Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chrysler 200 2015 : premières impressions

Chrysler 200 2015 : premières impressions

Renaître de ses cendres Par ,

Louisville, Kentucky ― La motivation est un puissant atout, surtout quand elle se conjugue avec la passion. Chrysler fait preuve d'enthousiasme et de passion depuis des décennies, accouchant de produits qui révolutionnent l'industrie automobile... alors que d'autres passent presque inaperçus et sortent uniquement de la cour des concessionnaires avec des gros rabais à l'achat.

C'est le cas de la Chrysler Sebring et de la Dodge Avenger, 2 modèles dont le seul véritable succès dépendait des compagnies de location et autres gestionnaires de parcs de véhicules. Le fabricant américain a donc tourné son attention vers son enfant chérie (mais mal aimée du grand public) en vue de la rendre meilleure et surtout plus désirable.

Mission accomplie : la toute nouvelle Chrysler 200 2015 est une voiture que je n'aurais pas honte à stationner devant chez moi. Le style est au rendez-vous et l'habitacle représente une belle évolution par rapport à ce que la marque nous offrait récemment. Quant à la conduite, elle m'a impressionné à tous les niveaux. Seul bémol : la fameuse boîte automatique à 9 rapports s'est souvent comportée de manière louche.

Qu'est-ce que la Chrysler 200?
Autrefois appelée Sebring, la berline intermédiaire de Chrysler est son gagne-pain, celle qui ouvre la porte à une gamme de modèles pseudo-luxueux au prix abordable.

La Chrysler 200 de première génération, lancée en 2010 pour l'année-modèle 2011, reprenait la vieille architecture de la Sebring. Bonne nouvelle : la seconde génération repose sur la plateforme compacte large de Fiat-Chrysler à l'instar des Dodge Dart et Jeep Cherokee.

Prix et spécifications de la Chrysler 200 2015
La version de base LX de la Chrysler 200 2015 se vend à partir de seulement 22 495 $, ce qui en fait l'une des voitures les moins chères de sa catégorie. La version Limited, qui attirera le plus d'acheteurs, s'affiche à 24 995 $. Viennent ensuite la S à 26 995 $ et la C à 27 995 $.

Les mêmes moteurs sont de retour, bien que dans une forme hautement repensée. Il s'agit du Tigershark à 4 cylindres de 2,4 L, qui développe 184 chevaux et 173 livres-pied de couple, ainsi que du V6 Pentastar de 3,6 L, qui génère 295 chevaux et 262 livres-pied de couple. Ce dernier est inclus de série dans toutes les versions sauf la LX, qui l'offre en option pour 2 000 $.

Chaque moteur fait équipe avec ladite boîte automatique à 9 rapports. Dans le cas du V6, un système évolué de transmission intégrale pouvant désengager l'essieu arrière au besoin (pour sauver de l'essence) est disponible avec les versions S et C pour un supplément de 2 500 $.

Conduire la Chrysler 200 2015
Croyez-moi, vous serez très agréablement surpris. Naturellement, toute bonne Chrysler se doit d'être silencieuse, douce et confortable; la nouvelle 200 marque ici une foule de points.

Pour le reste, sans vouloir offenser Walter P. Chrysler, elle ne donne pas l'impression de conduire une Chrysler, ce qui est à mon avis un GROS avantage. Contrairement à toutes les Sebring, Avenger et 200 que j'ai essayées auparavant, la Chrysler 200 2015 s'est montrée communicative, dynamique et même plaisante à conduire.

Son comportement routier est ce qu'on remarque le plus. La nouvelle suspension utilise des composantes en aluminium, des supports plus rigides et des réglages plus sportifs, si bien qu'elle négocie avec ardeur et conviction les routes sinueuses de la compagne. La Mazda6 demeure la championne de la classe en termes de maniabilité et de tenue de route, mais la Chrysler 200 2015 se place au même rang que la Honda Accord, c'est-à-dire 3e ou 4e.

La direction m'a paru légère et raisonnablement précise. Une 200 à moteur V6 (et mode Sport) offre un peu moins d'assistance afin de rehausser la sportivité de la conduite. Les freins, eux, respectent les normes de la catégorie.

Le moteur à 4 cylindres de la Chrysler 200 2015 s'est montré fougueux et le V6 avec rouage intégral, très puissant. Le premier se vendra sans doute davantage et comblera la vaste majorité des acheteurs. De son côté, le V6 émet un grognement corsé durant l'accélération et ne craint pas qu'on le pousse à fond. Dommage que la boîte automatique vienne gâcher la fête...

Pour moi, cette invention n'est ni plus ni moins qu'un coup de marketing, car les 6e, 7e, 8e et 9e rapports jouent un rôle de surmultiplication, tandis que les 5 premiers ne sont pas particulièrement rapprochés et s'enchaînent exactement comme avec une boîte à 6 rapports ordinaire. De plus, elle déteste qu'on la brusque; elle préfère qu'on accélère à pas de tortue.

Comme c'est le cas dans le Jeep Cherokee 2014, le passage du 1er au 2e rapport est sec et les suivants, souvent saccadés, parfois au point d'inquiéter (je l'ai remarqué davantage avec le 4-cylindres qu'avec le V6). Passer de la marche arrière à la marche avant crée aussi des remous et même des délais.

Extérieur et intérieur de la Chrysler 200 2015
Chrysler nous a offert des designs fascinants au fil des décennies, dont certains qui étaient très avant-gardistes. Celui de la Chrysler 200 2015 réunit un peu de tout ce qu'il y a de beau et d'attirant dans les voitures modernes d'aujourd'hui.

Dépendamment de l'angle, elle fait aussi bien penser à une Audi qu'à une Ford (Fusion) et même un peu à une Lexus. Aucune des versions, incluant celle de base, n'a l'air d'appartenir à une flotte de véhicules. Cela dit, les 200 S et C m'excitent beaucoup plus que les autres.

L'habitacle de la Chrysler 200 2015 figure sans contredit parmi les plus jolis de la catégorie. L'aménagement et l'ergonomie sont carrément spectaculaires. L'écran tactile de 8,4 pouces est un modèle à suivre, tout comme les commandes de chauffage et de climatisation faciles d'accès. Les matériaux et leur assemblage méritent autant de bons commentaires.

L'espace est un peu plus qu'adéquat en général, tandis que les sièges procurent à la fois confort et soutien. J'adore la console centrale avec sa molette de sélection des vitesses qui libère de la place pour du rangement supplémentaire. Par ailleurs, certaines des garnitures disponibles sont réellement haut de gamme et renforcent l'impression qu'il ne s'agit pas d'une Chrysler typique.

La Chrysler 200 2015 et la concurrence
L'arrivée de la Chrysler 2015 marque assurément un nouveau départ. Bien qu'elle restera le gros vendeur, elle vise à changer l'image que le public se fait de la berline intermédiaire de Chrysler. « Je ne suis pas une voiture de location! »

Rivaliser avec les Ford Fusion, Mazda6, Hyundai Sonata et Honda Accord de ce monde n'est vraiment pas une mince tâche. La 200 a maintenant ce qu'il faut pour réussir; les acheteurs sauront-ils la voir sous un jour différent?

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Chrysler 200 2015
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Chrysler 200 Limited 2015
    Chrysler 200 Limited 2015
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article