Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

BMW Z4 sDrive35i 2009 : essai routier

BMW Z4 sDrive35i 2009 : essai routier

La Z4 adopte un nouveau look, de nouveaux gadgets... et un double turbo! Par ,

Le jury a délibéré et le verdict est tombé: la nouvelle BMW Z4 2009 est une petite bombe sexy. Plus affirmée et nettement plus attrayante que l’ancienne, cette troisième génération du mini roadster bavarois attire le sourire et le regard envieux de tous ceux qu’elle croise sur son chemin. Des mots comme «sublime», «belle à croquer» et tout simplement «wow» sont souvent utilisés pour la décrire.

La nouvelle BMW Z4 2009 est une petite bombe sexy.

Il faut la voir en personne pour saisir l’ampleur de sa beauté. La Z4 arbore la silhouette classique du roadster avec ses lignes extrêmement fluides et racées ainsi que son cockpit biplace très reculé. La carrosserie dans son ensemble est un chef-d’œuvre sculptural; la lumière danse gaiement sur ses surfaces et les détails sont suffisamment nombreux pour garder un spectateur occupé pendant des heures. Les jantes en alliage optionnelles de 18 pouces sont très belles aussi…

Avec sa capote en place, la BMW Z4 ressemble à s’y méprendre à un coupé à toit fixe. Une fois la capote abaissée, elle se dresse tel un roadster raffiné. La transformation ne nécessite que quelques secondes après avoir appuyé sur un bouton. Il n’y a aucune sangle à défaire et le toit paraît aussi bien fini en dedans qu’en dehors.

Intérieur invitant… si l’on n’est pas trop grand

L’habitacle de mon modèle d’essai arborait un cuir Kansas de couleur kaki, des garnitures noires et des accents d’aluminium brossé. Les cadrans sont petits et concis, tout comme les commandes de la climatisation au centre du tableau de bord. De jour comme de nuit, cet environnement se montre clair et invitant.

Il y a un hic, toutefois -- l'accès est un peu compliqué pour les personnes de grande taille. Moi qui mesure 5’10’’ et pèse 220 livres, j’ai eu bien de la difficulté à trouver une façon gracieuse d’entrer et de sortir de la voiture. L’espace pour la tête avec le toit relevé est aussi limité.

L’avantage, c’est qu’une fois assis, on se sent très bien enveloppé et en étroite relation avec la machine. De plus, le rangement est généreux, incluant de multiples compartiments fermés et un filet derrière les dossiers couvrant la largeur de l’habitacle. Il y a enfin trois porte-gobelets à notre disposition.

L’habitacle de mon modèle d’essai arborait un cuir Kansas de couleur kaki.