Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Infiniti G37x Sport 2009 : essai routier

Infiniti G37x Sport 2009 : essai routier

Élégamment sobre, la G37x offre une expérience de conduite pleine d'énergie Par ,

Réveillez l'Infiniti G37x 2009 en appuyant fort avec votre pied droit et elle décollera frénétiquement comme si l'alerte rouge était sonnée. Son moteur est assez puissant pour que le derrière de la voiture se dérobe et il ne prend qu'une brève pause vers 7500 tours/minute pour passer au rapport supérieur.

L'Infiniti G37x adopte un style discret et raffiné; une vraie berline sport qui cache bien son jeu.

Tout ceci se produit avec une fougue et un son quasi juvéniles. D'ailleurs, certains conducteurs voudront regarder la carrosserie une seconde fois pour essayer de comprendre comment les apparences peuvent être si trompeuses.

La différence entre le look et la performance de la voiture est fascinante. Dépourvue de flafla, de roues surdimensionnées, de prises d'air latérales et même de phares antibrouillard, l'Infiniti G37x adopte un style discret et raffiné. Voilà une vraie berline sport qui cache bien son jeu.

«Un excès de vitesse? Moi?»
Les designers ont réussi un tour de force en créant cette berline compacte de luxe. La calandre à barres, les phares distinctifs et les ailes bombées communiquent une impression de dynamisme et d'entrain. De tous les angles, on pourrait même croire que la G37x respire et qu'elle est vivante.

Au-delà de ses lignes athlétiques et organiques, il demeure que cette Japonaise privilégie la retenue et la sobriété afin de ne pas attirer tous les regards. Quand on connaît son nouveau tempérament bouillant et explosif, ce n'est peut-être pas une mauvaise idée de projeter une allure discrète, surtout quand les policiers font du radar.

Couple à la fois féroce et fluide
Il est facile de s'attirer des ennuis avec ce moteur. La puissance augmente doucement, et ce, même au-delà d'un régime où la plupart des V6 baissent les bras et optent pour changer de rapport.

Grâce à une distribution intelligente et à un système d'admission évolué, l'engin de 3,7 litres maintient la poussée constante jusqu'à la zone critique ou presque. Dans la plage de régime supérieure, on entend un son du tonnerre qui nous fait apprécier tout le travail sous le capot. Lorsque fortement sollicité, le moteur sonne comme un train en furie. Envoûtant!

Grâce à une distribution intelligente, l'engin de 3,7 litres maintient la poussée constante jusqu'à la zone critique ou presque.