Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford Five Hundred 2005 : essai routier

Ford Five Hundred 2005 : essai routier

Grande, en apparence; bonne, contre toute attente Par ,

Grande, en apparence; bonne, contre toute attente

Personne ne sait vraiment encore où se situe la nouvelle Ford Five Hundred dans le marché des grandes berlines nord-américaines. Initialement, quand ses dimensions extérieures, ses caractéristiques, son style et son niveau de performance avaient été approuvés, il était clair que Ford allait réussir à s'affirmer dans le segment des voitures luxueuses de base. Mais maintenant que Chrysler et sa nouvelle berline 300 sont venus définir un nouveau standard, la question se pose : est-ce que la Five Hundred, plus conservatrice, a l'étoffe nécessaire pour livrer une bonne bataille?

Bien sûr, je ne peux répondre à cette question; c'est à vous d'en juger, après avoir jeté un coup d'oeil à votre porte-feuille. Toutefois, je suis en mesure de tracer certaines similitudes entre ces deux nouvelles voitures... sans oublier quelques différences bien nettes. Chemin faisant, je crois utile de les comparer à d'autres concurrentes dans leur catégorie. J'éviterai ainsi de me retrouver à décrire la "Bataille de Titans" célébrée superficiellement par tant de journalistes automobiles à travers le pays.

En effet, pourquoi ce besoin d'un duel qui transcende les époques? Soyons sérieux, il est ridicule d'opposer ainsi les deux voitures les plus importantes à naître de deux des plus importants constructeurs au monde, qui retrouvent par surcroît le chemin de la bonne santé financière à leur façon. Avec la 300, Chrysler s'est dit: "ça passe ou ça casse", et il ne fait aucun doute que le test a été passé avec succès, du moins à court terme. Ford, qui a négocié le même segment avec une approche totalement différente, mise sur la loyauté de ses acheteurs traditionnellement conservateurs, tout en espérant soutirer ici et là un lot de consommateurs n'ayant pas apprécié leur expérience avec des voitures importées (Honda, Mazda, Nissan et Toyota). Il est plus probable que la Five Hundred ravisse des ventes à la Hyundai XG 350, à la Mitsubishi Diamante ou à la Volkswagen Passat, dont le fabricant est un des plus décevants au chapitre de la fiabilité.

Je ne dis pas que la Five Hundred n'a pas les qualités requises pour convertir certains acheteurs de voitures Honda, Mazda, Nissan ou Toyota. C'est juste que la grande majorité d'entre eux ne seront pas séduits. Ici, Chrysler marque un solide point. Qu'on l'aime ou non, la 300 est audacieuse, extravertie et, ma foi, elle a de la gueule. Son stylisme accrocheur et provocant avait suscité une curiosité immédiate lors de son lancement, les concessionnaires se trouvant du jour au lendemain très achalandés. Quel niveau d'intérêt la Five Hundred va-t-elle engendrer? À mon humble avis, si ce n'était pas du tabac entourant le duel 300 vs 500, elle ne ferait pas sourciller bien des gens.