Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford Fiesta SEL berline 2011 : essai routier

Ford Fiesta SEL berline 2011 : essai routier

Ford a raison de célébrer Par ,

Ce n’est pas un hybride, mais elle sirote comme un hybride. Or, la toute nouvelle Ford Fiesta n’est pas qu’économique… elle est pas mal branchée aussi!

La Fiesta est une sous-compacte à traction abordable, se déclinant en version berline/quatre portières et à hayon/cinq portières. (Photo: Rob Rothwell/Auto123.com)

Introduction en ligne
Si vous lisez ce reportage en ligne, vous avez sans doute déjà lu quelque chose à propos de la Fiesta ou en avez vu la promotion en ligne avant son lancement officiel. Et ce n’est pas un hasard. Ford a mis à profit le réseautage social, le dernier phénomène de connectivité humaine, afin de sensibiliser le marché cible du véhicule avant même son arrivée.

La Fiesta est une sous-compacte à traction abordable, se déclinant en version berline/quatre portières et à hayon/cinq portières. Les nombreux admirateurs de la Fiesta seront sans doute essentiellement la jeune gent branchée. Vous les connaissez : ils se sont fait greffer un minuscule duo écran/clavier prédictif à la main, avec connexion sans fil au cerveau.

Ils ont également besoin d’innombrables trucs tendance et originaux, deux adjectifs qui qualifient bien la Fiesta.

L’art de se démarquer
Ford ne s’est pas retenue en dessinant la nouvelle Fiesta. Elle est impertinente et audacieuse à souhait, grâce à des lignes spectaculaires et des jeux de couleurs intenses qui ne manqueront pas d’attirer les jeunes acheteurs qui fuiraient autrement les concessionnaires Ford comme la peste.

Alors que mon modèle d’essai était la version berline de la p’tite dévergondée de Ford, on ne s’étonnera pas que la cinq-portes à hayon devienne le format privilégié du public cible. En effet, mon ado et sa troupe ont grommelé quand ils m’ont vu arriver au volant de la berline.

Le thème est tout aussi évident à l’intérieur, où des couleurs et tissus contrastants et un éclairage d’ambiance changeant rehaussent l’atmosphère évocatrice. S’il y a une ombre au tableau, c’est l’utilisation généreuse de plastiques rigides pour les panneaux de portière.

Globalement, toutefois, l’habitacle de la Fiesta est intrigant. Or, le style sans la fonction devient vite lassant… mais ce n’est pas le cas de la Fiesta!

Équipements et technologies abondants
La liste d’équipement de ma Fiesta SEL, assortie d’une étiquette de 18 199 $, comprenait une chaîne audio de prestige et le système à commande vocale SYNC de Ford, des sièges avant chauffants, l’accès sans clé, le démarrage par bouton-poussoir et un écran ACL de quatre pouces, parmi tant d’autres commodités.

Globalement, l’habitacle de la Fiesta est intrigant. (Photo: Rob Rothwell/Auto123.com)