Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

BMW 135i cabriolet 2011 : essai routier

BMW 135i cabriolet 2011 : essai routier

Format plaisir Par ,

Elle est toute menue, et arbore avec fierté le plus petit nombre d’entre tous, le 1. Et dans ce cas précis, le 1 rime avec plaisir de conduite, dynamisme, maniabilité…. et cabriolet. Car mon véhicule d’essai, la BMW 135i était non seulement la plus énergique de sa gamme, mais elle perdait aussi le toit d’une simple pression du doigt.

Il faut l’avouer, la délicate série 1 coupé reste un exemple à suivre. Ses qualités dynamiques, propres à ce que BMW nous présente habituellement, redonnent le sourire à n’importe qui assis derrière le volant. Imaginez si ce plaisir s’additionne de la possibilité de profiter des chauds rayons du soleil grâce à un toit rétractable électriquement, et vous serez comme moi, à deux doigts du bonheur.

Mon véhicule d’essai, la BMW 135i, était non seulement la plus énergique de sa gamme, mais elle perdait aussi le toit d’une simple pression du doigt. (Photo: Philippe Champoux/Auto123.com)

Deux doigts qui laissent tout de même un bon espace, puisque la 135i n’est pas parfaite, loin de là. On admet quand même qu’elle se rapproche de la description de ce qui pourrait incarner une des meilleures voitures de sa catégorie. Et même plus, oserais-je dire…

Style à l’allemande
La voiture est magnifique, aérodynamique et raffinée, et reprend toutefois point par point tous les éléments qui constituent la véritable personnalité de BMW.

Du nombre, la célèbre grille en forme de rein qu’arbore l’ensemble des modèles de la famille germanique. Les lignes latérales et la ceinture de caisse profilées, ressemblent à s’y méprendre aux plus grandes sœurs de la famille.

Et parce que mon modèle d’essai se dotait de l’équipement optionnel M, il présentait aussi des roues en alliage de 18 pouces du plus bel effet. Car les roues, localisées fortement à l’avant du véhicule ne laissant pratiquement aucun porte-à-faux, prennent alors une importance visuelle grandissante. En fait, quand on regarde la voiture, elles dominent littéralement la silhouette tellement leur style est notable.

Dans l’habitacle, la BMW 135i suit la tradition BMW. Elle reprend les cadrans modernes bien que sobres, et le volant à gros boudin dont la prise en main demeure un véritable charme. Sur ce volant, quelques boutons de commandes redondantes, pour les contrôles notamment du système audio.

Alors que les sièges avant offrent un confort de haut niveau, incluant un support dynamique remarquable en dépit des conditions de conduite, les places arrière sont plutôt réservées à ceux et celles qui veulent une randonnée en BMW à tout prix, peu importe leur confort….

Dans l'habitacle, elle suit la tradition BMW et reprend les cadrans modernes et le volant à gros boudin dont la prise en main demeure un véritable charme. (Photo: Philippe Champoux/Auto123.com)