Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai de la Hyundai Elantra GT N-Line 2019 : une étonnante transformation

Depuis mon premier contact avec la Hyundai Veloster N il y a quelques mois à peine, mon opinion de l’aile sportive du constructeur a beaucoup changé. Au fil de la dernière décennie, j’ai pu essayer une bonne dizaine de modèles à caractère sport issus du catalogue Hyundai et même quelques-uns d’entre eux en circuit fermé. Jusqu’ici, aucun d’entre eux n’arrive à la cheville de la première voiture du groupe à porter l’écusson N. L’avenir de cette division est soudainement plus rose que jamais.

Depuis la fin de 2018, Hyundai Canada distribue l’Elantra GT N-Line 2019, cette version intermédiaire (lire « pas tout à fait N ») qui prend le relais de l’ancienne Elantra GT Sport, commercialisée en 2018. Le constructeur ne réinvente pas la roue; il ne fait que s’inspirer d’autres programmes intermédiaires déjà en place un peu partout à travers l’industrie.

Chez BMW, on appose un M devant le modèle le plus puissant de la gamme (M135i par exemple) sans toutefois s’approcher des véritables livrées M, tandis que l’aile AMG de Mercedes-Benz propose tellement de niveaux de performance avant le niveau 63 S que ça devient étourdissant. D’autres joueurs, comme Volkswagen avec son ensemble R Line ou Chevrolet avec l’option RS par exemple, proposent leur ensemble intermédiaire simplement pour ajouter un élément de style au véhicule.

Photo : V.Aubé

Avec l’Elantra GT N-Line 2019, Hyundai a clairement le goût de s’amuser avec une voiture résolument plus pointue que le modèle Sport dont elle dérive. Et, en cette ère où de plus en plus de voitures empruntent la voie de l’aseptisation, cette livrée plus épicée que la moyenne fait du bien. Voyons pourquoi…

Inspirée par la Hyundai i30 N
Ne cherchez pas plus loin, cette Elantra GT N-Line s’inspire directement de la cousine européenne de la Veloster N, la Hyundai i30 N. Le vieux continent n’a pas droit à la Veloster N, mais peut tout de même profiter d’une livrée plus bestiale de notre Elantra GT (ou i30 en Europe). De notre côté de l’Océan Atlantique, l’Elantra GT N-Line 2019 se veut un peu moins vitaminée que l’i30 N, la mécanique turbocompressée de 1,6-litre de cylindrée (contrairement au moteur 2,0-litres turbo de la N) qui livre quand même 201 chevaux et 195 lb-pi de couple. L’Elantra GT N Line vient d’office avec une boîte manuelle à six rapports, mais peut aussi être livrée avec une boîte à double embrayage à sept rapports.  C’était d’ailleurs cette boîte de vitesses qui était boulonnée à cette Elantra GT.

Une carrosserie plus aérodynamique
Dès le premier coup d’œil, on remarque tout de suite ce becquet logé à la base du bouclier, ce dernier étant même conçu pour rediriger de l’air frais aux passages de roues avant afin de mieux refroidir les freins. La grille de calandre est également exclusive au modèle N-Line. Les jantes de 18 pouces, également de nouvelle facture pour cette version spéciale, remplissent très bien les arches de roues. À l’arrière, l’aileron noir qui surplombe la lunette arrière s’accompagne également de ce becquet logé plus bas entre les deux pots d’échappement. Quant aux miroirs, ils sont peints en noir également. De nature assez sobre, le traitement N Line est de bon goût, ce qui n’est pas toujours le cas avec les livrées sportives.

Photo : V.Aubé

Pas mal plus qu’une nouvelle robe
S’il est vrai que le moulin turbocompressé demeure inchangé, plusieurs composantes autour de ce même moteur sont bonifiées pour donner à la petite voiture un peu plus de tonus lorsqu’est venu le temps d’aborder un virage à vive allure ou même simplement pour éviter… ou non un nid-de-poule. Les supports du moteur, de la boîte de vitesse et même ceux pour les barres antiroulis sont tous engraissés sur cette version N Line. La crémaillère de la direction est plus rapide également. La suspension, de son côté, bénéficie d’ajustements aux amortisseurs, aux ressorts plus résistants, sans oublier les barres antiroulis qui sont plus grosses que l’an dernier.

Toutes ces pièces invisibles à l’œil nu contribuent à bonifier cette impression de rigidité à la voiture. Déjà, la Hyundai Elantra GT était dotée d’un châssis très solide, mais on sent tout de même le fruit de ces améliorations.

Amusante à conduire?
Ce qui est toujours dangereux pour un modèle intermédiaire doté d’un écusson pas aussi reluisant que l’authentique niveau de performance – dans ce cas-ci, le N –, c’est de ne pas livrer la marchandise au chapitre de l’agrément de conduite. Et je ne parle même pas de ces exemples de modèles qui se concentrent sur l’aspect visuel de la chose. L’Elantra GT N Line a suffisamment de pièces changées pour qu’on parle d’une réelle livrée sportive.

Photo : V.Aubé

Fort heureusement pour Hyundai, les petites modifications apportées à l’Elantra GT font beaucoup pour accrocher un sourire au visage de celui ou celle qui tient le volant. Ce premier modèle N Line sait, comme son nom l’indique, tracer la ligne entre la livrée de base et ce qui pourrait porter l’appellation Elantra GT N chez nous… si Hyundai avait l’intention de le faire bien entendu! Au risque de me répéter, la stratégie du géant coréen est tout autre, car c’est la Veloster N qui joue ce rôle chez nous.

La Hyundai Elantra GT N Line 2019 est juste un peu plus sportive que l’Elantra Sport pour qu’un habitué de Volkswagen Golf GTI soit tenté de lorgner du côté du H coréen. C’est ce qui ressort de ces quelques jours à conduire cette N Line dans les rues de la métropole québécoise.

Pour augmenter le plaisir, le petit bouton « Drive Mode » installé non loin du levier de la boîte de vitesses était la plupart du temps placé en mode Sport, ce dernier qui augmente la réactivité du groupe motopropulseur en plus d’alourdir la direction. De toute manière, même le mode Eco est satisfaisant, malgré le fait que la voiture paraît étouffée par ce dernier.

Photo : V.Aubé

Le premier réflexe serait de critiquer la présence de cette boîte automatisée (au lieu de la manuelle qui est moins dispendieuse à acquérir en plus), mais il n’en est rien. Au fil du temps, les ingénieurs ont su améliorer cette boîte à double embrayage (7 rapports) à un point tel où celle-ci se retrouve tout juste derrière les meilleures unités allemandes offertes sur le marché – je pense notamment à celle utilisée à bord de la Golf GTI. Les passages de vitesses sont très efficaces et les « à-coups » sont inexistants. Même les palettes installées derrière le volant sont agréables à manier lorsque l’humeur nous en dit. Le souffle du moteur est lui aussi plus que suffisant pour atteindre la vitesse légale sur nos autoroutes en moins de temps qu’il n’en faut pour prononcer le nom de la voiture… j’exagère à peine!

Toutefois, c’est vraiment au niveau de la tenue de cap que cette Elantra GT impressionne. Les origines européennes du châssis ressortent plus que jamais à bord de cette livrée. Le freinage est efficace et direct (pas de pédale spongieuse ici), la direction est précise et la suspension, juste assez ferme pour les portions plus sinueuses de la route.

Photo : V.Aubé

Quant à la qualité de l’habitacle, où une injection de N a été apportée – quelques écussons N sont ajoutés aux endroits habituels, en plus des sièges sport plus enveloppants et ces garnitures rouges ici et là – il est à la hauteur de ce que doit être une petite sportive de ce prix.

Le mot de la fin
Pour une voiture qui était, il faut l’avouer, un peu trop anonyme, je dois avouer que le traitement N aide beaucoup ici. L’Elantra GT N Line est non seulement plus attrayante à regarder pour l’amateur de sportives abordables, mais au-delà de l’aspect visuel, c’est l’agrément de conduite qui m’étonne le plus. Et, ce qui est bien, c’est que cette version spéciale provient d’un constructeur générique qui nous a habitués à des véhicules honnêtes au fil du temps, mais qui n’avaient pas nécessairement cette étincelle qui fait craquer l’amateur de conduite. Je l’avoue, j’ai déjà hâte de voir quel sera le prochain modèle doté de cet écusson N Line!

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Hyundai Elantra 2019
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Hyundai Elantra GT 2019
hyundai elantra 2019
Hyundai Elantra GT 2019
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :V.Aubé
Photos de la Hyundai Elantra GT N-Line 2019