Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chevrolet Cruze LT Turbo 2011 : essai routier

Chevrolet Cruze LT Turbo 2011 : essai routier

Plus on la connaît... Par ,

La Chevrolet Cruze incarne probablement la vedette de l’année. L’Association des journalistes automobiles du Canada l’a nommée voiture de l’année, et les prix qui lui sont remis se succèdent aux quatre coins du monde. J’avoue avoir été moi-même plutôt emballé lors de mon premier essai de la Cruze.

La Chevrolet Cruze est probablement la vedette de l’année. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)

Puis voilà qu’au bout d’une semaine complète à son volant, j’avais quelques réticences. Rien de majeur, ou de nature à priver la Cruze de son aura de popularité, par contre quelques petits défauts m’ont un peu irrité après une utilisation en famille.

Affaire de style
En matière de style, la Chevrolet Cruze se révèle un succès. Plutôt conservatrice dans la ligne, elle est tout de même nettement plus moderne que celles qu’elle remplace. La calandre de grande dimension, et les lignes affirmées de la ceinture de caisse, lui confèrent une personnalité plus solide.

Mais c’est sur la route que la Cruze se distingue puisqu’en mouvement, elle se démarque par une certaine grâce.

L’habitacle quant à lui, se veut une réussite complète. La planche de bord et ses éléments visuels sont bien pensés, la qualité de finition absolument sans reproche, et les commandes relativement simples à utiliser.

La vie à bord se voit aussi facilitée par une gamme d’accessoires, de série ou en option, qui sont l’apanage de cette berline nouveau genre. Les traditionnelles commandes audio sur le volant sont évidemment de mise, tout comme la connectivité Bluetooth et un système audio de bonne qualité.

Un ordinateur de bord regroupe aussi toutes les informations utiles, incluant les données de consommation et les autres informations pertinentes au bien-être des passagers. Enfin, que serait une Chevrolet sans le système OnStar qui requiert, comme c’est l’usage, un abonnement supplémentaire.

Le seul défaut véritable de cet habitacle en fait, ce sont les sièges qui ne procurent pas tout le confort auquel on peut s’attendre. Un support lombaire mal adapté, qui n’offre que partiellement l’appui nécessaire. En revanche, les autres occupants n’ont pas à se soucier de ce détail, et peuvent amplement profiter de leur propre confort, et du vaste dégagement que la Cruze propose pour tous les passagers.

Un ordinateur de bord regroupe aussi toutes les informations utiles, incluant les données de consommation et les autres informations pertinentes au confort des passagers. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)