Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford Freestar 2004

Ford Freestar 2004

Semblable, mais différente. Par ,

Ford Freestar 2004
Semblable, mais différente.

Si vous trouvez que la nouvelle Freestar ressemble à s'y méprendre à la défunte Windstar, ce n'est pas le fruit du hasard. En fait, la Freestar n'est qu'une évolution de cette minifourgonnette qui a connu un succès sans précédent chez Ford, se glissant au deuxième rang des meilleurs vendeurs de la catégorie, derrière la Dodge Caravan. Pour plusieurs, le changement de nom peut sembler superflu, mais les têtes pensantes de Ford désirent que les prochains modèles de la marque possèdent pour la plupart une nomenclature commençant par la lettre F. C'est d'ailleurs pour cette raison que vous verrez prochainement apparaître les modèles Freestyle et Five-Hundred.

Même si la Freestar demeure aussi anonyme que sa devancière, c'est dans l'habitacle et sur la route que les changements se font le plus remarquer. Pour tout vous avouer, je n'ai jamais été un admirateur de la Windstar qui m'a toujours déçue par son confort discutable et son comportement routier quelconque. Chez les Américaines, je lui ai toujours préféré la Caravan pour son grand confort et la Venture pour sa faible consommation d'essence. Après avoir parcouru près de 1000 kilomètres à bord de la Freestar Limited, je dois admettre que Ford a fait le travail qui s'imposait et que ce véhicule possède désormais plusieurs atouts qui en font un véhicule plus actuel et plus agréable.

Carrosserie

Vous conviendrez sans doute avec moi que les minifourgonnettes ne sont généralement pas des véhicules qui attirent les regards. Leurs lignes anonymes se ressemblent toutes pour la plupart et, à l'exception de la Nissan Quest, les constructeurs les redessinent avec prudence et discrétion. La Freestar ne contredit pas cette règle puisque les changements apportés à ses lignes sont peu nombreux et très mesurés. La principale modification concerne la partie avant qui, avec ses phares plus larges et sa calandre plus imposante, s'apparente davantage aux utilitaires sports de la marque. En fait, la partie avant est entièrement nouvelle, mais qui saurait le dire ?

La Freestar est offerte en cinq versions qui se différencient toutes par leurs éléments esthétiques. Les versions de base et SE, ornées de leurs enjoliveurs et dépourvues d'une galerie de toit, sont totalement anonymes et se retrouveront certainement nombreuses, chez les diverses compagnies de location. Ensuite, on retrouve la version Sport qui se distingue par ses jantes à cinq rayons, son allure monochrome et son becquet arrière. En quatrième lieu, la version SEL propose une apparence plus classique avec des garnitures de chrome et des jantes à rayons multiples. Finalement, la version Limited, qui était notre véhicule d'essai, se différencie à sa peinture deux tons.