Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Comparaison : Chrysler 300 2019 vs Kia Stinger 2019

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

Les berlines pleine grandeur sont une espèce en voie de disparition, mais il reste encore un certain nombre de candidates digne de mention sur nos routes. Nous vous présentons dans notre comparatif d’aujourd’hui un vétéran contre un nouveau venu.

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Chrysler 300 2019

Photo : Chrysler

Malgré son âge, elle a encore de la gueule cette 300. Toutefois, elle repose toujours sur un châssis qui a plus de 20 ans et commence à devenir lentement sénile. Chrysler l’a bien rafistolé pour qu’il tienne la route, mais c’est un peu comme mettre du ruban à gommer sur une fenêtre qui est fendillée alors qu’il faudrait la remplacer. Il faut rappeler que cette structure est aussi la base de la Charger et de la Challenger. Plusieurs affirment que 2020 sera la dernière année de production de la 300, ce qui explique l’absence de changements significatifs cette année.

En 2019, les deux versions supérieures offraient une chaîne audio Harman/Kardon (option), un pare-soleil à déploiement électrique pour la lunette, un intérieur en cuir (moka foncé), et un toit ouvrant à double vitrage. La version Limited peut également être utilisée avec des roues de 20 pouces, et la 300C est désormais offerte de série avec le V8 Hemi de 5,7 litres.

Reconnu pour sa puissance
Comme auparavant, la 300 de base est livrée avec un moteur V6 de 3,6 litres qui offre 292 chevaux et un couple de 260 livres-pied aux roues arrière, tandis que le V8 Hemi de 5,7 litres (de série dans la 300C et en option dans la 300S) produit 363 chevaux avec 394 livres-pieds de couple. Les deux utilisent une transmission automatique à huit vitesses et le V6 peut être offert en option avec traction intégrale.

Photo : Chrysler

Confort à la carte
La 300 s’adresse avant tout à ceux qui recherchent confort et espace. Le modèle de base propose un groupe d’instruments avec écran personnalisable de sept pouces, deux zones pour la climatisation automatique, un rétroviseur à atténuation automatique, le système d’infodivertissement Uconnect avec Apple CarPlay et Android Auto qui intègre automatiquement les téléphones intelligents, un siège du conducteur à 12 réglages assistés avec support lombaire, un revêtement en tissu et l’accès passif sans clé. À l’extérieur, il y a des roues de 17 pouces, des phares halogènes et des feux arrière à DEL.

Il faut aller vers la variante 300S pour obtenir des sièges avant chauffants, une version intégrant un démarreur à distance, une chaîne stéréo à 10 haut-parleurs Beats, des sièges en cuir Nappa, un siège passager avant à réglage électrique en 12 directions et des jantes noires de 20 pouces.

La déclinaison Limited ajoute des roues polies de 20 pouces, un rétroviseur intérieur à atténuation automatique, un volant électrique inclinable et télescopique, des lampes de lecture à DEL, des sièges Nappa avec insertions perforés, des sièges avant ventilés et des sièges arrière chauffants.

Photo : Chrysler

La 300 C offre de série le moteur Hemi V8, des jantes en aluminium poli de 20 pouces, des phares au xénon adaptatif avec nivellement automatique, des porte-gobelets qui réchauffent ou refroidissent votre boisson préférée, une calandre noire avec contour platine, un volant de luxe avec palettes de commande, le mode de conduite sportive et des sièges matelassés Nappa.

Avaleuse de bitume
La position de conduite est assez bonne et un peu décalée. Le silence de roulement est très bon et le V8, qui est expressif en accélération, demeure assez calme à vitesse de croisière. C’est sans doute le style accrocheur, qui donne des airs plus haut de gamme à la voiture, qui la rend populaire.

Le principal problème est la courte espérance de vie des produits Chrysler qui semblent avoir une désuétude programmée. Au bout de trois ans, la 300 commence à souffrir de vieillissement prématuré et sa dépréciation chute à une vitesse effarante. Une information importante à savoir avant de penser à faire l’achat.

Kia Stinger 2019

Photo : D.Boshouwers

Kia s’était donné pour mission d’ébranler les colonnes du temple dans le segment des berlines pleine grandeur et venir semer un peu la confusion. Si le style de la Stinger est spectaculaire, force est d’admettre que malgré sa gueule sympathique, peu de choses ont changé.

Pour 2019, question de raviver l’intérêt, Kia a offert un moteur nouveau 4-cylindres turbo de 2 litres en entrée de gamme. Ce nouveau moulin produit 255 chevaux et 260 livres-pieds de couple. Le V6 turbo de 3,3 litres demeure dans les versions GT et GT Limited avec ses 365 chevaux et 376 livres-pieds. Les deux blocs partagent une transmission automatique à huit vitesses et le rouage intégral de série.

Le dessin de la carrosserie est sans doute le point fort de cette berline. Sa forme rappelle celle de la Porsche Panamera et de la Maserati Quattroporte. Enlevez les logos Kia de la Stinger et vous pourriez la confondre avec une voiture de luxe beaucoup plus dispendieuse.

Photo : D.Boshouwers

L’ironie est que ce style est aussi son plus gros handicap. Pourquoi ? Parce que les gens veulent le prestige qui va avec le style, et c’est ce qui fait défaut avec la Stinger. Disons que Kia, ça sonne différemment dans les oreilles de bien des gens que BMW…

De plus, l’habitacle n’est pas à la hauteur de l’extérieur.

Bien habillée pour 50 000 $
La version GT 4-cylindres est livrée de série avec des roues de 18 pouces, des phares automatiques, un éclairage extérieur entièrement à DEL, des rétroviseurs extérieurs chauffants et rabattables, un rétroviseur à atténuation automatique, des assises en cuir, des sièges avant à réglage électrique en huit points, un volant chauffant et la climatisation automatique à deux zones.

Ensuite, on peut compter également sur les éléments suivants : écran d’information multimédia de sept pouces, chaîne stéréo à neuf haut-parleurs avec radio par satellite, fonctionnalités Apple CarPlay et Android Auto, recharge par induction, régulateur de vitesse, sélecteur de mode de conduite, entrée passive sans clé, détection d’angle mort, alerte de circulation et capteurs de stationnement arrière.

Photo : D.Boshouwers

Les modèles GT V6 offrent des roues de 19 pouces, un toit ouvrant, des rétroviseurs latéraux à atténuation automatique, la mémoire du siège du conducteur, un volant à commande électrique, des garnitures intérieures en fibre de carbone, des déflecteurs de porte en acier inoxydable et un hayon à commande électrique.

Enfin, la livrée GT Limited propose des phares orientables, des essuie-glaces qui détectent la pluie, des sièges en cuir Nappa, des rallonges et des coussins de siège conducteur ajustable, des sièges arrière chauffants, des sièges avant ventilés, une garniture intérieure en aluminium, un écran multimédia de huit pouces, un groupe de jauge ACL, l’affichage tête-haute, l’aide au maintien de la file, l’alerte à l’attention du conducteur, le freinage d’urgence automatique et un système de caméra extérieure à 360 degrés.

Si vous voulez du style, sans avoir tout l’allant d’une voiture allemande pour 25 000 $ de moins, la Stinger est pour vous. C’est la preuve que Kia est capable d’amener un joueur compétent dans cette arène, avec assez de tempérament pour vous procurer un réel plaisir de conduire, il manque le raffinement et les années d’expérience des Allemands. Il n’y a que l’expérience qui pourra amener Kia à ce niveau.

Avantage Chrysler 300

Même si les constructeurs automobiles tentent de nous faire avaler toute sorte de choses, il n’y a rien qui joue une aussi belle mélodie qu’un V8 dans une berline pleine grandeur et le moteur Hemi sonne particulièrement bien. Il y a aussi plus d’espace, surtout pour les passagers à l’arrière dans le 300.

Avantage Kia Stinger

Son arrière avec un hayon offre un espace cargo gigantesque. La voiture offre aussi une structure, une facture et une conduite beaucoup plus moderne. La tenue de route est aussi supérieure, tout comme la garantie.

Similitudes

Les deux modèles font partie d’une race en voie d’extinction. La puissance est comparable, même si le son du V8 de la 300 est plus beau. La gamme de prix est aussi assez semblable.

Verdict

Si vous avez l’intention de conserver la voiture pour plusieurs années, il est fortement conseillé d’aller vers la Stinger qui est moderne, plus fiable, mieux construite et mieux garantie. Si vous voulez simplement vous faire plaisir et que vous me promettez de remettre la voiture après trois ans sans pleurer sur la dépréciation que vous allez encaisser, il faut prendre une 300 à moteur V8. C’est la plus intéressante à conduire. On se sent comme Al Capone au temps de la prohibition à son volant.

Chrysler 300 2019

On aime

Style encore accrocheur
Espace généreux
Moteurs performants

On aime moins

Dépréciation rapide
Fiabilité
Un vieux châssis

Kia Stinger 2019

On aime

Lignes homogènes
Équipement de série complet
Conduite moderne

On aime moins

L’intérieur n’est pas aussi spectaculaire que l’extérieur
Poids élevé
Consommation forte (V6)

Fiches techniques

... Chrysler 300 2019Kia Stinger 2019
 Transmissionauto 8 rapportsauto 8 rapports
 Rouage2 ou 4 RM4 RM
  V6 (2 RM)4 cyl
 Consommation (ville)12,0 l/100 km11,1 l/100 km
 Consommation (route)7,8 l/100 km8,1 l/100 km
  V8V6
 Consommation (ville)14,7 l/100 km13,6 l/100 km
 Consommation (route)9,4 l/100 km9,6 l/100 km
    
 Moteur  
 Type6 cylL4 2,0 l T
 Puissance292 ch255 ch
 Couple260 lb-pi260 lb-pi
    
 Type8 cylV6 3,3 T
 Puissance363 ch365 ch
 Couple394 lb-pi376 lb-pi
    
 Capacités  
 Espace cargo461 l660 l, 1 158 l (abaissées)
 Réservoir de carburant70 l60 l
    
 Dimensions  
 Longueur5044 mm4830 mm
 Largeur1902 mm1870 mm
 Hauteur1485 mm1400 mm
 Empattement3052 mm2905 mm
    
 Garantie3 ans/60 000 km5 ans/100 000 km
    
 Prix42 045 à 50 845 $39 995 à 51 995 $