Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Hyundai Santa Fe Limited 2008 : essai routier

Hyundai Santa Fe Limited 2008 : essai routier

Par ,

«Zéro défaut» -- voilà la philosophie de Hyundai depuis 1999, et ce, à tous les niveaux de la pyramide. Aujourd'hui, son souci de la qualité rapporte d'importants dividendes. Les produits de la firme coréenne ont remporté maints et maints prix à l'échelle de la planète. Le Santa Fe Limited à traction intégrale est un excellent exemple pour illustrer le succès de Hyundai.

Style conservateur, gabarit approprié
Le Santa Fe original était un désastre au plan esthétique. Son physique boursouflé et mal affirmé ne me plaisait pas du tout. Heureusement, la deuxième génération, introduite pour l'année-modèle 2007, a remplacé le style cartoon au profit d'un design à saveur californienne qui ne choquera pas les puristes. En revanche, je doute que ce soit suffisant pour inspirer les âmes avant-gardistes.

Le Santa Fe original était un désastre au plan esthétique. Heureusement, la deuxième génération a remplacé le style cartoon.

Si l'extérieur me laisse un peu indifférent, l'intérieur surpasse mes attentes. En effet, l'habitacle du Santa Fe est un modèle de fonctionnalité et d'efficacité. Les constructeurs automobiles qui croient que la complexité est un gage de beauté auraient fort intérêt à tirer des leçons de Hyundai.

J'ai été agréablement surpris par la facilité de programmation de la radio, la simplicité d'utilisation du climatiseur et le caractère intuitif des commandes sur le volant. Le tableau de bord logique et bien pensé fait partie d'un environnement raffiné où la qualité d'assemblage est nettement supérieure aux attentes à l'égard d'un manufacturier qui, il n'y a pas si longtemps, produisait certains des véhicules les plus rudimentaires en Amérique du Nord.

Le Santa Fe assoit confortablement cinq adultes dans des sièges offrant un soutien étonnant. Les baquets avant de mon modèle d'essai étaient chauffants et réglables électriquement en huit directions, tandis que la banquette arrière 60/40 offrait un dégagement adéquat au niveau des jambes et beaucoup d'espace pour la tête. Notons qu'une troisième rangée divisée 50/50 est optionnelle.

Rabattre les dossiers de deuxième rangée s'avère un jeu d'enfant. On obtient ainsi un plancher relativement plat et un volume de chargement total de 2213 litres, ce qui est très bon. Un élément que j'ai trouvé particulièrement commode, c'est la poignée extérieure sur le hayon. Très grosse et bien placée, elle rend l'ouverture du hayon beaucoup plus facile qu'avec une petite poignée dissimulée à un endroit quelconque.

La banquette arrière 60/40 offre un dégagement adéquat au niveau des jambes et beaucoup d'espace pour la tête.