Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Dodge Dart GT 2014 : essai routier

Dodge Dart GT 2014 : essai routier

En offre-t-elle assez pour jouer dans la cour des grands? Par ,

Une Alfa Romeo américanisée…
Dodge tente de nous en mettre plein la vue avec son plus récent modèle, la Dart. Arrivée au Canada en 2012 (pour l’année-modèle 2013), elle présente une nouveauté pour 2014 : la déclinaison GT, équipée d’un moteur plus puissant et d’une panoplie de gadgets. Le créneau des compactes, très prisé, doit constamment en offrir plus pour se démarquer, je l’accorde.

Mais quand le prix d’une Dodge compacte frôle les 25 000 $, on s’attend à ce que le plaisir de conduire soit au rendez-vous. Est-ce un coup d’épée dans l’eau de la part de ce constructeur américain que de nous offrir un modèle sport qui manque de mordant?

Bien que l’on ait accès au luxe et à diverses technologies, le format compact qui impose ses limites et la gourmandise en carburant risquent de lui jouer de mauvais tours.

Qu’est-ce que la Dodge Dart GT 2014?
Cette compacte berline est le résultat d’un partenariat avec le groupe Fiat, plus particulièrement Alfa Romeo. En effet, cette Dart dérive de la Giulietta. Mais attention, si vous êtes familiers avec le modèle sport européen, n’espérez pas trop… la conduite a été aseptisée et le tout a été américanisé.

Son équipement impressionne, ce qui explique son prix relativement élevé. Il faut tomber sous son charme pour jeter son dévolu sur cette compacte qui se bat contre plusieurs modèles devenus des références dans le segment des compactes.

Infos techniques
La motorisation, livrée d’office sous le capot d’une GT, est un 4 cylindres Tigershark de 2,4 litres MultiAir développant 184 chevaux et 171 livres/pied de couple. La transmission manuelle à laquelle j’ai eu accès peut être remplacée par une boîte automatique Powertech. Ces 2 types de boîtes comportent 6 rapports, 1300 $ supplémentaires seront nécessaires pour avoir accès à l’automatique.

Parlant prix, la GT est vendue à partir de 23 790 $. Plusieurs options peuvent y être ajoutées.
D’autre part, j’ai obtenu une cote de consommation de 11,5 L/100 km en milieu strictement urbain.

Conduire la Dodge Dart GT 2014
Malgré son moteur un peu rugueux, je suis parvenue à quelques accélérations franches lorsque désirées. Mon plus grand reproche demeure le manque de communication entre la voiture et ce que le conducteur ressent. La direction plutôt engourdie et le système de freinage qui tend à bloquer les roues à tout moment m’ont déçue. Le pommeau de vitesses, d’une grosseur et d’une rondeur pour le moins surprenantes est relié à une transmission correcte, sans plus.

L’embrayage du modèle manuel que j’ai eu l’occasion de conduire manquait de fluidité et de précision. Comme si le constructeur avait décidé d’investir ailleurs. Et pourtant, ceci demeure une composante tout à fait élémentaire à l’enthousiasme du pilote.

En revanche, les suspensions exécutent un bon travail, sans trop de mouvement de roulis.

Extérieur et intérieur de la Dodge Dart GT 2014
Adoptant un design fluide et effilé, la Dart GT présente certaines particularités. La calandre avant hyper noir exclusive, les roues de 18 pouces et les phares arrière longitudinaux, ou comme Dodge se plaît à les décrire, en forme de piste de course, contribuent à son look unique.

Le look de l’habitacle est rehaussé notamment grâce à la sellerie en cuir et aux touches rouges qui amplifient son âme de sportive. L’écran tactile de 8,4 pouces rend le tout encore plus moderne.

Ce fameux écran est relié au système multimédia Uconnect pas tout à fait au point, surtout sur le plan des commandes vocales. Cette fois, ce n’est pas que le système ne nous comprend pas, mais plutôt que l’on n’a pas accès au menu que nous voulons. Même lorsque j’ai appuyé sur l’interface du téléphone, je ne pouvais qu’effectuer des commandes vocales en lien avec la musique…

De façon plus concrète, la caméra de recul est appréciable, surtout grâce au coffre relevé. Sinon, la visibilité est bonne.

Un bon coup de la part de Dodge : les commandes derrière le volant. Accessible par l’index et le majeur, ces touches situées à l’angle des branches latérales nous tombent facilement sous la main. Or, l’ajustement du volume et le changement de piste ou de station s’effectuent aisément, sans surcharger l’avant du volant.

Le modèle que j’ai conduit était doté de l’avertisseur d’angle mort et de l’accès sans clé avec démarrage à bouton-poussoir. Encore une fois, beaucoup de gadgets. Votre budget mettra la limite à toutes ces technologies. Il ne faut pas oublier que le créneau des compactes se veut économique.

En plus du grand coffre (pour la gamme) jouissant d’un accès facile, une aire de rangement a été créée sous le siège du passager. Les nombreuses configurations à l’arrière (60/40, espace central pour les objets longs) permettent de maximiser le volume de chargement.

La Dodge Dart GT 2014 et la concurrence
La déclinaison GT de ce modèle nous oblige à considérer les déclinaisons sport des autres berlines compactes. Civic Si, MazdaSpeed3, Volkswagen Golf GTI et même Beetle turbo peuvent s’apparenter à cette Dart. Franchement, la barre est haute. Certaines voitures sont bien établies depuis très longtemps.

Il faut être attiré par le look, la nouveauté et le prix de base plus intéressant que la plupart de ses concurrents pour l’adopter.


 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Dodge Dart 2014
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Dodge Dart GT 2014
    Dodge Dart GT 2014
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article