Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford Focus Électrique 2016 : essai routier

Ford Focus Électrique 2016 : essai routier

Des changements à l’horizon Par ,

Si seulement construire une bonne voiture électrique était aussi simple que de prendre la meilleure plateforme compacte à notre disposition et de troquer le moteur à combustion contre un moteur électrique et une batterie…

Ou est-ce le cas? 

La Ford Focus Électrique 2016 semble avoir adopté cette stratégie. Vieille de quelques années déjà, elle est sur le point de recevoir une foule de mises à jour pour l’aider à demeurer concurrentielle dans le marché des voitures électriques.

Plus précisément, la Focus Électrique s’apprête à voir son autonomie grimper de 120 à 160 kilomètres environ, ce qui est beaucoup plus intéressant. Mais ce n’est pas tout : Ford ajoutera un système de recharge rapide à courant continu capable de ramener la batterie à 80 % de sa charge en seulement 30 minutes.

Considérant ces améliorations pour 2017, pourquoi devrait-on accorder de l’attention à la Ford Focus Électrique 2016? En vérité, si vous êtes capable d’attendre un an comme la plupart des gens le sont sans doute, ne déliez pas tout de suite les cordons de la bourse. Toutefois, si vous devez changer de voiture maintenant ou si vous espérez profiter d’un bon rabais sur l’inventaire actuel, le modèle 2016 a quand même un certain attrait.

Une citadine, d’abord et avant tout
Même en ajoutant 40 kilomètres d’autonomie, la Ford Focus Électrique ne s’éloignera pas du jour au lendemain de son rôle de citadine « verte ». Les modèles comme la Focus Électrique, la Nissan LEAF et la Chevrolet Spark EV suscitent tous le même genre de crainte à l’égard de leur autonomie : juste assez pour se rendre au travail et revenir à la maison avec une recharge entre les deux, mais pas de quoi partir à la campagne la fin de semaine en ayant l’esprit tranquille.

Ces voitures électriques d’entrée de gamme ont rendu de bons services jusqu’à présent, mais un bouleversement est à la veille de se produire avec l’arrivée sur le marché de la Chevrolet Bolt et d’autres pouvant parcourir 300 kilomètres et plus entre les recharges. Bref, la Focus Électrique a du sens à l’heure actuelle, mais beaucoup moins dans les années à venir.

Tout le meilleur de la Focus
Un bon argument en faveur de la Ford Focus Électrique 2016 est sa conduite. Grâce à son généreux couple de 180 livres-pied disponible quasiment sur demande, elle s’élance avec suffisamment d’aplomb pour faire crisser ses pneus à faible résistance au roulement. D’ailleurs, j’ai dû me retenir les jours de pluie pour ne pas que le système antipatinage clignote pour m’avertir à toutes les intersections. On n’a vraiment pas l’impression d’avoir fait un sacrifice en termes d’agrément de conduite en choisissant la Focus Électrique, car elle livre une performance à tout le moins égale à celle de la version à essence de base ― et parfois meilleure quand on tient compte de son fonctionnement très silencieux.

Le problème de l’autonomie
Cela dit, l’autonomie des voitures électriques reste une préoccupation importante et la Ford Focus Électrique ne fait pas exception. L’ordinateur de mon modèle d’essai affichait entre 120 et 128 kilomètres au démarrage avec une batterie pleine, mais le seul fait d’activer le climatiseur me privait instantanément de 20 kilomètres. J’ai donc roulé une bonne partie de la semaine avec les vitres baissées; heureusement, le temps n’était pas trop chaud et humide.

En hiver, c’est la même histoire : on écope lorsqu’on fait fonctionner la chaufferette. De plus, les températures froides affectent elles aussi l’autonomie de la batterie. Dans ces moments, il est presque impossible de conduire loin des grands centres urbains avec la Focus Électrique.

Recharger la voiture est assez simple, mais songez à installer une borne de 240 volts à la maison ou vous maudirez tout le temps que la Ford Focus Électrique doit rester branchée dans une prise de courant ordinaire. La première solution recharge complètement la batterie en 4 heures, alors que la seconde nécessite au moins le double. Dans chaque cas, c’est beaucoup plus long que les 30 minutes du système de recharge rapide prévu pour l’année-modèle 2017.  J’ai pu utiliser une borne du Circuit électrique à l’extérieur de l’édifice d’Hydro-Québec au coin du boulevard René-Lévesque à Montréal ― coût de la recharge : 1,30 $, ce qui n’est vraiment pas une mauvaise affaire. 

Négociez!
« Vraiment pas une mauvaise affaire » est une expression qui décrit plutôt bien la Ford Focus Électrique 2016 dans l’ensemble. Offrant une bonne expérience de conduite, un roulement confortable et un volume utilitaire relativement peu affecté par la batterie, cette Focus écolo conserve pas mal tout le charme du modèle ordinaire. 

Le prix demeure un enjeu important, avouons-le. Il tourne autour de 30 000 $, quoique les gouvernements provinciaux du Québec, de l’Ontario et de la Colombie-Britannique accordent des rabais substantiels allant jusqu’à 8 000 $, 10 000 $ et 5 000 $, respectivement. Partout ailleurs, il faut payer le plein prix, ce qui rend la Focus Électrique nettement moins attrayante, surtout quand on voit le faible coût du litre d’essence en ce moment. 

D’un autre côté, avec un modèle 2017 amélioré sur le plan de la recharge et de l’autonomie, sans oublier la venue prochaine de la Bolt, il est tout à fait possible que votre concessionnaire Ford local accepte volontiers de négocier pour que la Focus Électrique respecte votre budget.

 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
55%
Ford Focus 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Ford Focus 2016
Ford Focus 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :B.Hunting
Photos de la Ford Focus EV 2016