Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai du Genesis GV80 2022 : le statut quo pour '22

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO
Genesis GV80 2022, profil
Photo : Genesis
Genesis GV80 2022, profil

Auto123 met à l’essai le Genesis GV80 2022.

Le GV80 roule chez nous depuis 2020, ce qui veut donc dire que c’est l’An Trois pour le VUS de luxe. On n’est pas à l’heure des gros changements, mais cela pourrait venir dans un an, sinon deux.

Il a été remarqué à son arrivé car le véhicule impressionnait par son gabarit et la façon dont Genesis le positionnait dans le marché, surtout en ce qui a trait au rapport qualité-prix, excellent dans son cas.

Le GV80 est majestueux et dès l’ouverture des portes, il respire le luxe, peu importe le niveau de finition choisi. Un 4-cylindres turbocompressé de 2,5 litres vient de série alors qu’un V6 biturbo de 3,5 litres plus puissant est disponible avec les finitions haut de gamme.

Consultez les véhicules à vendre disponibles près de chez vous

Genesis GV80 2022, de haut
Photo : Genesis
Genesis GV80 2022, de haut

Pour 2022
Le modèle reste inchangé pour cette année, l’offre tout autant – ou presque. On retrouve maintenant pas moins de sept choix de couleurs extérieures et trois nouvelles couleurs mattes pour la finition haut de gamme. On a le choix entre un vert Brunswick, un blanc Matterhorn et un gris Melbourne qui sont facturés à 1 700 $ chaque. À l’intérieure, toujours le choix entre 3 couleurs de finitions en cuir Nappa.

Choix simplifiés
La particularité de Genesis est qu’il est facile de s’y retrouver dans les choix des versions. Une stratégie que nous saluons avec enthousiasme, d’ailleurs. Dans le cas du GV80, il en existe trois.

L’entrée de gamme, qui est déjà très bien fournie, arrive avec le moteur 4 cylindres, les quatre roues motrices et une foule d’accessoires et de systèmes de sécurité et d’assistance à la conduite. À partir du deuxième choix de version, vous accédez au moteur V6 6 biturbo tout en conservant le niveau de finition Advanced.

Avec le troisième niveau de finition, Prestige, vous rentrez dans le monde des véritables véhicules haut de gamme. On parle ici de cuir Nappa, de chaine audio avec 21 haut-parleurs, de l’assistance aux stationnements intelligents, les sièges ventilés à l’arrière, l’annulation des bruits de la route, etc.

Bref, on peut résumer le tout à deux choix. Le premier concernant la motorisation, le second la finition.  

Genesis GV80 2022, avant
Photo : Genesis
Genesis GV80 2022, avant

La motorisation
Comme mentionné plus haut, deux moteurs équipe le GV80,  le premier un 4-cylindres turbocompressé de 2,5 litres et livrant 300 chevaux, le second un V6 biturbo de 3,5 litres bon pour 375 chevaux. Après avoir conduit les deux motorisations, nous pouvons confirmer que le V6 est certes beaucoup plus puissant et dynamique, mais nous avons tout de même beaucoup aimé le 4-cylindres dont les 300 chevaux suffisent amplement à la tâche en plus d’être sobre vu le gabarit du véhicule. Une boîte automatique à huit rapports accompagne ces deux motorisations et la traction intégrale est de série au Canada.

Durant notre semaine d’essai avec le GV80 3.5T, notre véhicule a consommé 12,8 litres / 100km en circulation mixte. Selon Genesis, le GV80 3.5T affiche une consommation de carburant de 12,9 litres / 100 km en ville, de 10,4 litres / 100 km sur route et de 11,8 litres / 100 km en conduite mixte, dans tous les cas à condition d’utiliser de l’essence à octane élevée, remarquez. Lors de nos essais précédents du GV80, avec le moteur 4-cylindres, nous tournions autour des 11,5 litres / 100 km toujours en conduite mixte. Cela peut paraitre élevé pour certains, mais le véhicule pèse tout de même 2 350 kg.

Genesis GV80 2022, intérieur
Photo : Genesis
Genesis GV80 2022, intérieur

Le confort, une priorité
Le confort, surtout avec notre version Prestige, est digne d’une première classe de grande compagnie aérienne. L'intérieur du GV80 est très bien fini avec des garnitures en bois de loupe, des accents métalliques, un éclairage ambiant intégré et un très grand écran d'infodivertissement - peut-être même un peu trop grand, diront certains. Les sièges avant sont confortables, offrent un bon soutien et sont disponibles avec une fonction de massage.

On peut même, en option, rajouter une troisième banquette si on a peur de manquer d’espace pour le humains. Il faut juste savoir que cette banquette sert surtout à dépanner et ne peut rivaliser avec les VUS familiaux dignes de ce nom. Le coffre permet d’engloutir jusqu’à 991 litres de bagages pour toute la famille.

Infodivertissement et connectivité
Un mince écran multimédia tactile de 14,5 pouces s'étend au milieu du tableau de bord du GV80. Il se manipule très facilement. Le seul côté négatif c’est la molette de contrôle qui se manipule toujours difficilement. Elle est enfoncée dans la console alors que dans la berline G80, cette même molette est sortie de la console ce qui permet une manipulation plus aisée.

Le système audio Lexicon avec son ambiophonie dispose de 21 haut-parleurs et d'un amplificateur à haut rendement qui génère un son incroyable. Si vous êtes un mélomane, vous y trouverez votre compte. Seul bémol, Apple Carplay et Android auto fonctionnent uniquement par un branchement filaire. À ce niveau de finition, on est en droit de s’attendre une connexion sans fil.

Continuez à la page suivante