Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chevrolet Malibu 2LT 2009 : essai routier

Chevrolet Malibu 2LT 2009 : essai routier

Par ,

La Chevrolet Malibu fait partie des voitures qui semblent passer tout juste inaperçues. GM continue pourtant de l'améliorer, ayant même ajouté une version hybride. Malgré une campagne de promotion relativement modeste, cette berline intermédiaire d'entrée de gamme continue de bien se vendre. D'ailleurs, dans le contexte économique actuel, où les consommateurs exigent un format, un prix et un coût d'opération (entretien et carburant) raisonnables, elle pourrait bien devenir «le pain et le beurre» de Chevrolet.

Cette Malibu a répondu à toutes mes attentes, dont le plaisir au volant.

Une des forces de la Malibu 2009, c'est le choix; autrement dit, plusieurs niveaux d'équipement sont disponibles (quatre, pour être exact). Les LS et 1LT s'accompagnent d'un moteur à quatre cylindres en ligne de 2,4 litres. Leur intérieur est un peu simpliste, mais on peut y ajouter quelques options qui le rendront tout sauf «ordinaire». De même, une boîte automatique à six rapports peut remplacer celle à quatre rapports offerte de série.

Une petite coche au-dessus, la version 2LT combine la dite boîte à six rapports avec un V6 de 3,6 litres à calage variable des soupapes. L'habitacle est plus sophistiqué, notamment avec la présence d'un revêtement de sièges appelé UltraLux (un suède très fin) et des assises avant chauffantes de série. De plus, le conducteur profite ici d'un siège à six réglages électriques, d'une chaîne audio de qualité supérieure, d'un double échappement et d'un Groupe Performance (optionnel) qui ajoute entre autres la commande manuelle sans embrayage.

Au sommet de la gamme trône la Malibu LTZ, qui représente à la fois le summum du luxe et de la performance. Seuls les Américains semblent avoir de la misère à bien saisir le concept, alors expliquons-le clairement : la LTZ offre un équilibre entre tenue de route et confort de roulement en livrant une performance satisfaisante et un agrément louable lors des courtes et longues promenades.

À l'essai
Le modèle que j'ai testé était une version 2LT et, ma foi, elle ne m'a jamais fait regretter la LTZ. Cette Malibu a répondu à toutes mes attentes, dont le plaisir au volant. J'ai découvert qu'il est possible de faire travailler la voiture un peu plus fort sur la route que certaines rivales et qu'elle fait preuve d'un comportement assez impressionnant dans les virages. Le faible roulis de caisse et l'augmentation marquée de la force centrifuge n'étaient que le résultat de ma conduite très agressive.

La version 2LT combine la dite boîte à six rapports avec un V6 de 3,6 litres à calage variable des soupapes.