Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Honda CR-V EX 2007 : essai

Honda CR-V EX 2007 : essai

L'équivalent VUS du pain brun Par ,

L'équivalent VUS du pain brun

Les êtres humains ont un cerveau divisé en deux parties. En principe, tout ce qui est logique, rationnel et analytique se décide dans le côté gauche, tandis que l'intuition, l'émotion et la subjectivité sont assignées au côté droit.

Le populaire VUS de Honda en est à sa troisième génération.

Bref, très peu d'information sur le nouveau CR-V passe par le côté droit.

Une allure plus moderne, mais...
Le CR-V est maintenant plus rond que l'ancien modèle, mais la forme générale ne me plaît pas beaucoup. C'est là matière de goût, me direz-vous, mais le CR-V précédent avait l'air plus costaud, plus robuste. Depuis que j'ai atteint la trentaine, j'ai pris quelques kilos supplémentaires, apparents à quelques endroits précis, d'ailleurs. La même chose semble être arrivé au CR-V; toujours sympathique, mais plus rondelet.

Sans être laid, on a l'impression que deux stylistes différents ont conçu la partie avant du véhicule sans se consulter. C'est original en tout cas, mais la calandre ne s'intègre pas très bien aux phares et au capot plongeant.

De plus, les glaces latérales arrière ne suivent pas la ligne de toit, ce qui serait mieux réussi. Et durant toute la semaine, j'ai tenté d'ouvrir le hayon en cherchant la poignée sous la garniture chromée au-dessus de la plaque d'immatriculation, où mon intuition me guide : elle est plutôt placée à la base du hayon.

Mécanique rationnelle
Je félicite Honda pour avoir résisté à la tentation de déposer un V6 sous le capot du CR-V. On peut très bien se débrouiller avec un bon 4-cylindres, ce qui est le cas ici. Les 166 chevaux du moteur de 2,4 litres à 16 soupapes sont appropriés et permettent au CR-V de se déplacer aisément. Les performances sont similaires à celle du Toyota RAV4 muni du 4-cylindres. J'ai observé une consommation moyenne de 10,9 litres aux 100 kilomètres; si l'on roule tranquillement sur l'autoroute, on peut descendre jusqu'à 8 litres aux 100 kilomètres.

La boîte de vitesses automatique à 5 rapports fonctionne bien et en douceur. Il n'y a pas de mode manuel, la grosse rage ces jours-ci, mais logiquement, je ne m'en servirais jamais de toute façon.


Le moteur à 4 cylindres offre amplement de puissance tout en restant l'un des plus frugaux de la catégorie.