Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

GMC Yukon Denali 2016 : essai routier

GMC Yukon Denali 2016 : essai routier

Un VUS de luxe qui plaira aux cols bleus Par ,

Clairement, General Motors considère le GMC Yukon Denali 2016 comme un modèle de luxe, lui qui se vend à partir de 77 660 $ en version régulière et dépasse les 95 000 $ dans sa forme XL à empattement allongé quand on choisit toutes les options. Mais se montre-t-il à la hauteur? 

Le Yukon ordinaire, que j’ai testé, offre tout l’espace dont j’ai besoin. Et entre vous et moi, je préfère ce VUS à son pendant Chevrolet, le Tahoe

Il a de quoi nous rendre fier de le conduire, c’est certain. Que ce soit en version de base SLE, intermédiaire SLT ou haut de gamme Denali, le GMC Yukon affiche un look fabuleux. Bien sûr, l’extra de chrome, les plus grandes roues et les autres améliorations de la Denali permettent de se démarquer davantage. C’est un véhicule qui, par rapport à la majorité des compétiteurs, paraît très bien sans trop pousser la note. Ses phares avant n’ont pas une allure aussi riche, ses boîtiers de rétroviseurs latéraux n’intègrent pas de clignotants et ses feux arrière sont on ne peut plus simples, mais un design fondamentalement réussi n’a pas besoin qu’on l’embellisse.

Bienvenue à bord!
L’habitacle se veut de très bon goût également, le Yukon Denali étant une coche au-dessus des autres versions et bien sûr du Chevrolet Tahoe. Le Cadillac Escalade reste toutefois l’ultime VUS de luxe au sein de la grande famille de GM et c’est bien normal avec une fourchette de prix allant de 85 000 $ à 115 000 $. Ce GMC Yukon se compare davantage au Lincoln Navigator en termes de style, de matériaux et de commodités.

Dans la rue, il impose énormément le respect. Je ne saurais vous dire le nombre de personnes qui l’ont fixé ardemment et qui ont levé le pouce en l’air en signe d’approbation. La vaste majorité d’entre elles n’étaient pourtant même pas montées à bord! GMC s’adresse visiblement à une clientèle plus sophistiquée qu’autrefois, mais le Yukon continue quand même de présenter un côté plus robuste et axé sur le hors-route que le très extravagant et très urbain Escalade. Son aménagement intérieur est plus conventionnel. Les cadrans semblent provenir de la camionnette Sierra Denali, tandis que le volant multifonction gainé de cuir est identique. Idem pour les sièges et l’accoudoir central garnis de cuir aux coutures contrastantes. 

Les matériaux impressionnent en général. J’ai 2 reproches, toutefois : le bas du tableau de bord et des portières n’est pas du tout tendre au toucher (contrairement à la Sierra Denali qui délaisse le plastique rigide pour son coffre à gants) et les montants de toit ne sont même pas recouverts de tissu, ce qui est totalement inacceptable dans un véhicule de plus de 80 000 $. 

D’un autre côté, personne ne se plaindra de la qualité et du bon assemblage des commandes. Celles-ci sont agréables et simples à manipuler, même quand on porte des gants d’hiver. J’ai toujours aimé également les petits affichages numériques au centre des molettes de GM. Quant aux garnitures en bois et celles en aluminium foncé qui embellissent le décor, elles sont un régal pour les yeux.

GM a fait beaucoup de progrès dans le domaine de l’électronique et le GMC Yukon Denali 2016 le démontre bien avec son superbe affichage TFT de 4,2 pouces au milieu des cadrans cerclés de chrome et surtout avec son écran d’infodivertissement de 8 pouces au sommet du bloc central. Les couleurs de ce dernier sont épatantes; le contraste, riche; la résolution, très claire; et l’infographie, splendide. J’adore le menu avec ses boutons de type application pour le système audio, la téléphonie, la caméra de recul, la navigation, les paramètres du véhicule, la messagerie texte, l’assistance OnStar, etc. Il y a une connexion à Internet 4G LTE et un système de recharge sans fil pour nos appareils mobiles. Plus bas se trouvent l’interface du climatiseur automatique à 3 zones et les commandes pour les assisses chauffantes/ventilées à 3 intensités. 

Agréable à conduire
Un bon design et de nombreux réglages rendent les sièges ultra confortables, avec un accès facile aux commandes. Les pédales et la colonne de direction à réglage électrique aident aussi à trouver une position de conduite idéale. D’autre part, le Yukon offre une excellente visibilité dans toutes les directions. Quand vient le temps de reculer, les gros rétroviseurs latéraux, les capteurs de stationnement et la caméra avec lignes de guidage nous simplifient la tâche.

Malgré son gabarit, le GMC Yukon Denali s’avère facile à conduire en ville, encore plus sur l’autoroute et génial à piloter sur une route de campagne sinueuse, même en hiver. Merci à sa structure de carrosserie rigide et à sa suspension entièrement indépendante qui incorpore des bras multiples à l’arrière de même que le système de contrôle magnétique de l’amortissement de GM.

Immanquablement, son poids lourd (2 606 kilos) l’écrase contre la chaussée, mais l’aquaplanage ne se produit que lorsqu’on roule à haute vitesse dans de l’eau profonde. La gadoue et la neige poudreuse ne le ralentissent même pas. En gardant une vitesse raisonnable, le Yukon Denali figure parmi les véhicules les plus confortables et sécuritaires qui soient; il vous apportera tranquillité d’esprit sur la route cet hiver et traînera aisément votre roulotte l’été prochain. Avec sa capacité de remorquage de 3 765 kilos, il ne bloque pas la circulation même dans les montées abruptes.

De la puissance et du coffre
Le GMC Yukon Denali 2016 peut compter sur un V8 de 6,2 litres qui génère 420 chevaux et 460 livres-pied de couple via une boîte automatique ultra douce à 8 rapports. Les charges lourdes ne lui font pas peur; à vide, il s’élance avec encore plus d’entrain. Évidemment, sa consommation d’essence n’a rien à voir avec celle d’une Chevrolet Volt, mais il est capable de maintenir une moyenne de 13,7 L/100 km quand on le conduit modérément. La plupart de ses rivaux brûlent de l’essence super en plus grande quantité (le Yukon Denali peut fonctionner à l’essence ordinaire, mais du super est requis pour une performance maximale). 

Un véhicule de cette taille consomme plus, c’est certain, mais il permet aussi de transporter une foule de bagages. Quand tous les sièges sont occupés, il reste 433 litres pour le chargement, ce qui n’est pas négligeable. En repliant à plat la banquette de 3e rangée, sur simple pression d’un bouton, le volume augmente à 1 631 litres; en faisant de même avec celle de la 2e rangée (ou les fauteuils capitaines optionnels), on obtient 2 682 litres.

Encore plus de commodités
Je vous ai déjà mentionné un grand nombre de commodités, la plupart incluses de série, mais vous pouvez ajouter à cette liste des phares à haute intensité avec feux de route automatiques, des marchepieds latéraux et longerons de toit chromés, des jantes de 20 pouces, un démarreur à distance, des poignées de portes chromées et rétroéclairées, un accès sans clé avec bouton de démarrage, un éclairage intérieur d’ambiance, des essuie-glaces automatiques, un volant chauffant, des rétroviseurs électriques chauffants avec mémoire de position côté conducteur, un ouvre-porte de garage, 5 ports USB, une prise de courant de 110 volts, la lecture audio en continu via Bluetooth, la radio satellite et HD, des sièges avant à 12 réglages électriques (dont 4 pour le support lombaire), des assises chauffantes à la 2e rangée, une remarquable chaîne audio Bose Centerpoint à 10 haut-parleurs et un hayon assisté. 

L’équipement de sécurité comprend des systèmes dernier cri tels que la prévention de sortie de voie, l’alerte de collision avant, la surveillance des angles morts, l’alerte de circulation transversale arrière et même un siège du conducteur qui vibre d’un côté ou de l’autre quand l’un de ces dispositifs s’active.

Mon exemplaire possédait en outre des marchepieds latéraux rétractables à commande électrique (1 920 $), un régulateur de vitesse adaptatif avec freinage automatique (1 195 $) ainsi qu’un ensemble comprenant un toit ouvrant vitré et un système de divertissement aux places arrière avec lecteur Blu-Ray/DVD (2 660 $).

Des matériaux d’insonorisation, du verre laminé acoustique et un système de neutralisation active du bruit rendent l’habitacle du GMC Yukon Denali très silencieux. Or, dans mon cas, ça n’a fait qu’amplifier le craquement incessant du tableau de bord. Je m’attendais à mieux de ce VUS de 85 000 $, même si ses compétiteurs coûtent plus cher. Par ailleurs, moi qui prends en photo plus de 200 véhicules par année, c’est la première fois depuis des lunes que je voyais autant de condensation dans les feux arrière. 

S’agit-il d’anomalies? C’est possible. Notons que GMC occupe une très haute place dans le classement de J.D. Power pour la satisfaction des propriétaires et le service à la clientèle, mais se positionne en dessous de la moyenne au chapitre de la qualité initiale. Le magazine Consumer Reports va même jusqu’à classer GMC au 23e rang sur 29 marques dans sa plus récente étude de fiabilité des véhicules. Ouch! À sa défense, le Yukon doit probablement plus aider à améliorer le score de GMC qu’à le diminuer.

Mon verdict
En conclusion, le GMC Yukon Denali 2016 a beaucoup plus de positif que de négatif. Son look est fabuleux, sa conduite enchante, sa finition est belle en général et son équipement impressionne. Il n’est peut-être pas le plus extravagant de sa catégorie, mais ça pourrait s’avérer un atout pour les patrons dont les employés accepteraient mal de les voir se promener dans un gros Mercedes ou BMW. À plusieurs égards, le Yukon Denali représente même un meilleur choix.  

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
GMC Yukon XL 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
GMC Yukon XL Denali 2016
GMC Yukon XL Denali 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos du GMC Yukon Denali 2016