Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai: Acura RDX 2007

Essai: Acura RDX 2007

Par ,

Avez-vous déjà remarqué que le logo d'Acura ressemble un peu à celui de Star Trek? Évidemment, c'est juste une coïncidence. Ou peut-être pas...

(Photo: Kevin ''Crash'' Corrigan)
Prenons par exemple son nouveau VUS multisegments de luxe, le RDX 2007. Je crois qu'il devait y avoir au moins deux ou trois amateurs de science-fiction dans son équipe de design.

Dans l'ensemble, le style extérieur du RDX est en quelque sorte similaire à celui du MDX, mais il semble avoir une allure beaucoup plus futuriste. Les lignes distinctives et convergentes qui composent le faciès ont été reproduites à l'arrière, ce qui permet de reconnaître le véhicule instantanément de n'importe quel angle. Le RDX paraît aussi plus profilé et semblable à une voiture que son grand frère. Acura mentionne d'ailleurs que son plus récent modèle se veut la version utilitaire sport de la berline TSX.

Ici, la motorisation est un élément qu'il faut tout de suite souligner. Acura a fait le pari audacieux d'introduire le RDX dans un univers qu'aucun autre de ses modèles nord-américains n'avait visité auparavant: celui de la suralimentation. En effet, le capot dissimule un tout nouveau moteur turbocompressé à quatre cylindres de 2,3 litres avec double arbre à
(Photo: Kevin ''Crash'' Corrigan)
cames en tête et technologie des soupapes i-VTEC. Développé conjointement avec Mitsubishi, ce moteur utilise un système de turbocompression à débit variable qui combine les avantages des petits et gros turbocompresseurs. Résultat: une puissance de 240 chevaux à 6000 tr/min et un couple de 260 lb-pi à 4500 tr/min.

Les loyaux disciples de Honda auront l'impression que le constructeur nippon vient de quitter l'orbite. À en croire les gens d'Acura, ils se sont aventurés sur cette voie parce que les nouvelles technologies présentement à leur disposition faisaient du moteur turbo à quatre cylindres un meilleur choix que le V6 atmosphérique de Honda. Ce n'est pas un petit pas que la compagnie a effectué, et ce pourrait être un pas de géant en termes de performance et d'économie d'essence.

Bien sûr, un tel moteur ne va pas permettre au RDX d'atteindre des vitesses ultra stellaires ou de se téléporter d'un endroit à l'autre de la
(Photo: Kevin ''Crash'' Corrigan)
galaxie comme l'Enterprise du Capitaine Kirk. Mais il est tout à fait capable de faire couler l'adrénaline dans vos veines, surtout comparé à la plupart des VUS du genre. Il peut même tenir tête à quelques berlines sport.

Sur la route, la puissance est contrôlée par une transmission automatique à cinq vitesses avec leviers de commande manuelle derrière le volant. Elle est ensuite distribuée aux quatre roues par l'entremise d'un système de traction intégrale identique à celui de la grande berline RL. Le RDX est par ailleurs équipé d'une suspension entièrement indépendante avec jambes de force MacPherson à l'avant et bras multiples à l'arrière. Je dirais que le roulement est ferme mais amical et que la maniabilité est exceptionnelle. Le véhicule est complété par de jolies roues en alliage de 18 pouces qui rehaussent non seulement son look mais aussi sa tenue de route.