Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford Fiesta hatchback SES 2011 : essai routier

Ford Fiesta hatchback SES 2011 : essai routier

Que la fête commence Par ,

Ford nous arrive pour 2011 avec une petite voiture qui a tout du jouet, parfaite pour les jeunes qui aiment bien faire la fête. Par contre, Ford n’est pas seule au party puisque Mazda s’invite en même temps avec la 2, alors que GM présentera à Paris son Aveo 2012. À cela il faut se rappeler que les Toyota Yaris, Nissan Versa, Kia Rio et Honda Fit sont déjà au rendez-vous depuis quelques années. Nous voilà donc avec une belle gang de voitures qui veulent toutes la meilleure belle place au soleil dans le cœur des jeunes.

Avec un style intéressant et très racé, sa personnalité issue du style Kynetic de Ford l’impose comme l’alternative au look accrocheur. La version à hayon de ma Fiesta couleur fuchsia n’avait rien de discret. D’ailleurs, Ford entend jouer la carte de la personnalisation avec une palette de couleurs vives et la possibilité d’y ajouter des décalques extérieurs.

Avec un style intéressant et très racé, sa personnalité issue du style Kynetic de Ford impose la Fiesta comme l’alternative au look accrocheur. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)

L’intérieur propose un environnement tout aussi rafraîchissant. Le tableau de bord a une configuration facilitant son utilisation. L’écran de quatre pouces au sommet se lit aisément. Il y a beaucoup de boutons, mais tous sont intuitifs et l’ergonomie, sans reproche. Afin de se mettre à la page des jeunes dynamiques, Ford intègre un éclairage ambiant de l’habitacle qui change de couleur au gré du temps.

Le niveau d’équipement joue souvent la carte de l’exclusivité. Ici, on retrouve la possibilité d’avoir des sièges chauffants, le système SYNC, des sièges en cuir et sept coussins gonflables. De plus, la radio satellite est disponible tout comme l’entrée sans clé. Dans le cas de la Fiesta, sous-compact ne veut pas dire manque d’espace. On accède facilement aux places avant, par contre le dégagement pour la tête et l'étroitesse des portières à l'arrière complique les manoeuvres aux places arrière. En ce qui concerne l’insonorisation, elle s'avère impressionnante en filtrant très bien les bruits extérieurs et moteurs.

Le DJ est européen
Ford n’a pas fait les choses à moitié, on a le style, mais aussi le moteur européen. Fort ou faible, ça dépend du point de vue, de ses 120 chevaux, le petit quatre cylindres de 1,6 litre essaie de bien se débrouiller. On ne s’excite pas de ses performances, on ne doit pas oublier que sa vocation n’est pas le 0-100 km/h. D’ailleurs, la Fiesta s’accomplit de cette tâche en plus de 10 secondes! Ce qui est quand même étonnant, puisque la petite Ford est parmi les plus puissantes de la catégorie. Heureusement le surplus de poids et de puissance ne l’handicapent pas en fait de consommation puisqu’elle se compare à la compétition.

Fort ou faible, ça dépend du point de vue, de ses 120 chevaux, le petit quatre cylindres de 1,6 litre essaie de bien se débrouiller. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)