Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Infiniti Cabrio G37 Sport M6 2009 : essai routier

Infiniti Cabrio G37 Sport M6 2009 : essai routier

L'Infiniti G37 remplit quelques promesses types des décapotables Par ,

Vous connaissez l’Infiniti G35 coupé. Il s’agit du svelte deux-portes au nez distingué, à la croupe plate, aux feux arrière larges et à la posture d’une Nissan 350Z. Il émet aussi ce hurlement distinctif et mi-exotique que vous savourez sûrement.

L’acheteur qui ne se soucie pas de l’espace limité découvrira que le G37 mise gros sur le style, le son et la puissance.

Aujourd’hui, le populaire G35 appartient au passé, mais il se destine sans contredit à devenir un classique de demain. Si vous magasinez un modèle d’occasion, vous trouverez généralement peu de sélection ainsi que des petites annonces parsemées de messages de gens qui, comme vous, en cherchent un.

D’hier à aujourd’hui : le G35 devient le G37
Aujourd’hui, c’est au tour du G37 coupé de se retrouver dans la ligne de mire des inconditionnels des coupés sport de luxe japonais. La nouvelle appellation reflète l’augmentation de la cylindrée, qui passe de 3,5 à 3,7 litres. Évidemment, cette augmentation entraîne un apport de puissance aussi.

Comme c’est le cas de la plupart des compétiteurs, le « G » se décline également en berline. Et à compter de cette année, on trouve une variante décapotable aussi.

Le toit monté, les lignes du G37 cabrio s’affichent nettes et cohérentes. Du premier coup d’œil, on remarque à peine qu’il s’agit d’un cabriolet… jusqu’à ce que le toit soit avalé par le coffre dans une danse complexe de panneaux en mouvement. Les cheveux s’exposent ensuite rapidement au vent.

Plus de tonus
Je dois avouer ne pas faire partie de la clientèle cible du G37 cabrio. Outre mon revenu, je ne suis pas impressionné par le poids qu’on ajoute à un coupé en le privant de sa capote.

La masse supplémentaire des moteurs du toit et de l’armature du châssis tend à pénaliser deux aspects importants : les performances et la consommation. En effet, à 1 860 kg, le G37 cabriolet figure à peu près comme la voiture la plus pesante du catalogue Infiniti.

Le facteur compromis

De plus, typiquement, la décapitation d’un coupé fait rapetisser le coffre, restreint le dégagement pour la tête et limite la visibilité. Il réduit la rigidité aussi. Larguez le toit, et vous devez habituellement composer avec une structure plus pesante et moins solide qui peut donner l’impression d’être constituée de cure-dents et de mouchoirs détrempés.

Pour un coupé sans toit, la structure du G37 est admirablement rigide.