Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chevrolet Cobalt XFE berline 2009 : essai routier

Chevrolet Cobalt XFE berline 2009 : essai routier

60 000 acheteurs ne peuvent se tromper, hein ? Par ,

Si vous combinez les ventes au Canada des Chevrolet Cobalt et Pontiac G5, seule la Honda Civic les a surpassées durant l'année 2008. Pourtant, la presse automobile persiste à reléguer la Cobalt aux derniers rangs de la catégorie des voitures compactes. Les chroniqueurs manquent-ils totalement de jugement, ou cette petite Chevrolet répond-elle aux besoins des acheteurs de berlines compactes ? Peut-être un peu des deux.

La Cobalt est une voiture sympathique qui offre une conduite confortable, de l'espace intérieur et une bonne consommation.

Dans les faits, il y a un élément qui contribue grandement aux ventes de GM : les campagnes de publicité qui mettent l'accent sur les bas taux d'intérêt au financement. Au moment d'écrire ces lignes, cette Chevrolet pouvait être financée à 0 % sur 72 mois. Payez comptant et vous obtiendrez un rabais se chiffrant entre 3 100 et 4 000 $ selon la version. GM offre également l'entretien prescrit gratuit pendant trois ans ainsi que le service radio XM sans frais durant deux ans.

Basse consommation de carburant
Le moteur de 2,2 litres de la Cobalt développe 155 chevaux et produit un couple de 150 livres-pieds. C'est plus d'étalons que ce qu'on trouve dans les motorisations de base de toutes les berlines compactes sauf les Subaru Impreza et VW Jetta qui en offrent 170, mais qui coûtent des milliers de dollars de plus. En général, il s'agit d'une mécanique peu nerveuse qui accomplit son boulet sans grincher.

Peu nerveuse, cela veut dire qu'on ne ressent pas vraiment toute cette puissance sous le pied droit. Quand même, la voiture atteint les 100 km/h en 9 secondes, ce qui n'est pas mauvais. Sa direction est plutôt communicative, cependant, et le roulement confortable constitue l'un de ses points forts.

Sur la version XFE, on obtient une transmission qui présente un rapport final plus bas, ce qui signifie des accélérations légèrement moins rapides mais un régime moteur plus bas à vitesse égale, ainsi que des pneus à faible résistance de roulement. GM cite une amélioration de 13 % en ville et de 8 % sur la route. Par contre, notre voiture d'essai était chaussée de pneus d'hiver, ce qui élimine une partie de l'économie promise.

Notre résultat donne une moyenne de 7,4 litres aux 100 kilomètres, ce que nous croyons être excellent pour un moteur d'une telle cylindrée. Les modifications XFE semblent porter leurs fruits en conduite urbaine, où le moteur tolère sans problème un régime de seulement 1 200 tours par minute. À 100 km/h, le compte-tours affiche 2 200 tr/min, et les propriétaires de Cobalt non-XFE dans le forum d'Auto123.com rapportent les mêmes chiffres.

Le moteur de 2,2 litres de la Cobalt développe 155 chevaux et produit un couple de 150 livres-pieds.