Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Comparaison : Hyundai Ioniq 5 2022 vs Volvo C40 Recharge 2022

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO
Hyundai Ioniq 5 2022 / Volvo C40 Recharge 2022, écussons
Photo : D.Heyman
Hyundai Ioniq 5 2022 / Volvo C40 Recharge 2022, écussons

Auto123 compare deux nouveaux véhicules électriques difficiles à catégoriser, le Hyundai Ioniq 5 2022 et le Volvo C40 Recharge 2022.

Il n'y a pas si longtemps, une comparaison entre deux VÉ impliquait invariablement une Nissan et une Chevrolet. Aujourd'hui, cependant, le monde des électriques est entré dans une phase de croissance plus importante. Il ne s'agit plus seulement de petites berlines ou de petits hatchbacks, mais aussi de VUS, de multisegments, de pickups... et de ces deux modèles mis à l’épreuve.

Car oui, ces deux véhicules électriques à batterie sont assez difficiles à catégoriser. La Hyundai est-elle un petit multisegment ? Il a à peu près la taille d'un Tucson à l'intérieur, mais il n'a pas d'essuie-glace arrière et il est assis plus bas, alors est-ce que cela le place automatiquement dans le créneau des hatchbacks ?

Et le C40 ? C'est un multisegment ? Un coupé ? Ni l'un ni l'autre ? Ce dernier partage sa plateforme avec le XC40 Recharge, qui est évidemment un multisegment, mais le C40 a cette étrange ligne de toit et pas de « X » dans son nom, alors...

Le monde des VÉ, en d'autres termes, a évolué au point d'inclure des véhicules que nous ne pouvons même pas catégoriser traditionnellement. Nous avons décidé d'organiser un duel en bonne et due forme.

Consultez les véhicules à vendre disponibles près de chez vous

Hyundai Ioniq 5 2022
Photo : D.Heyman
Hyundai Ioniq 5 2022

Hyundai Ioniq 5 2022

Il s'agit d'un véhicule qui a déjà atteint sa pleine valeur. Il se vend bien et se vendrait encore plus s'il n'y avait pas les problèmes d'approvisionnement auxquels l'industrie est confrontée actuellement. Il vient de remporter trois prix de la Voiture mondiale de l'année et a réussi le tour de force d'arriver dans les salles d'exposition avec une apparence presque identique à celle de son concept.

Vous voulez de l'audace ? Nous allons vous donner de l'audace !
Croyez-le ou non, le Hyundai Ioniq 5 s'inspire en partie d'une ancienne Hyundai, mais pas de celle que vous pourriez croire.

L'Ioniq 5 emprunte en fait une grande partie de son style au concept Pony du début des années 70, jusqu'aux feux arrière pixellisés et même la forme de la vitre latérale arrière. On pourrait même dire que la couleur du concept a été reprise ici. Ce qui est bien, mais je dirais qu'en ce qui concerne le choix de la couleur, je ne dirais pas que l'une ou l'autre de ces voitures est une star. Oui, les bleus, les noirs et même les verts métallisés qui sont disponibles pour ces voitures sont très élégants à leur manière, mais seule le C40 offre une couleur vraiment vive, le rouge Fusion.

L'Ioniq 5 se rattrape cependant sur d'autres plans. Les phares et les feux arrière sont très distinctifs ; ils ressemblent à un croisement entre ce que l'on trouve dans un vieux jeu vidéo pixelisé et les phares de jour à DEL que l'on voit couramment aujourd'hui. Et ce n'est pas tout : les plis des portières et le bouclier arrière ressemblent à de l'origami technique et même l'aspect en spirale des ailes est réussi.

Cela ne semble pas devoir fonctionner, mais c'est le cas, car le reste de l'ensemble stylistique est tout simplement unique. Ajoutez les jantes bicolores et vous avez une proposition gagnante sur le plan du style.

Hyundai Ioniq 5 2022, intérieur
Photo : D.Heyman
Hyundai Ioniq 5 2022, intérieur

Faites le vide
À l'intérieur, tout est fait pour rester aéré. L'intérieur est parsemé de surfaces larges et planes, la banque de boutons pour l'infodivertissement et la climatisation est simple et discrète (mais elle conserve les boutons traditionnels et ne repose pas uniquement sur une interface tactile), les deux écrans de 12 pouces pour les jauges et l'infodivertissement ont une agréable sensation qui n’est pas sans rappeler les produits Apple et la console centrale peut être déplacée vers l'avant et l'arrière pour plus d'espace à l'avant ou plus d'accessibilité à l'arrière. Vous ne trouverez pas non plus d’écusson « Hyundai » à l'intérieur.  

L'habitacle est également très spacieux, ce qui n'est pas surprenant quand on sait que l'Ioniq 5, qui n'est pas énorme quand on la regarde, a en fait l'empattement le plus long de toutes les Hyundai, y compris le VUS à trois rangées de sièges Palisade. Les roues sont logées aux quatre coins, ce qui donne beaucoup d'espace intérieur. Tellement, en fait, qu'il est possible de replier complètement le siège du conducteur et de déployer un repose-pied.

Hyundai Ioniq 5 2022, bouton mode de conduite
Photo : D.Heyman
Hyundai Ioniq 5 2022, bouton mode de conduite

Le pouvoir au peuple
Cela dit, vous n'aurez probablement pas une sieste aussi longue car la Ioniq 5 se recharge incroyablement vite, passant de 10 % à 80 % en 18 minutes à peine avec un chargeur de 350 kW. Si vous pouvez en trouver un, bien sûr. Au Canada, seul Petro-Canada propose des bornes de recharge à ces vitesses et même cela ne fonctionne pas toujours, car cela dépend de la météo. Il n'en reste pas moins que ces chiffres sont potentiellement très impressionnants.

Bien sûr, lorsqu'il s'agit de VÉ, la puissance de charge est une chose, mais il s'agit de voitures et nous voulons savoir si elles sont capables de rouler sur la route. Alors qu'en est-il de la puissance plus traditionnelle – les chevaux-vapeur ?

La puissance dépend du modèle que vous choisissez. Il y a deux modèles à roues motrices arrière, l'un avec 168 chevaux et 258 lb-pi de couple et 354 km d'autonomie, l'autre avec 225 chevaux et 258 lb-pi ; ce dernier est le leader de l'autonomie avec 488 km. Le seul modèle à traction intégrale est le champion de la puissance grâce à deux moteurs totalisant 320 chevaux et 446 lb-pi, avec une autonomie de 414 km.

C'était mon modèle d'essai, et il est définitivement rapide, surtout lors d’un départ arrêté. L'accélérateur n'est qu'un interrupteur et la puissance est envoyée directement aux roues, alors tenez-vous bien. Même si toute cette batterie rend l'Ioniq 5 lourde, cette puissance permet de compenser.

Vous n'atteindrez pas des vitesses de pointe vertigineuses, mais vous pouvez vous lancer sur l'autoroute au volant de cette Hyundai. La propulsion arrière, quant à elle, offre une bonne attitude dans les virages. Mais le véritable point fort est la conduite. C'est une voiture qui se sent plus grande qu'elle n'en a l'air, qui se conduit de manière plus luxueuse que son écusson ne le suggère et qui est plus rapide que ce que l'on attend d'une voiture de ce style de carrosserie, quelle que soit la décision que vous prenez.

Hyundai Ioniq 5 2022, phare
Photo : D.Heyman
Hyundai Ioniq 5 2022, phare

Continuez à la page suivante