Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai: Chevrolet HHR LS 2006 (Extrait vidéo)

Essai: Chevrolet HHR LS 2006 (Extrait vidéo)

Par ,

* Cliquez ICI pour visionner une vidéo sur le Chevrolet HHR *


Petite, mais grande à la fois


Chevrolet HHR LS 2006 (Photo: Michel Deslauriers, Auto123.com)
Lorsque Chrysler a commercialisé sa PT Cruiser il y a quelques années, elle a immédiatement connu un franc succès. Aujourd'hui, les ventes se sont refroidis un peu, alors GM s'est dit qu'il est peut-être temps d'en profiter.

Serait-il trop tard? Chevrolet aurait-il dû y penser avant? Il est certain que Chrysler a attiré beaucoup d'acheteurs séduits par l'allure rétro de la PT. Maintenant, la HHR saura-t-elle réussir le même coup en 2006?

Extérieur

D'abord, le style de la HHR a été inspiré, selon GM, de modèles antérieurs tels que le Suburban 1949. On voit d'ailleurs la ressemblance dans la calandre chromée et les rondeurs des ailes avant et arrière. La HHR ressemble-t-elle trop à la PT Cruiser? Bah, peu importe.

Chevrolet HHR LS 2006 (Photo: Michel Deslauriers, Auto123.com)
Lorsque j'ai vu la HHR en personne pour la première fois, je l'ai trouvé petite; elle semblait plus imposante en photo. Plus je la regarde, plus j'apprécie son look. Toutefois, je n'aime pas la couleur citrouille atomique de ma voiture d'essai. Il existe des couleurs plus sobres, heureusement, ainsi qu'une belle teinte de mauve. Je dois dire que ma citrouille ambulante attire beaucoup d'attention. Les gens dans la rue s'arrêtent et font le tour de la voiture. Je me fais poser des questions à la garderie, le matin. Dans l'ensemble, on aime ou on n'aime pas la HHR, mais je crois qu'elle affiche un look réussi.

Mécanique

Deux moteurs sont disponibles dans la HHR. Dans la version LS de base, comme ma citrouille, on retrouve le quatre cylindres Ecotec de 2,2 litres. Ce moteur à DACT et 16 soupapes génère 143 chevaux et 150 lb-pi de couple. Jumelé à une boîte manuelle à 5 rapports, les accélérations sont moyennes, mais les reprises sont bonnes. En fait, c'est peut-être juste moi, mais il me semble que ce moteur manque de souffle au-delà de 5 500 tr/min, et devient bruyant. Par contre, rendu en 3e et 4e vitesse, lorsque le régime grimpe moins rapidement, il commence à montrer sa véritable puissance. Cet engin est suffisant pour la conduite de tous les jours, mais ceux qui voudront un peu plus de chevaux devront opter pour la HHR LT plus dispendieuse, qui reçoit un 2,4 litres et 29 chevaux supplémentaires.

Je maintiens une consommation d'essence moyenne de 10,0 L/100 km, avec un mélange de ville et d'autoroute. Lorsque je conduis plus agressivement, la moyenne ne grimpe qu'à 11,5 litres, ce qui est quand
Chevrolet HHR LS 2006 (Photo: Michel Deslauriers, Auto123.com)
même appréciable. Lentement sur l'autoroute, je frôlais les 8,0 litres au 100 km.

Je suis agréablement surpris par le comportement de la HHR. Elle se tire bien d'affaire lorsque bousculée, il n'y a pas trop de roulis de caisse dans les courbes. La direction est à la fois précise et légère. Sans avoir un caractère sportif, la voiture est maniable et plutôt amusante à conduire. La boîte de vitesses est précise et la pédale d'embrayage est légère.