Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai du Chevrolet Colorado ZR2 Bison 2020 : aux commandes d’une brute

Auto123 fait l’essai du Chevrolet Colorado ZR2 Bison 2020

Tant qu’il y aura une forte demande pour les camionnettes, les constructeurs seront là pour écouler leurs stocks de véhicules équipés d’une boîte de chargement. Depuis l’arrivée du Ford F-150 SVT Raptor en 2010, le mouvement « hors route » s’est quelque peu développé chez la concurrence.

Même qu’on pourrait affirmer que le Raptor a ravivé à lui seul cette facette plus « robuste » de l’industrie automobile, les constructeurs qui n’hésitent plus à habiller quelques-uns de leurs modèles utilitaires avec des robes taillées pour ce type d’exercice. On n’a qu’à penser à l’ensemble TRD Hors Route offert sur le Toyota RAV4 Trail par exemple, un VUS qui n’aurait jamais reçu un tel accoutrement il y a quelques années à peine.

Le retour annoncé — et très attendu — du Ford Bronco est lui aussi directement lié au pickup de Dearborn.

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Photo : V.Aubé

Lancé pour l’année-modèle 2017, le Chevrolet Colorado ZR2 constituait jusqu’à tout récemment l’offre la plus sérieuse du nœud papillon en ce sens. Mais, devant tout cet enthousiasme pour les véhicules conçus pour le plein air, le constructeur américain a cru bon d’élever son jeu d’un cran ou deux en confiant sa camionnette intermédiaire à un spécialiste américain de la discipline : AEV pour (American Expedition Vehicles).

Cette firme possède déjà un bagage impressionnant de réalisations toutes plus décorées les unes que les autres, mais en ce qui concerne le Colorado ZR2, il s’agit de sa première collaboration à grande échelle avec un constructeur comme General Motors.

Qu’y a-t-il de plus à bord d’un ZR2 Bison ?
Avant de tomber dans la portion « impressions de conduite » de cet essai routier, je me permets de prendre quelques lignes pour étaler l’équipement additionnel offert par cette camionnette révisée par l’industrie de la pièce de remplacement.

On remarque tout d’abord le nouveau faciès, le ZR2 Bison qui a droit à cette grille de calandre tatouée des lettres C-H-E-V-R-O-L-E-T, une solution déjà aperçue sur le Silverado Trail Boss notamment.

Photo : V.Aubé
Photo : V.Aubé

Le pare-chocs a également été redessiné pour accueillir une armature en acier pour protéger les composantes du compartiment moteur en conduite hors route. En fait, cette armature protège l’ensemble du pickup, sur les flancs et même à l’intérieur du pare-chocs arrière. À ce sujet, je dois l’admettre, le résultat est très bien intégré à l’ensemble de la caisse… du beau travail de la firme AEV !

Mentionnons également que les plaques de protection logées sous la caisse sont réalisées en acier au bore, une exclusivité du ZR2 Bison, une solution plus durable selon AEV.

Les pneus tout terrain Goodyear Wrangler Duratrac de 31 pouces de diamètre du ZR2 de base sont toujours en place, mais ils enveloppent des jantes exclusives (17 pouces de diamètre par 8 pouces de large) au modèle Bison, une addition qui ajoute une autre touche de caractère.

Photo : V.Aubé
Photo : V.Aubé

Finalement, l’écusson AEV se retrouve à quelques endroits stratégiques sur le véhicule, sur le hayon de la boîte de chargement, sur les appuie-têtes et même les moquettes, tandis que l’appellation Bison est ajoutée aux autocollants des ailes arrière. 

Et l’entrée d’air ?
Les habitués du créneau doivent déjà se demander pourquoi la camionnette ZR2 Bison 2020 prêtée pour cet essai n’a pas la fameuse entrée d’air surélevée (également appelée « snorkel » dans le jargon) installée sur son aile droite. Il faut mentionner que cet équipement développé par AEV est avant tout une option chez nos voisins du sud, cette addition qui ne semble pas être livrable de ce côté-ci de la frontière… sur le site web canadien du moins !

Bien que cette tuyauterie externe ajoute au côté bestial de la camionnette, elle n’empêche pas le Colorado ZR2 Bison de pouvoir s’aventurer loin des sentiers battus, chose que j’ai pu faire l’instant d’une journée au volant du Chevrolet le plus outillé pour affronter de telles conditions.

Photo : V.Aubé

Un habitacle fonctionnel, mais « m’as-tu-vu »?
Lancée pour l’année-modèle 2015, la camionnette Colorado commence petit à petit à battre de l’aile en ce qui a trait au modernisme de son habitacle. La planche de bord pourrait en effet bénéficier d’un design plus olé olé — surtout quand on constate le prix d’entrée d’un Colorado ZR2 (sans l’écusson Bison) de 47 600 $ —, mais bon, les changements s’en viennent, nous dit-on.

Heureusement, malgré la présence de plastiques bon marché ici et là, tout est facile d’utilisation à bord du Colorado ZR2. Les touches du quotidien sont regroupées au même endroit, tandis que le système d’infodivertissement maison est un modèle à suivre au sein de l’industrie. Pour changer la motricité et les modes de conduite, le constructeur n’a pas intégré de deuxième levier comme dans le Jeep Gladiator ou le Toyota Tacoma par exemple, puisqu’une simple molette du côté gauche et deux autres touches non loin du levier de vitesses servent à modifier les capacités du camion.

Il aurait été intéressant que Chevrolet pense aux petits conducteurs en intégrant une poignée intérieure attachée au pilier A, car la marche est haute à bord d’un Colorado ZR2 qui, rappelons-le, est deux pouces plus en altitude qu’un Colorado équipé de l’ensemble Z71.

Photo : V.Aubé
Photo : V.Aubé

Une fois assis à bord toutefois, le Colorado ZR2 Bison offre une sellerie confortable à souhait, la banquette de la deuxième rangée qui est un brin plus dure. La bonne nouvelle, c’est que les passagers assis à l’arrière ne sont pas désavantagés au niveau des jambes ou de la tête.

Le ZR2 Bison, un bon compromis ?
Puisque les sorciers d’AEV n’ont pas touché aux composantes mécaniques du Colorado ZR2, sa conduite est sensiblement la même que le modèle vendu sans le groupe optionnel de 10 700 $. Et comme avec le Colorado ZR2 d’usine, l’échelon Bison se veut un véhicule extrêmement confortable pour une camionnette surélevée équipée de pneumatiques agressives.

La raison s’explique par la présence de ces amortisseurs à distributeur à tiroir cylindrique Multimatic. Ceux-ci sont développés par l’entreprise canadienne qui s’occupe également de l’assemblage de la supervoiture Ford GT notamment. Non seulement ces amortisseurs installés aux quatre coins du pickup peuvent absorber des chocs beaucoup plus sérieux en conduite hors route à cause d’un débattement supérieur, mais ils contribuent à rendre les promenades urbaines plus sereines que dans une camionnette ordinaire équipée de ressorts à lames à l’arrière.

Le modèle le plus confortable de la gamme Colorado, c’est le ZR2 !

Photo : V.Aubé
Photo : V.Aubé

Le moteur V6 de 3,6 litres suffit amplement à la tâche avec ses 308 chevaux et ses 275 livres-pieds de couple, tandis que la boîte automatique à huit rapports n’a démontré aucune irrégularité pendant ces quelques jours d’essai. Et une virée sur un chemin accidenté où morceaux de glace, rochers et branches d’arbre se côtoyaient a permis de confirmer les capacités incroyables de cette camionnette vendue avec une solide garantie du constructeur.

Le parcours assez extrême a aussi fait chanter le 6-cylindres à quelques reprises, le V6 qui laisse émaner une sonorité peu banale à haut régime. On aime ou on n’aime pas…

Le mot de la fin
Règle générale, le Chevrolet Colorado ZR2 Bison 2020 constitue une belle manière de se déplacer au quotidien, du moment que ce type de véhicule convient à votre mode de vie bien entendu. Outre la hauteur de la caisse, la consommation de carburant en ville peut facilement surpasser les 15 litres/100 km, 13 litres/100 km sur l’autoroute, sans oublier les dimensions accrues du pickup.

Photo : V.Aubé

Le camion GM qui s’approche le plus d’un Tonka pour adultes n’est certainement pas une copie conforme du Ford F-150 Raptor, plus imposant et plus dispendieux, mais le fait qu’il s’inspire fortement du pionnier de la catégorie des camionnettes hors route et qu’il le fait avec autant de panache confirme l’attrait de cette livrée spéciale.

Il faut quand même être prêt à payer ce supplément pas banal de 10 700 $. Et si les inconditionnels de conduite hors route décident d’opter pour le ZR2 Bison au sommet de la gamme, les autres seront comblés par un ZR2 beaucoup plus abordable à l’achat et tout aussi capable de suivre l’autre dans un chemin escarpé.

On aime

Le look ravageur
Les capacités hors route impressionnantes
Le confort de la suspension

On aime moins

La consommation de carburant élevée
L’habitacle un peu vieillot
La hauteur de la caisse

La concurrence principale

Jeep Gladiator Rubicon
Toyota Tacoma TRD Pro
Nissan Frontier PRO-4X
Ford Ranger FX4

Photo : V.Aubé
Photo : V.Aubé
Photo : V.Aubé

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Chevrolet Colorado 2020
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :V.Aubé
Photos du Chevrolet Colorado ZR2 Bison 2020