Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai du Volvo C40 Recharge 2022 : Le style compte (mais la substance aussi)

Volvo C40 Recharge 2022, au chargement
Photo : D.Boshouwers
Volvo C40 Recharge 2022, au chargement

Auto123 met à l’essai le Volvo C40 Recharge 2022.

Volvo avait déjà un petit VUS entièrement électrique dans sa gamme. Pourquoi un autre ? Eh bien, d'une part, comme tous les constructeurs automobiles ou presque, la marque s'est engagée dans l'électrification et a donc besoin de plusieurs modèles pour séduire cette nouvelle clientèle intéressée à l’énergie électrique. Il y a des gens qui pourraient trouver l'actuel XC40 Recharge un peu... conventionnel, du moins en ce qui a trait à son apparence, sinon dans sa façon de se propulser vers l'avant. C'est là qu'intervient le C40, une variante plus sportive qui vise à rendre plus excitante la perspective d'être vu dans un utilitaire Volvo.

Question de goût
D'un point de vue esthétique, le C40 est donc essentiellement le frère plus musclé du XC40, l'équivalent coupé de ce petit VUS rectangulaire. Pensez au duo X1 et X2 chez BMW. Les parties avant des deux Volvo sont pratiquement identiques – regardez les deux côte-à-côte depuis l'avant et vous verrez deux pois électriques dans une gousse –, mais la ligne de toit du C40 est plus basse et s'abaisse au fur et à mesure que vous vous dirigez vers l'arrière. Le toit flottant à l'arrière et les feux arrière à DEL plus pointus donnent au C40 une allure plus agressive que le XC40.

Consultez les véhicules à vendre disponibles près de chez vous

Volvo C40 Recharge 2022, profil
Photo : D.Boshouwers
Volvo C40 Recharge 2022, profil

Les différences de style affectent la visibilité à l'arrière pour le conducteur, ainsi que l'espace pour la tête des passagers arrière. Je suis également déchiré par l'aspect général de la chose. Oui, sa coupe est plus agressive que celle du XC40, mais même avec la ligne de toit inclinée, il y a toujours quelque chose de trapu dans la carrosserie du C40; c'est comme si elle avait besoin d'un petit étirement horizontal pour être parfaitement proportionnée. En regardant son profil, j'ai aussi la même vague impression de champignon que celle que je ressens envers les grands coupés-VUS de BMW et de Mercedes-Benz. On aime ou on n'aime pas, je suppose.

Mais, au-delà des goûts personnels, ce C40 est un ajout bienvenu à la liste des multisegments entièrement électriques disponibles sur le marché et, à ce titre, il est au cœur du plan établi par le constructeur suédois d’atteindre 50 % de ventes entièrement électriques d'ici 2025 et ne vendre que des VÉ d'ici 2030.

Volvo C40 Recharge 2022, avant
Photo : D.Boshouwers
Volvo C40 Recharge 2022, avant

Sur la route
Le C40 est avant tout un véhicule performant, grâce à son groupe motopropulseur qui comprend deux moteurs électriques de 150 kW (un par essieu) et donc un rouage intégral, avec une puissance maximale de 402 chevaux et un couple de 486 lb-pi. Oui, cette chose pèse 2 100 kg ou plus, mais elle s'envole comme si on lui avait mis un pétard allumé dans les culottes. L'accélération de 0 à 100 km/h ne prend que 4,7 secondes, et la portion de 60 à 100 km/h est tout aussi rapide que la première, de sorte que les accélérations sur l'autoroute et les reprises sont ahurissantes. Évidemment, tout se fait assez silencieucement, merci, étant donné l'absence de moteur à combustion interne. La puissance n'est pas un élément qui manque à ce multisegment compact.

Cependant, ce châssis court signifie qu’à l’occasion, il n'est pas aussi adhérent à la route que souhaité, alors il faut être attentif avant de commencer à faire des folies sur les routes de campagne sinueuses. Néanmoins, son agilité est impressionnante, la direction précise (bien que légère) et le freinage solide.

Ce dernier peut même être effectué en utilisant essentiellement une seule pédale si vous le souhaitez (via la fonction de freinage par récupération). Contrairement à certains autres VÉ récents, il n'y a pas de niveau intermédiaire, ce qui signifie que vous ne pouvez pas choisir votre niveau de freinage fourni par le groupe motopropulseur, il est activé ou désactivé. Et lorsqu'il est activé, il peut être un peu trop fort pour certaines personnes, notamment les passagers. À vous de choisir.

Volvo C40 Recharge 2022, intérieur
Photo : D.Boshouwers
Volvo C40 Recharge 2022, intérieur

Dans l'habitacle
Volvo s'efforce d'éviter le cuir dans l'habitacle du C40 et la priorité donnée aux matériaux durables est tout à fait logique pour une voiture électrique. Tout est beau aussi, en particulier la moquette et les accents bleu Fjord que l'on retrouve sur le plancher et les portes, notamment.

Les deux écrans, quant à eux, reçoivent tour à tour un pouce en l’air et un pouce en bas mitigé. L'écran de données de 12,3 pouces est superbe et peut être configuré sans trop de difficulté. L'écran multimédia de 9,3 pouces est également très beau, mais si son interface est moins pénible à utiliser que le système Volvo de génération précédente, il demeure inutilement compliqué et trop peu intuitif à notre goût. Il y a encore du travail à faire à ce niveau.

Sinon, les sièges sont confortables et l'espace est spacieux dans les deux rangées, même avec la ligne de toit plus inclinée du C40 par rapport au XC40.

Continuez à la page suivante