite de l'extérieur. Les quelques commandes sur le tableau de bord sont orientées vers nous et celles sur la console centrale ne révèlent leur utilité que par le biais de l'écran.

À propos, des cadrans analogiques sont inclus de série, mais Audi propose en option son « cockpit virtuel » (un seul écran 100 % numérique à la place des cadrans). Cette interface d'affichage TFT de 12,3 pouces, avec une résolution de 1 440 x 540 pixels et une palette de couleurs de 24 bits, est vraiment impressionnante. Il existe de nombreuses façons de personnaliser l'information qui s'y trouve et, contrairement à ce que l'on peut penser, le fait que le cockpit virtuel soit positionné derrière le volant engendre moins de distraction que s'il résidait au milieu du tableau de bord.

Les sièges « S » optionnels, dotés d'un système qui souffle de l'air chaud dans la nuque, sont minces mais enveloppants. Je les ai bien mis à l'épreuve sur les routes sinueuses de la côte majorquine. Le volant S line, lui, est un chef-d’œuvre tant du côté de la forme que de la fonction. Quant aux bouches d'aération, elles sont encore une fois inspirées des moteurs d'avion, mais intègrent les commandes de chauffage et de ventilation en leur centre — j'aime beaucoup cette idée.

Évolution mécanique
Pour accompagner le nouveau design extérieur racé de l'Audi TT Roadster 2016, les ingénieurs ont choisi nul autre que le moteur TFSI turbocompressé à 4 cylindres de 2,0 litres, possiblement le meilleur de toute l'industrie à l'heure actuelle. Il développe 220 chevaux et 273 livres-pied de couple en temps normal; 290 chevaux et 280 livres-pied dans la TTS grâce à des réglages différents. La boîte S tronic à double embrayage vient compléter le groupe motopropulseur pour en faire l'un des meilleurs au monde parmi les voitures compactes.

J'ai passé la majeure partie de mon temps aux commandes de la TT Roadster de base et j'ai adoré chaque seconde. Le petit moteur turbo obéit à nos ordres sans aucun délai; idem pour la boîte de vitesses. En mode Dynamique (accessible via le système Audi Drive Select en option), l'accélérateur est même tellement sensible qu'on dirait qu'il lit nos pensées. Le fonctionnement de la mécanique est exceptionnel et chacun des modes livre exactement ce qu'on attend de lui, incluant le mode Économie. 

Audi Drive Select contrôle également la suspension magnétique adaptative. Réglé à « Auto », l'amortissement s'ajuste en temps réel aux conditions routières et au style de conduite. Le travail de la suspension et le roulement qui en découle s'avèrent remarquables, peu importe la vitesse à laquelle on conduit ou le degré d'inclinaison de la chaussée.

Vive quattro!
Nouvellement révisé, le système de transmission intégrale quattro d'Audi emploie un embrayage multidisques avec une pompe électrohydraulique qui maintient une certaine pression en tout temps (sauf en mode Économie). Il répartit la puissance entre les essieux avant et arrière selon les conditions d'adhérence.

Comme toujours, le système quattro opère sa magie indépendamment de la saison. À Majorque, les routes sont parsemées de sable, de terre et un peu de gravier (durant mon séjour, la pluie avait également humecté la chaussée). Les pneus font de leur mieux pour conserver leur traction, mais c'est la répartition du couple via le système antidérapage qui ralentit efficacement les roues intérieures dans une courbe pour permettre de suivre la trajectoire voulue. Grâce à quattro, la TT Roadster a su refroidir mes ardeurs occasionnellement excessives. Note : jusqu'à 100 % du couple peut être acheminé aux roues avant ou arrière à n'importe quel moment.

La TT Roadster 2016 en bref
La nouvelle Audi TT Roadster 2016 est un autre bel exemple d'une voiture sport pouvant servir au quotidien. Si votre quotidien inclut des séances en piste la fin de semaine, la TTS fera mieux l'affaire avec ses freins de plus gros calibre et sa puissance accrue. De plus, elle ne vous brassera jamais la cage.

La concurrence provient encore une fois des BMW Z4 et Porsche Boxster. Le rouage intégral de la TT Roadster l'avantage énormément, surtout quand il est question de rouler en hiver. Les prix canadiens demeurent inconnus pour l'instant, mais attendez-vous à la voir arriver dans les salles d'exposition vers le mois d'août ou de septembre 2015.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Audi TTS 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Audi TTS 2016
Audi TTS 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Audi TT 2016
Audi TT 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler