Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

BMW ActiveHybrid 7 2011 : essai routier

BMW ActiveHybrid 7 2011 : essai routier

Le summum des voitures hybrides Par ,

Au diable le concept traditionnel des voitures hybrides : la toute nouvelle BMW ActiveHybrid 7 2011 livre une performance du tonnerre tout en faisant quelques efforts pour protéger l'environnement. La compagnie soutient qu'il s'agit de la berline hybride la plus rapide au monde... et je la crois. Cependant, malgré sa fougue électrisante, on ne peut pas vraiment parler de la berline hybride la plus économe d'essence au monde.

La toute nouvelle BMW ActiveHybrid 7 2011 livre une performance du tonnerre tout en faisant quelques efforts pour protéger l'environnement. (Photo: Rob Rothwell/Auto123.com)

Puissance prodigieuse et consommation respectable
Du genre infernale, la puissance qu'offre la BMW ActiveHybrid 7 provient d'un moteur électrique jumelé à un V8 biturbo. Total : 455 chevaux et un couple monstrueux de 516 livres-pied. Gare à vos pneus!

Ledit V8, d'une cylindrée de 4,4 litres, a déjà reçu de nombreux éloges, notamment grâce à l'apport de son système d'injection directe. La technologie hybride qui l'accompagne dans ce cas-ci est dite «partielle», ce qui signifie que la voiture ne roule jamais en mode purement électrique. Bien que le moteur à essence s'éteigne à l'arrêt du véhicule (comme à un feu rouge), il reprend vie aussitôt qu'on relâche la pédale de frein. En contrepartie, assisté du moteur électrique bien enfoui, le groupe motopropulseur autorise une pleine distribution du couple dès 2000 tours/minute.

Même si j'ai laissé entendre que la BMW ActiveHybrid 7 se moquait des autres hybrides moins puissantes, elle n'en demeure pas moins raisonnablement efficace au plan énergétique, compte tenu de son imposant gabarit et de son immense potentiel de performance. En roulant principalement en ville et en gardant fréquemment un pied lourd sur la pédale d'accélérateur, la consommation d'essence de mon modèle d'essai s'est quand même maintenue à 13,2 L/100 km. Je suis persuadé qu'un conducteur au pied droit moins pesant pourrait se rapprocher des cotes annoncées par BMW, soit 12 L/100 km en ville et 8,1 L/100 km sur l'autoroute.

Ledit V8, d'une cylindrée de 4,4 litres, a déjà reçu de nombreux éloges, notamment grâce à l'apport de son système d'injection directe. (Photo: Rob Rothwell/Auto123.com)