Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

L’INFINITI QX50 2019, un multisegment de luxe à la fine pointe

Malibu, Californie — Il faut savoir regarder plus loin si l’on veut accomplir de plus grandes choses. Après s’être concentrée pendant des années à servir les acheteurs de multisegments compacts de luxe à vocation sportive avec l’agile mais petit QX50 (anciennement EX35), INFINITI élargit maintenant ses horizons en proposant une seconde génération totalement repensée de son utilitaire familial abordable. 

Le tout nouvel INFINITI QX50 2019 est un véhicule qui correspond beaucoup plus aux besoins et aux goûts des acheteurs de VUS et de multisegments d’aujourd’hui, tout en laissant une partie du côté juvénile de son prédécesseur derrière lui. J’ai eu la chance de l’essayer brièvement, alors laissez-moi vous le présenter plus en détail…

Moteur turbo à compression variable
Il est fort probable que vous ayez entendu parler de la nouvelle technologie de moteur révolutionnaire inaugurée par le QX50 2019. On parle d’un 4-cylindres turbocompressé de 2,0 litres qui peut varier son taux de compression entre 8:1 et 14:1 de façon automatique.

Qu’est-ce que ça change? En ajustant son taux de compression à l’effort demandé par le conducteur, le moteur peut optimiser tantôt la puissance, tantôt l’économie d’essence. Le processus est géré de manière tout à fait imperceptible par une série de modules électroniques et de composantes mécaniques. Je vous le dis, on ne s’aperçoit de rien au volant. INFINITI avance une réduction de la consommation allant jusqu’à 30 % par rapport à l’ancien modèle, ce qui donnerait une moyenne de 9,0 L/100 km (les cotes officielles restent à venir).

Plus fougueux, mais moins sportif
Sur les routes qui sillonnaient les canyons de Malibu et menaient aux plages de Santa Monica, je n’ai jamais remarqué que le taux de compression variait, comme je viens de le dire, mais j’ai définitivement senti toute la puissance (268 chevaux) et tout le couple (288 livres-pied) que le nouveau moteur avait à offrir. Oui, c’est moins que les 325 chevaux du V6 qui a été abandonné, sauf que le couple est accessible à un régime beaucoup plus bas, ce qui nous permet de profiter d’accélérations et de reprises très satisfaisantes, incluant lorsque 5 personnes se trouvent à bord. En passant, aucun rival allemand ne possède une telle cavalerie; seul l’Acura RDX fait mieux en termes de puissance.

D’autre part, la boîte de vitesses à variation continue de l’INFINITI QX50 2019 fait du bon boulot elle aussi. Elle comprend un mode Sport qui augmente la sensibilité de l’accélérateur et qui simule des changements de rapport quand on joue avec les palettes au volant. Par contre, en mode Standard, j’ai trouvé qu’elle manquait de douceur pour un véhicule de luxe. On le remarque surtout quand on décolle d’une intersection. Ici, j’aurais préféré une boîte automatique conventionnelle. J’ose croire qu’il s’agit simplement d’une mauvaise programmation du logiciel et que les ingénieurs d’INFINITI vont corriger le tout avant l’arrivée du nouveau QX50 sur le marché.

Pour ce qui est de la tenue de route, le rouage intégral garde le véhicule en contrôle, mais il est clair que le confort de roulement passe avant l’agilité dans les virages. Considérez également la direction électronique, qui nous prive d’une vraie communication entre le volant et les roues avant. La conduite sportive n’est donc pas aussi stimulante qu’avec la génération sortante. Cela dit, bien peu de familles qui achètent ce genre de machine voudraient aller s’éclater sur une piste de course, si vous voyez ce que je veux dire. 

Un habitacle tout en maturité
Comprenant cette réalité, l’INFINITI QX50 2019 a été réinventé pour pouvoir plaire à beaucoup plus de consommateurs. Au-delà de son design modernisé, de sa performance accrue et de sa consommation réduite, il offre un intérieur dont la qualité et le luxe surpassent tout ce qu’on voit dans les autres VUS de luxe d’entrée de gamme sur le marché, sans parler de l’espace plus généreux pour les passagers et leurs bagages que dans l’ancien modèle.

La version de base est assez invitante, mais quand on  passe à la suivante avec ses magnifiques garnitures en cuir, on comprend tout le sérieux d’INFINITI en matière de luxe. Optez pour l’un des ensembles raffinés au menu (dont celui qui inclut une ravissante combinaison de cuir blanc et de suède) et vous croirez tout le temps être assis dans un grand VUS de prestige.

L’INFINITI QX50 2019 intègre par ailleurs le système ProPILOT Assist qu’on a d’abord vu dans la nouvelle Nissan LEAF 2018. Celui-ci s’ajoute au régulateur de vitesse adaptatif, à la surveillance des angles morts et à l’avertisseur de sortie de voie pour garder le QX50 dans sa voie sur l’autoroute et à une distance sécuritaire du véhicule qui précède sans intervention du conducteur.  Le système a fonctionné par intermittence Durant mon essai routier (il se désactivait parfois lors de déplacements à basse vitesse) et je n’ai pas trouvé son utilisation aussi intuitive que je l’aurais souhaité, mais ça démontre que la marque fait un pas de plus pour nous assister sur la route.

C’est le meilleur QX
On a la preuve avec l’INFINITI QX50 2019 que la division de luxe de Nissan est bien à l’écoute des besoins d’aujourd’hui, grosso modo un peu moins de sportivité et plus de confort et de commodité dans la vie de tous les jours. Le prix n’a pas encore été annoncé (l’ancien QX50 débutait à 38 900 $), mais avec son habitacle sans égal, sa nouvelle motorisation prometteuse et sa carrosserie regorgeant de style et de personnalité, le QX50 est maintenant beaucoup plus facile à recommander à ceux qui cherchent un multisegment de luxe à la fine pointe.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Infiniti QX50 2019
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos de l' INFINITI QX50 2019