Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Dodge Challenger SRT8 2008 : premières impressions (vidéo)

Dodge Challenger SRT8 2008 : premières impressions (vidéo)

Bien campée Par ,

À l'occasion de la présentation des voitures et des camions Dodge et Chrysler 2009 au centre de recherche du constructeur Chrysler à Chelsea, au Michigan, Auto123.com en a profité pour faire un premier essai de la Dodge Challenger SRT8. Il s'agissait de la version 2008, puisque les versions 2009 n'étaient disponibles qu'en versions statiques : elles ne seront sur le marché qu'à l'automne.

La Challenger 2008 est une digne descendante de la Challenger 1970 avec une touche nettement mieux réussie.

Attention, amateurs de Mustang, la Challenger a tout pour concurrencer votre cheval mythique. Sa puissance et sa tenue de route promettent d'être à la hauteur des attentes des fervents de Mopar.

Elle est une digne descendante de la Challenger 1970 avec une touche nettement mieux réussie.

Pureté des lignes
Au chapitre du design, ses lignes, proches de celles du modèle d'origine, sont un heureux mariage du passé et des années 2000. Le pavillon de la Challenger retient les formes d'un coupé, la seule version qu'offrira Chrysler pour l'instant. De profil, la Challenger présente des lignes fluides et classiques. La calandre, mince et allongée, est flanquée de quatre phares circulaires légèrement camouflés par l'avancement du capot, ce qui lui donne un air guerrier. À l'arrière, la version SRT8 possède des feux longitudinaux sur toute la largeur.

Les connaisseurs de la version 70 noteront que le coffre arrière s'incruste de quelques centimètres dans le panneau arrière, contrairement au modèle d'origine qui arrivait au ras de la ligne de coffre. Les ingénieurs souhaitaient abaisser ainsi le seuil de quelques centimètres. Profond, le coffre possède un très bon volume de chargement.

Habitacle accueillant
Les grandes portières facilitent l'accès à l'avant. Pour accéder aux places arrière, il faudra repasser. Seules des personnes de petite taille y seront à l'aise. Une fois que vous êtes installé, les baquets vous enveloppent confortablement. Le volant, réglable et télescopique, vous permet de trouver une bonne position de conduite. L'instrumentation complète est de bonne facture et facile à consulter, sauf l'indicateur de vitesse.

Une fois que vous êtes installé, les baquets vous enveloppent confortablement.