Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai du Hyundai Kona 1.6T 2019 : un peu plus qu’une petite voiture surélevée

Il y a un an presque jour pour jour, je me rendais à l’autre bout du pays pour essayer un petit véhicule utilitaire qui allait devenir instantanément l’un des modèles les plus courus de sa catégorie. Le Hyundai Kona a tout pour lui, de son porte-parole Guillaume Lemay-Thivierge jusqu’à sa gamme très variée sans oublier sa silhouette éclatée.

Un an plus tard, j’ai repris le volant du modèle le plus intéressant après celui qui se branche dans la prise de ma maison. L’engouement pour le Kona Électrique en ce moment est à son comble – pour des raisons évidentes depuis l’annonce des rabais fédéraux en vigueur depuis le 1er mai –, mais il ne faudrait pas oublier les deux autres livrées, munies de motorisations 4-cylindres. Le modèle fourni pour ces quelques jours printaniers : un Hyundai Kona 1.6T Ultimate 2019, soit l’échelon le plus élevé dans la gamme essence.

Fiche technique du Hyundai Kona 2019

Voyons voir s’il est toujours aussi pertinent dans le créneau où, je me dois de le rappeler, le représentant de Hyundai constitue encore la plus récente addition des petits utilitaires urbains, si on exclut le tout nouveau Kia Soul 2020.

Photo : V.Aubé

Pas une seule ride!
L’effet de surprise est estompé, mais personnellement, je le trouve toujours aussi attrayant ce petit utilitaire. Bien entendu, c’est aux consommateurs de déterminer s’ils aiment ou non, mais un simple coup d’œil aux ventes du Kona révèle ce coup de foudre que les Canadiens ont pour le plus petit utilitaire de la division coréenne… avant l’arrivée du Hyundai Venue 2020 à l’automne!

Bon, cette carrosserie jaune acide ne convient certainement pas à tous les foyers, mais la bonne nouvelle, c’est que le Kona est livrable en plusieurs coloris. Des arches de roues en plastique gris au bouclier à trois rangées de blocs optiques, sans oublier le toit flottant à l’arrière, tout ceci semble faire l’unanimité après douze mois sur nos routes.

Je me dois aussi de mentionner la qualité de l’assemblage extérieur, un commentaire qui ne s’applique pas nécessairement à tous les véhicules du segment.

Le deuxième plus intéressant?
Je mentionnais plus haut que le Kona 1.6T était le modèle le plus intéressant après l’étonnant Kona Électrique. Je m’explique : avec les rabais gouvernementaux (fédéraux et provinciaux), le Hyundai Kona Électrique est soudainement plus accessible.

Au Québec, avec les 5 000 $ d’Ottawa et les 8 000 $ de Québec, le prix du Kona Électrique de base sans option est de 36 000 $ et des poussières, alors que le Kona Ultimate 1.6T commande plutôt 34 000 $. Ces deux prix incluent les frais de transport de 1 805 $ du constructeur.

Il est de mon devoir de mentionner que le constructeur offre aussi cette mécanique turbo à bord de la livrée Trend qui commande un peu plus de 29 000 $ avec les frais de préparation.

Mais, ce n’est pas seulement à cause de sa position dans l’échiquier de la marque que je place le modèle 1.6T derrière l’édition électrique. C’est aussi une question de motorisation. Le moteur électrique développe la bagatelle de 201 chevaux, soit 26 de plus que dans le modèle à essence, tandis que la différence de couple est encore plus flagrante, avec 291 lb-pi pour l’Électrique et 195 lb-pi pour le 1.6T.

Photo : V.Aubé

Rendons toutefois à César ce qui lui appartient : la version 1.6T a l’avantage d’être livrée de série avec un rouage intégral, ce qui est impossible avec le modèle rechargeable au moment d’écrire ces lignes!

Un agrément de conduite supérieur
Mon premier contact en Colombie-Britannique m’avait permis de découvrir un petit VUS agile, amusant à conduire et doté d’une mécanique turbo bien adaptée au châssis de ce dernier. Le groupe motopropulseur de base, un 4-cylindres atmosphérique de 2,0-litres, s’avérait plus poussif et certainement moins raffiné que l’option 1.6T. Je réitère ma préférence pour la livrée turbo, pour le gain en puissance et en couple certes, mais aussi à cause de cette boîte de vitesses à double embrayage à sept rapports qui donne au Kona une injection de sportivité additionnelle.

Malheureusement, ce deuxième essai – en sol québécois cette fois-ci – était passablement moins amusant que celui prévu lors du lancement en Colombie-Britannique. Mais, j’ai tout de même retrouvé le sympathique utilitaire coréen essayé au printemps 2018. Sans être aussi chirurgical que le Mazda CX-3, le Hyundai Kona s’en approche drôlement. Le châssis rigide, la suspension ferme (mais pas trop) et cette direction relativement précise sont tous des qualités dignes de mention. Le rouage intégral est lui aussi un gage de sécurité supplémentaire. Quant à la boîte à double embrayage, elle est franchement plus efficace que l’automatique du modèle de base, mais un peu moins sportive que ce qui est offert du côté allemand.

Photo : V.Aubé

Un mot sur l’habitacle
J’aime beaucoup la simplicité de la planche de bord, des buses de ventilation aux commandes placées au bon endroit, sans oublier ce volant agréable à tenir en main, d’autant plus que ces accents jaune acide viennent éclairer cet habitacle assombri par tous ces panneaux noirs et gris.
La position de conduite est très bonne aussi, tout comme la forme du volant ergonomique. La sellerie, quant à elle, est un plus dure, un indice des origines modestes du véhicule. Autre élément à ne pas négliger, surtout si vous prévoyez dépanner des passagers à l’arrière : l’espace! C’est effectivement plus serré à la deuxième rangée, même s’il existe de pires options dans la catégorie. Le même commentaire s’applique au coffre, pas aussi logeable que celui d’une Honda HR-V par exemple.

Le verdict (prise 2)
Suis-je surpris par la popularité du Kona chez nous? Absolument pas. Non seulement Hyundai s’inscrit dans une catégorie très populaire en ce moment, mais il le fait avec panache et même une gamme très complète. Qui plus est, la garde au sol surélevée et le rouage intégral donnent au véhicule cette versatilité que certaines voitures plus basses n’ont pas.

Le Hyundai Kona 1.6T est un véhicule amusant à conduire en ville ou sur l’autoroute à vive allure, et malgré son caractère économique, le petit utilitaire réussit à masquer tant bien que mal le fait qu’il s’agit d’une petite voiture un brin plus haute.

 

Consultez notre inventaire de véhicules Hyundai d'occasion disponibles dans votre région du Canada

 

Photo : V.Aubé

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
90%
Hyundai Kona 2019
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Hyundai Kona 2019
hyundai kona 2019
Hyundai Kona 2019
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :V.Aubé
Photos du Hyundai Kona 1.6T 2019