Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mazda 6 familiale Sport 2006 (Extrait vidéo)

Mazda 6 familiale Sport 2006 (Extrait vidéo)

Elle mérite bien son nom Par ,


Elle mérite bien son nom

Vous rêvez d'acquérir une MX-5, mais vous savez que vos besoins réels vous inciteraient plutôt à choisir une MPV? Faites-vous aussi partie de tous ces gens qui préfèreraient prendre l'autobus plutôt que de se retrouver derrière le volant d'une minifourgonnette? Alors cette semaine, j'ai passé un bon nombre d'heures à conduire une voiture qui pourrait très bien s'avérer l'un des compromis des plus intéressants dans cette fourchette de prix.

La Mazda 6 nous est arrivée au début de 2003, à titre de modèle 2004, remplaçant la désuète 626, déjà presque oubliée. Souvent prisée pour son look et ses qualités routières, la 6 ne représente pas un aussi grand succès que ne le fut la 626 dans les années '80 et '90. Prenons le temps de la découvrir davantage.

La fourchette de prix de la berline Mazda 6 2006 débute à 23,795$. La familiale est disponible à partir de 26,995$ pour le modèle GS de base avec une boîte manuelle à 5 vitesses, et grimpera jusqu'à 38,195$ pour une GT complètement équipée, comprenant la transmission automatique à 6 vitesses, le système de navigation et l'ensemble de performance. J'ai conduit la plus dispendieuse de la gamme.

Style

Lorsque la 6 fut introduite, elle a tout simplement éclipsé toutes les autres berlines de la catégorie intermédiaire, avec son style aux lignes pures et racées. À part la Nissan Altima, et son design plus chic, toutes les autres avaient l'air plutôt ennuyantes. Dans le but d'attirer plus d'acheteurs, Mazda a par la suite dévoilé le reste de la famille 6, composée de la Sport (à hayon) et de la familiale Sport. Chaque voiture partage la même partie avant abaissée et agressive, munie de phares à quatre projecteurs, d'un capot ciselé et d'ailes évasées. Au premier coup d'oeil, la Sport avait attiré mon attention avec son aileron arrière, son grand hayon et son coffre caverneux. Mais à ce jour, je ne peux nier que ma voiture d'essai, avec tous ses accessoires, est maintenant devenue ma favorite parmi la gamme.

La calandre, les jupes latérales et les déflecteurs sont tous de la couleur de la carrosserie. Ma familiale était aussi équipée de roues en alliage de 18 pouces très originales, qui semblant provenir du marché des accessoires. Le tout relevé d'une peinture aux tons de gris tungstène métallisé, l'ensemble était très attrayant.

L'habitacle de la 6 est de toute beauté. Les matériaux choisis par Mazda sont excellents. La qualité d'assemblage est également bien réussie. L'ergonomie est très bonne et j'ai particulièrement apprécié les commandes de chauffage/ventilation/climatisation, qui semblent bien équilibrées. La localisation, ainsi que le fait que l'écran du système de navigation soit escamotable donnent l'effet de ce que l'on s'attend de trouver dans une Mercedes de la classe S. Malgré que la disposition du tableau de bord soit bonne, les commandes du système audio donnent l'impression d'un morceau de plastique doux, noir comme les notes d'un piano, dans lequel des carrés ont été découpés. L'effet semble presque luxueux, mais on dirait que les boutons sont tous pareils, autant au niveau du senti que de leur look.

À cause du manque d'espace sur le tableau de bord pour les commandes du système de navigation, Mazda a installé une petite commande près du levier de la transmission. Les quelques touches sont suffisantes pour naviguer à travers les menus et la commande peut être retirée de son logement.