Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford Explorer Limited 4WD 2011 : premières impressions

Ford Explorer Limited 4WD 2011 : premières impressions

Explorer, Prise 2! Par ,

La Malbaie, Québec — Je suis ici pour découvrir la jolie région de Charlevoix au volant du tout nouveau Ford Explorer 2011, mais avant d'aller plus loin, réglons la question : utilitaire ou multisegments?

Ford affirme qu'il s'agit encore d'un vrai utilitaire bien qu'il repose maintenant sur un châssis monocoque à traction avant.

L'extérieur se veut très bien réussi, mariant dans une juste mesure le caractère visuel des VUS classiques avec de jolies lignes modernes. (Photo: Mike Goetz/Auto123.com)

Si vous avez un problème avec ça (c'était mon cas au début), tant pis. C'est le camion de Ford et la compagnie peut bien le qualifier comme elle l'entend. De toute façon, les termes évoluent avec le temps et, de nos jours, un VUS signifie apparemment un véhicule d'allure relativement branchée qui offre plus d'adhérence et de capacité de remorquage que les vulgaires multisegments.

Interface très techno
L'extérieur se veut très bien réussi, mariant dans une juste mesure le caractère visuel des VUS classiques avec de jolies lignes modernes.

L'intérieur, par contre, présente un style résolument contemporain, pour ne pas dire futuriste. Il y a de quoi être surpris! Les boutons ont été réduits au minimum pour faire place à un écran tactile servant de principale interface de commande. Certains l'adoreront; d'autres maudiront le ciel en ne sachant trop quoi faire de leurs cassettes et CD.

Ford a déployé beaucoup d'efforts en vue d'optimiser son système, alors pourquoi ne pas lui donner une chance? Avec un peu de pratique, l'écran tactile et les commandes vocales n'auront presque plus de secrets pour vous.

Bouton de démarrage
Ce que je préfère dans ladite interface, c'est le bouton de démarrage qui réveille le V6 de 3,5 litres développant 290 chevaux et 255 livres-pied de couple. Tout de suite, le silence du moteur et celui qui règne dans l'habitacle nous sautent aux yeux ou plutôt aux oreilles. Les ingénieurs ont travaillé fort pour maximiser l'insonorisation et ça paraît. Les occupants peuvent entretenir une conversation en chuchotant.

La direction assistée pourrait cependant offrir un peu plus de sensation, bien que l'Explorer nous fasse vite oublier cette lacune par sa volonté de foncer exactement là où on le pointe. Il se déplace sans effort et fait mentir son gros gabarit.

Avec un peu de pratique, l'écran tactile et les commandes vocales n'auront presque plus de secrets pour vous. (Photo: Mike Goetz/Auto123.com)