Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Dodge Caliber SRT4 2008 : premières impressions

Dodge Caliber SRT4 2008 : premières impressions

Par ,

Indianapolis, Indiana - Ayant déjà vu à l'oeuvre les membres de la Street and Racing Team (SRT) du Groupe Chrysler, je savais que leur plus récent projet créerait toutes sortes de vagues grâce à une puissance époustouflante et à un excellent rapport qualité/prix. La Caliber SRT4 rehausse définitivement les standards de performance dans le segment des bolides compacts d'entrée de gamme.


Une SRT4, c'est quoi?

Pour ceux qui ne sont pas encore familiers avec le travail de SRT, pensez à un design, une tenue de route, un freinage et une motorisation inspirés de la course. Appliqués à l'économique Caliber de Dodge, ces éléments forment la redoutable SRT4. Des prises d'air gigantesques ponctuent le museau agressif de la voiture, acheminant de l'air frais au moteur et aux freins avant. Des jupes avant et latérales ainsi qu'un énorme becquet arrière s'occupent d'accroître l'aérodynamisme. En outre, une écope de capot fonctionnelle laissant entrer de l'air frais et des bouches d'échappement laissant sortir de l'air chaud permettent au moteur de respirer.

À l'intérieur, les sièges dignes d'une Viper enveloppent les passagers avant comme le ferait un boa constrictor. Plusieurs autres ajouts pensés en fonction du conducteur confèrent à la Caliber ses lettres SRT4 de noblesse. Soulignons l'imposant tachymètre monté au centre et l'indicateur de turbocompression au style rétro, sans oublier le volant gainé de cuir et les pédales en aluminium avec crampons en caoutchouc.

La SRT4 au défi
Un véhicule ne s'improvise pas instantanément en vrai bolide de performance. Dans le cas de la Caliber SRT4, elle a fait ses preuves sur la piste Putnam Road Course d'Indianapolis alors que SRT avait convié un groupe de journalistes automobiles surexcités à tester toutes les limites de sa nouvelle protégée. Nous en avons profité au maximum, croyez-moi.

Motorisation endiablée
Le tout commence par un moteur turbocompressé à quatre cylindres de 2,4 litres développant 285 chevaux et 265 lb-pi de couple. Il n'y a pas si longtemps, ce genre de puissance était impressionnant quand on parlait d'un V8, alors imaginez un moteur à quatre cylindres! En plus d'incorporer un turbo, les ingénieurs de SRT ont optimisé le débit de la culasse, augmenté le taux de compression et greffé un système de double calage variable des soupapes. D'autres modifications ont également été apportées afin de rendre le moteur plus durable et plus fiable à haut régime.