Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford Mustang GT 2011 : essai routier

Ford Mustang GT 2011 : essai routier

Retour de la Sainte Trinité! Par ,

Chaque fois que je conduis une Mustang, je suis étonné de constater que cette voiture bientôt quinquagénaire continue de rallier des passionnés de performances « à l’américaine »; des jeunes et des moins jeunes qui semblent tous issus d’une même église!

Encore en 2011, la Mustang GT demeure une icône de l’industrie automobile américaine! (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)

Le succès de cette voiture ne repose, ni sur un design moderne et raffiné, ni sur une technique à la fine pointe. Des qualités qu’on prêterait plutôt à une voiture comme le coupé Hyundai Genesis 3.8GT, par exemple.

Non. La recette du succès de la Mustang dépend d’une généreuse dose de rétro, pour alimenter la nostalgie des acheteurs, à laquelle on injecte occasionnellement une dose de nouveautés, mais pas trop. Après tout, Ford souhaite visiblement étirer la sauce.

Une Mustang qui ressemble à une... Mustang!
Prenez la Mustang GT 2011 comme exemple. Du dehors, n’importe qui pourrait la confondre avec n’importe quelle autre Mustang millésimée 2005 en montant. Un martien qui ferait une brève escale sur terre pourrait même croire qu’il s’agit d’une Fastback de la fin des années 60...

Mais autrefois, une Mustang Fastback était peut-être un peu plus « abordable ». Car sa descendante, dont le prix de base frôle les 40 000 $, s’adresse visiblement à une classe moyenne plus aisée.

Cela n’a pas empêché Ford d’injecter une dose de nouveauté dans sa nouvelle GT. Le renouveau est discret, mais indéniablement important. Car, pour le prix d’un modèle 2010, le modèle 2011 rejoint enfin le Chapelle des 400 chevaux.

Un nouveau V8 de 5,0 litres, qui lui procure 412 chevaux, permet à cette Ford de s’interposer entre ses deux rivales traditionnelles : la Chevrolet Camaro SS (426 chevaux) et la Dodge Challenger SRT8 (425 chevaux).

Le modèle antérieur, fort des 315 chevaux que lui procurait son V8 de 4,6 litres, l’alignait plutôt sur la Genesis et son V6 de 306 chevaux. Mais aujourd’hui, c’est un jour nouveau : la Mustang GT retrouve sa place parmi la Sainte Trinité américaine des « Pony Cars ».

Amen!

La vedette en 2011 loge sous le capot : un nouveau V8 qui développe 412 chevaux! (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)