Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chevrolet Corvette Cabriolet 2006

Chevrolet Corvette Cabriolet 2006

Une attente de 43 ans qui en vaut la peine Par ,

Une attente de 43 ans méritée

Il a fallu 43 ans avant de revoir un toit décapotable sur la Corvette. (Photo: Rob Rothwell, Canadian Auto Press)
Qu'est-ce qui prend 43 ans avant de réapparaître et seulement 18 secondes pour disparaître? La capote souple à commande électrique de la Corvette Cabriolet. En effet, il faut remonter à 1962 pour retrouver la dernière Corvette décapotable. Heureusement, le modèle contemporain est beaucoup plus efficace et pratique que le vieux toit. Disponible au Canada en deux tons de gris, de noir ou de beige, la capote de la C6 se ferme hermétiquement pour repousser la pluie et le vent tout en procurant une visibilité arrière satisfaisante grâce à sa lunette en verre. Comble du bonheur, après avoir détaché manuellement le rebord de la capote du cadre du pare-brise, des servomoteurs prennent la relève et abaissent la capote en moins de temps qu'il m'en a fallu pour écrire cette phrase.

Avec son abri en tissu bien rangé sous son magnifique panneau rigide, ce légendaire bolide américain offre de nouvelles sensations au volant. (Photo: Rob Rothwell, Canadian Auto Press)
Avec son abri en tissu bien rangé sous son magnifique panneau rigide, ce légendaire bolide américain offre de nouvelles sensations au volant: le soleil, le vent, une boîte à six rapports et un moteur de 400 chevaux. Dès le premier contact, j'ai senti que mon modèle d'essai était beaucoup mieux ficelé et plus convaincant que la dernière Corvette que j'ai conduite, à savoir un coupé Z51. On a souvent critiqué les Corvette pour leur assemblage médiocre; or, il appert que Chevrolet a réussi à combler cette grande lacune. De quelle façon? Je n'en suis pas tout à fait sûr. Cependant, je suis certain que la bombe qui m'a été prêtée cette semaine est un roadster nettement supérieur à toutes les autres Corvette précédentes.

Les irrégularités de la chaussée ont été bien absorbées par la suspension entièrement indépendante de mon modèle d'essai. (Photo: Rob Rothwell, Canadian Auto Press)
Les irrégularités de la chaussée ont été bien absorbées par la suspension entièrement indépendante de mon modèle d'essai; aucune vibration excessive ne s'est faite sentir dans l'habitacle... ou dans mes os. J'imagine que le renforcement du châssis nécessaire pour compenser la perte du toit contribue à améliorer la rigidité structurelle de la Corvette et à rehausser son impression de solidité. Il faut dire que mon ancienne Corvette offrait un roulement dur en raison des ressorts plus fermes de l'ensemble Z51. Chevrolet propose en option l'excellente suspension magnétique de GM, qui est contrôlée par ordinateur et qui comprend des amortisseurs réglables. On obtient ainsi le meilleur des deux mondes - le genre de conduite qu'un physiothérapeute recommanderait.

Les rivales de la Corvette sont majoritairement plus dispendieuses et originaires d'outremer. (Photo: Rob Rothwell, Canadian Auto Press)
Avant d'aller plus loin, il est clair que beaucoup de choses ont été dites et écrites au sujet des aspects techniques de la C6 depuis son lancement dans l'année-modèle 2005; je vais donc me concentrer davantage sur le plaisir et la nostalgie intrinsèques à la voiture. La Chevrolet Corvette est l'un des bolides sport les plus reconnus à travers le monde. Introduite en 1953, elle est maintenant rendue à sa sixième génération, d'où ladite appellation C6. En plus de son caractère familier, sa réputation tient en grande partie à sa performance de classe mondiale offerte à un prix (relativement) abordable. Les rivales de la Corvette sont majoritairement plus dispendieuses et originaires d'outremer. Certes, ces voitures exotiques ont atteint des niveaux de finesse inégalés, mais en termes de puissance par dollar, la grosse Corvette a presque toujours été à l'avant du peloton - sur la piste et sur la route.