Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

BMW X3 2011 : premières impressions

BMW X3 2011 : premières impressions

Moins Tarzan, plus Jane! Par ,

Mont-Tremblant, Québec – En 2004, le fabricant allemand BMW jouait au pionnier en lançant le X3. Face à ses pairs européens, il était le premier à tenter une percée dans un territoire que seule Lexus exploitait depuis 1998 avec son RX.

BMW propose pour 2011 une version revue de son utilitaire X3. Si la silhouette reste familière, les changements sont nombreux et importants. (Photo: Luc Gagné/Auto123.com)

BMW prit cependant une voie différente pour le faire. Alors que Lexus misait sur un confort princier, voire outrancier, le fabricant munichois choisit plutôt de donner à son utilitaire la robustesse nécessaire pour s’enfoncer dans une forêt vierge. En d’autres termes, il lui donna l’âme de Tarzan!

Depuis, les utilitaires de luxe se sont multipliés et les gurus de BMW ont compris que la majorité des acheteurs de ces véhicules explorent plus souvent les centres-villes congestionnés et les régions touristiques populaires que les forêts vierges. En voyant les Mercedes-Benz GLK350, Audi Q5 et Volvo XC60, entre autres, s’accaparer une part de plus en plus importante d’un créneau en pleine expansion, ils ont compris qu’il fallait changer le caractère du X3 et le rendre plus « urbain ». Bref, lui donner l’âme de Jane.

Une silhouette qu’on reconnaît!
Cette refonte ne devait toutefois pas affecter la silhouette familière du X3. « Le X3 a son identité propre, qui plaît et que les gens reconnaissent. Il ne fallait naturellement pas jouer avec », nous a appris Joe Wierda, le directeur de Produits responsable du X3 et de la Série 3 au sein de BMW of North America. C’est lui qui nous a décrit les principales nouveautés qui distinguent le X3 2011 de l’ancien lors d’un événement de presse organisé à Mont-Tremblant, en février.

On reconnaît donc la calandre typique des BMW, avec la grille aux doubles haricots et les phares circulaires jumelés à « anneaux lumineux ». Le profil conserve aussi ses porte-à-faux avant et arrière très courts, et son vitrage en delta. Mais trois nouvelles « lignes de caractères » ont fait leur apparition, question de distinguer le nouveau X3 du X1 et du X5, dont les formes générales sont similaires. L’arrière, enfin, évoque le X5, mais on distingue celui du X3 par ses blocs optiques en forme de T illuminés par des diodes électroluminescentes brillantes.

On reconnaît donc la calandre typique des BMW, avec la grille aux doubles haricots et les phares circulaires jumelés à « anneaux lumineux ». (Photo: Luc Gagné/Auto123.com)