Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Honda CR-V EX-L 2008 : essai routier

Honda CR-V EX-L 2008 : essai routier

Le champion nippon Par ,

Le Honda CR-V n'est pas l'utilitaire compact le plus populaire au Canada. Ce titre revient au Ford Escape. Cependant, le petit Honda occupe le second rang dans ce créneau depuis quelques années. Signe d'une popularité soutenue, certes pas étrangère aux hausses régulières du prix du carburant, il devance donc le Toyota RAV4, le Jeep Patriot et le Nissan Rogue.

Le CR-V EX-L est le modèle le mieux équipé de cet utilitaire compact Honda.

Ce constat peut étonner puisque le CR-V maintient sa popularité en dépit du fait qu'il n'offre pas de V6. Contrairement à plusieurs constructeurs, Honda a préféré miser sur un 4-cylindres qui n'est pas le plus puissant du lot, mais qui convient à une vocation familiale.

Conception raisonnée
Ce qui fait le succès du CR-V, c'est son côté indéniablement raisonnable. Depuis son introduction, en 1997, le CR-V est demeuré un véhicule de conception pratique et agréable à conduire.

Cette troisième génération ne fait pas exception. On loge confortablement quatre adultes dans son habitacle grâce à un dégagement généreux pour la tête et les jambes, devant comme derrière.

On accède à l'aire à bagages en soulevant un hayon très léger dont le seuil est presque à la hauteur du plancher. Puis, en escamotant les sections asymétriques de la banquette arrière, ce qui s'effectue en un tournemain, on double le volume utile.

Cette troisième génération de CR-V nous a même débarrassés de la porte arrière des modèles antérieurs, qui s'ouvrait à l'opposé du trottoir et qui exigeait trop d'espace libre derrière le véhicule.

L'aménagement du tableau de bord est pratique, mais son esthétique est moins exubérante que celle de la carrosserie.