Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai: Honda Civic Si 2006

Essai: Honda Civic Si 2006

Tout simplement impressionnante Par ,

Simplement impressionnante

La Honda Civic, plus particulièrement la Civic Si, est largement considérée comme l'une des premières voitures prisées par les adeptes de tuning. Adulée par certains, elle est respectée par tous ceux qui s'adonnent à la transformation de bolides. En raison de la haute estime qu'on lui porte et du culte qu'on lui voue, son évaluation s'avère une tâche délicate. C'est la même chose avec la Volkswagen GTI. J'irais même jusqu'à dire que ces deux voitures sont dans la même ligue que la Porsche 911 quand on parle de leur importance dans le coeur des amateurs d'automobile.

La Civic est maintenant rendue à sa 8e génération et elle ne lâche toujours pas. Pour la première fois au Canada, la véritable Si est disponible. (Ce que nous connaissions comme la Si était en fait la EX des États-Unis.) Chez nous, la version de performance s'appelait plutôt SiR. Bref, tout ceci pour dire que nous pouvons désormais compter sur la même voiture que le reste de la planète.

Le coupé Civic de base (DX) se vend à partir de 17 180 $. La Si, de son côté, coûte 26 080 $.

Design

La berline Civic est, dans mon livre à moi, un succès au plan du design; le coupé deux portes est cependant une coche au-dessus. Sa calandre et son faciès en général sont davantage d'allure sport que ceux de la berline, un peu moins agressifs. L'arrière se distingue encore plus grâce à des feux, un pare-chocs et un couvercle de coffre complètement différents. Tout le monde s'entendra pour dire que la version Si est la plus sensationnelle du groupe. Elle arbore de splendides jantes en alliage de 17 pouces à cinq bras doubles, un superbe aileron arrière, un embout d'échappement ovale chromé ainsi qu'une calandre exclusive. Comme à l'habitude, son assemblage est impeccable.

Ce qui est le plus fantastique avec l'habitacle de la Si, c'est de s'asseoir dans les sièges avant. Recouverts d'un tissu de type suède, ce sont pratiquement des sièges de course. Ils maintiennent les occupants bien en place et dans un très grand confort. Tous les points d'appui sont parfaits, le design est d'allure racée et un logo «Si» brodé vient s'ajouter comme la cerise sur un sundae. La Si est par ailleurs la seule à offrir des pédales sport perforées ainsi qu'une garniture en cuir pour le volant et le pommeau du levier de vitesses.

Le reste de l'habitacle est essentiellement identique à celui des autres versions. On retrouve donc le compteur de vitesse numérique surélevé, toujours très moderne et incroyablement facile à consulter. Le système audio à sept haut-parleurs avec caisson d'extrêmes graves va de pair avec la redoutable nature de la Civic Si. En outre, il y a abondamment d'espace pour les jambes et les coudes, autant à l'avant qu'à l'arrière. Ceci dit, n'essayez pas de vous asseoir à trois sur la banquette. Enfin, le coffre est de bonne dimension. Encore une fois, il faut applaudir Honda pour son travail d'assemblage.

Mécanique

La Si est alimentée par un moteur i-VTEC à quatre cylindres de 2,0 litres à double arbre à cames en tête. Ce moteur gonflé à bloc développe 197 chevaux à 7800 tr/min et 139 lb-pi de couple à 6200 tr/min. La seule transmission disponible est une manuelle à six rapports rapprochés qui achemine la puissance aux roues avant au moyen d'un différentiel à glissement limité de type hélicoïdal. Le freinage est assuré par des
disques aux quatre roues. La Si est la seule Civic qui emploie une direction à crémaillère à assistance électrique. La suspension est entièrement indépendante.

Sur la route

Mes premiers tours de volant avec la Civic m'ont permis de voir le caractère de la Si. Cette voiture-là est née pour rouler, si vous voyez ce que je veux dire. De jour en jour, je me suis rendu compte qu'il était difficile de la conduire en douceur. On ressent une certaine fébrilité ou nervosité dans le fonctionnement de la mécanique et des commandes.