Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford Taurus SHO 2010 : essai routier

Ford Taurus SHO 2010 : essai routier

Un luxe et une performance qui impressionnent Par ,

Visuellement, la Ford Taurus SHO 2010 ne crie pas haut et fort qu'elle renferme un moteur biturbo, des gadgets de haute performance et des technologies à la fine pointe. Par contre, les amateurs qui arrivent à reconnaître ses subtilités viennent souvent se masser autour d'elle dans les cours de stationnement, ayant toutes sortes de questions à poser à son conducteur. Ceux qui y embarquent pour la première fois ont aussi des questions. Voici les plus communes :

La Taurus SHO se distingue d'à peu près tous les angles.

Q: Wow, c'est la nouvelle Taurus SHO! Est-ce que ça tire pas mal?
R: Mets-en! Avec 365 chevaux et presque autant de livres-pied de couple, elle explose quand on écrase la pédale d'accélérateur. La traction intégrale vient de série sur ce modèle, alors l'adhérence ne pose jamais problème. Gardez votre pied sur la longue pédale étroite et la voiture vous fera voir beaucoup de paysage!

Q: Traction intégrale? COOL! Fait-elle de longs dérapages contrôlés?
R: Pas vraiment. Son système privilégie les roues avant au détriment des roues arrière. En fait, il arrive même que les roues avant survirent et qu'on ressente un effet de couple via le volant dans certaines situations.

Q: C'est quoi au juste EcoBoost?
R: En gros, la technologie EcoBoost est une solution trouvée par Ford pour rendre les gros V8 superflus. Un V6 EcoBoost suralimenté, même avec sa cylindrée inférieure, peut générer une puissance supérieure tout en consommant moins d'essence. Bref, au lieu d'un monstrueux V8, les ingénieurs ont opté pour un V6 de 3,5 litres à double turbocompresseur refroidi et à injection directe. C'est une façon ingénieuse de livrer une performance musclée sans brûler trop de pétrole. Je dirais d'ailleurs que la fougue à mi-régime de ce moteur EcoBoost surpasse probablement celle de la plupart des V8 récents.

Q: Vous parlez d'économie d'essence -- à quel point?
R: Évidemment, tout est relatif. La Taurus SHO ne se compare pas à une Prius, mais en conduite normale modérée, les turbocompresseurs restent habituellement tranquilles, de sorte qu'on paie seulement pour alimenter un V6 de 3,5 litres. Une fois sollicités, les turbos ont une seule mission : acheminer le plus d'air et d'essence possible vers le moteur.

Au lieu d'un monstrueux V8, les ingénieurs ont opté pour un V6 de 3,5 litres à double turbocompresseur refroidi et à injection directe.