Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Honda Accord Crosstour EX-L V6 NAVI 2010 : essai routier

Honda Accord Crosstour EX-L V6 NAVI 2010 : essai routier

À la croisée des chemins! Par ,

La Honda Accord Crosstour est visiblement en quête d’identité. À mi-chemin entre la berline et la familiale, sa silhouette trompe-l’oeil suggère même le coupé qu’elle n’est pas. Quant à son museau massif « à la Goldorak », il tente de la faire passer pour un utilitaire pur et dur. Pourquoi travestir ainsi une automobile?

À la croisée des genres, la Honda Accord Crosstour n’est ni berline, ni utilitaire, ni familiale. À tout le moins, son habitacle est nettement plus pratique que celui de la berline Accord. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)

À mon avis, la Crosstour démontre que l’industrie se retrouve de nouveau à la croisée des chemins. Les consommateurs délaissent les utilitaires, trop gros et trop gourmands, avec le secret espoir de dénicher un « nouveau genre » de véhicule aussi pratique et polyvalent. D’où l’idée de créer une automobile qui n’est pas tout à fait une familiale, mais qui ressemble à un Tonka d’adulte. Et pour rassurer tout le monde, on l’orne du logo Accord.

En alignant sur une feuille de papier les noms de véhicules « équivalant » à la Crosstour, on cerne mieux sa raison d’être. Je pense à des véhicules à hayon de catégorie intermédiaire, comme le Ford Edge et la Subaru Outback. Comme cette dernière, la Crosstour profite d’une garde au sol surélevée de 6 centimètres par rapport à celle de la berline Accord, dont elle est issue. Et comme l’Edge et un Toyota Venza, sa carrosserie modulable lui confèrent une polyvalence recherchée.

Apparences trompeuses...
Il faut toutefois faire abstraction de son allure musclée. C’est de la frime, puisque la Crosstour n’a rien d’un baroudeur. Le fabricant prise d’ailleurs sa « conduite modérée sur une route ou un chemin de campagne ».

Par rapport à ses rivales, la Crosstour affiche d’ailleurs la plus faible capacité de remorquage : un maigre 680 kilos. L’Outback, elle, peut remorquer une charge dépassant 1 200 kilos. Ajoutez presque 400 kilos si vous considérez le Nissan Murano ou le Venza.

Voilà pourquoi il vaut mieux prêter une vocation « urbaine » à la Crosstour. Pour preuve, dans sa brochure publicitaire, le fabricant met l’accent sur « l’équipement de golf et les sacs d’épicerie » qu’on peut charger dans cette Accord en talons hauts. De son côté, Subaru affiche plutôt des planches à neige et un kayak de mer que l’Outback peut transporter. Ça dit tout!

Par rapport à ses rivales, la Crosstour affiche d’ailleurs la plus faible capacité de remorquage : un maigre 680 kilos.(Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)