Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Honda Accord Coupé EX V6 2005 (Extrait vidéo)

Honda Accord Coupé EX V6 2005 (Extrait vidéo)

J'adore, mais je m'ennuie de la Prelude Par ,

* Cliquez ICI pour visionner une vidéo sur le coupé Honda Accord *


J'adore, mais je m'ennuie de la Prelude


Photo - Antoine Joubert
À une époque pas si lointaine, les produits Honda étaient majoritairement considérés pour l'agrément de conduite qu'ils procuraient. Les diverses versions sportives de la Civic et la fabuleuse Prelude étaient incontestablement les références dans leur catégorie respective, et étaient vénérées par tous. Pour preuve, ces modèles possèdent encore aujourd'hui, des valeurs de revente presque ridicules. Hélas, les temps ont changé, ainsi que les habitudes des acheteurs. De nos jours, la clientèle sacrifie l'agrément et le plaisir au profit de la polyvalence et de l'espace. C'est pourquoi Honda s'est lancé à la conquête du marché nord-américain en dévoilant des modèles comme l'Odyssey, le CR-V, le Pilot et cette année, le Ridgeline. Imaginez, un pick-up Honda ! Quoi que vous en pensiez, cette nouvelle tendance semble être là pour durer, et les sportives « abordables » sont pour la plupart reléguées aux oubliettes. Plus de Prelude, de MX-6, de 240SX, même de Camaro. Actuellement, seules les Tiburon, RSX et Celica sont toujours présentes, et la plus vieille d'entre elles tirera sa révérence d'ici quelques mois, après 33 ans de carrière.

Pour ne pas se défaire de sa réputation, Honda tente tout de même de satisfaire la mince clientèle qui ne jure toujours que par des coupés personnels, en offrant une version plus sportive du coupé Accord. Sans vouloir faire de mauvais jeux de mots, je suis d'accord pour dire qu'il ne s'agit pas d'une pure sportive, mais force est d'admettre que mes deux essais de cette même version, effectués à 18 mois d'intervalle, ont été fort concluants.

Design et architecture

Photo - Antoine Joubert
Depuis l'introduction de la septième génération de l'Accord en 2003, je suis incapable de m'habituer au design de la berline. Je me souviens d'une époque où l'Accord était jolie, différente, typiquement japonaise. Aujourd'hui, il s'agit esthétiquement d'une banale voiture nord-américaine, qui ne porte de japonais que le logo de la marque. Fort heureusement, les designers ont eu la main plus heureuse avec le coupé, qui sans être exceptionnel, dégage une personnalité drôlement plus forte. Sa ceinture de caisse profilée, sa lunette arrière élancée et son coffre surélevé contribuent à lui donner une certaine force de caractère. Au premier coup d'oeil, son museau rappelle certains produits de marque Chrysler, tandis que la partie arrière ne peut cacher sa ressemblance avec le coupé CLK de Mercedes-Benz. Certains disent même que vu de profil, on y décèle une légère trace de Mercury Cougar de dernière cuvée. Que vous acquissiez ou pas avec ces idées, vous serez tout de même d'accord pour dire que son design est généralement réussi. Qui plus est, ses lignes aussi élégantes que sobres, passeront plus facilement à travers les années, que des modèles bourrés de fioritures, comme la Hyundai Tiburon. Personnellement, j'aurais simplement préféré voir la présence de moulures latérales protectrices, puisque notre modèle d'essai était pourvu d'une grosse bosse occasionnée par la portière d'une autre voiture, appartenant à un respectable citoyen.