Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Hyundai Elantra Limited 2008 : essai routier

Hyundai Elantra Limited 2008 : essai routier

Chère, ma chère ! Par ,

Il y a les automobiles qui font tourner les têtes dès qu'on les aperçoit. Et il y a les autres. Ces dernières, moins spectaculaires, sont un moyen de transport, sans plus. On les choisit pour leur prix et leur fiabilité, et généralement pas par coup de coeur.

La Hyundai Elantra est de celles-là. À l'instar des Toyota Corolla, Chevrolet Cobalt, Ford Focus et autres du genre, elle ne suscite aucune passion, mais s'acquitte bien de sa principale fonction : nous mener du point A au point B.

La Hyundai Elantra ne déclenche pas de passion, mais elle est une berline agréable à conduire.

En 2007, nous avons découvert la quatrième génération d'Elantra. Parée d'une nouvelle carrosserie aux formes élancées, elle tranchait avec la génération antérieure. Pour 2008, le constructeur apporte de nouveaux changements, très mineurs toutefois.

Jeu de mots !
D'abord, les appellations changent. Le modèle de base s'appelle maintenant Elantra L, et la GL Confort, GL tout court. Vous suivez toujours ? La GL Sport devient la GLS Sport. Enfin, l'Elantra la plus luxueuse troque l'appellation GLS pour Limited. Ouf !

Au-delà de ces changements passionnants pour un cruciverbiste, tous les modèles reçoivent désormais un système d'immobilisation antivol et une prise auxiliaire pour brancher les baladeurs à la chaîne audio. En outre, l'équipement de base de la version L s'enrichit d'un verrouillage électrique des portières, et celui de la GLS Sport, de rideaux de sécurité gonflables latéraux.

Sous le capot de cette voiture, depuis 2001, on retrouve toujours un 4-cylindres de 2 litres. Ce multisoupape à système de calage variable des soupapes développe une puissance de 138 chevaux et produit un couple de 136 livres-pied. En matière de performances et de consommation, il se compare favorablement aux moteurs des versions de base des nombreuses rivales de l'Elantra. Jumelé à une boîte de vitesses automatique, il permet d'accélérer de 0 à 100 km/h en un peu plus de 10 secondes. De plus, au terme de nos essais hivernaux, nous avons relevé une consommation moyenne de 10 litres aux 100 kilomètres. On devrait faire mieux en été.

Le 4-cylindres de 2 litres de l'Elantra se compare à celui de la plupart de ses rivales.